SEMER
. v. a.
Épandre de la graine ou du grain sur une terre préparée, afin de les faire produire et multiplier ; mettre des semences en terre. Semer du blé, de l'orge. Semer de la navette, du chènevis. Semer du gland, des pepins, etc. Le seigle se sème en automne. Semer à la volée, à la main, en lignes, etc. Semer au plantoir.   Semer de l'oseille, du persil, du pourpier, de la laitue, des pavots, des oeillets, du sainfoin, du lin, du pied-d'alouette, etc., Semer de la graine d'oseille, de persil, de pourpier, de laitue, de pavots, etc.  Semer un champ, semer des terres, semer une planche, une couche, Y épandre, y semer de la graine. Qui est-ce qui a semé vos terres ? elles n'ont pas été bien semées.

SEMER, s'emploie quelquefois absolument en parlant Des grains. Il fait bon semer. C'est la saison de semer.

Prov., Il faut semer pour recueillir, semer avant que de recueillir, On ne doit pas espérer de recevoir une récompense, un salaire, avant d'avoir travaillé.

Fig., Semer en terre ingrate, Faire du bien à une personne qui n'en a point de reconnaissance ; ou Donner des leçons, des conseils, à quelqu'un qui n'a pas les dispositions nécessaires pour en profiter.

SEMER, se dit figurément en parlant De certaines choses que l'on répand, que l'on jette çà et là, que l'on dissémine. Il semait son argent le long des chemins sans s'en apercevoir. Semer des chausse-trapes dans les lieux où doit passer la cavalerie ennemie. On a semé des libelles dans toute la ville. On avait semé des fleurs sur son passage. On dit de même, Semer de fleurs le chemin, le passage de quelqu'un, etc.

Fig., Semer de l'argent, Distribuer de l'argent à plusieurs personnes pour les attirer dans son parti. Il fallut semer de l'argent pour gagner le peuple et les soldats. On dit aussi, Cet homme sème l'argent, Il est extrêmement libéral.

Prov. et fig., Semer des marguerites, des perles devant les pourceaux, Parler des choses sacrées devant des personnes profanes ; Dire devant des sots et des ignorants, des choses qui sont au-dessus de leur portée ; ou Montrer, présenter à quelqu'un des choses dont il ne connaît pas le prix.

Fig., Semer des piéges sur les pas de quelqu'un, Lui tendre de secrètes embûches.

SEMER, s'emploie aussi figurément, au sens moral, pour Répandre. Semer des erreurs. Semer une mauvaise doctrine. Semer de faux bruits, de fausses nouvelles. Semer des calomnies. Semer la discorde, la zizanie entre des personnes. Semer la terreur. Semer dans un ouvrage des mots ingénieux, des réflexions, des anecdotes piquantes. On dit de même, Semer de jeux de mots, de pointes, etc., un discours, un écrit.

SEMÉ, ÉE. participe, Terre semée de blé. Chemin semé de fleurs.

Fig., Un discours, un écrit semé d'injures, de pointes, etc., Où il y a beaucoup d'injures, de pointes, etc.

SEMÉ, s'emploie aussi en termes de Blason. Un écu semé de fleurs de lis, semé de trèfles, etc. Cela ne se dit que lorsque les pièces dont on parle sont répandues sur l'écu de telle sorte, que vers ses bords elles ne sont point entières.  En termes de Vénerie, Un cerf mal semé, Un cerf qui a plus d'andouillers d'un côté que de l'autre.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • semer — [ s(ə)me ] v. tr. <conjug. : 5> • 1155; lat. seminare 1 ♦ Répandre en surface ou mettre en terre (des semences) après une préparation appropriée du sol. Semer des graines et planter un arbre. « Une terre noire et grasse [...] où l on sème… …   Encyclopédie Universelle

  • semer — SEMER. v. a. Espandre de la graine ou du grain sur une terre preparée, afin de les faire produire & multiplier. Semer du bled, de l orge, du sainfoin. semer de la navette, du chenevis, du lin. semer du gland, des pepins &c. On dit, Semer de l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Semer — is a small village and civil parish in Suffolk, England. Located adjacent to a bridge over the River Brett on the B1115 between Hadleigh and Stowmarket, it is part of Babergh district. The parish also contains the hamlets of Ash Street and… …   Wikipedia

  • Semer — (a. Geogr.), Berg in Samaria, auf welchem König Amri, welcher ihn von S. gekauft hatte, die Stadt Samaria erbaute. Am S. Niederlage Jerobeams durch Abia …   Pierer's Universal-Lexikon

  • SEMER — nomen viri, 1 Reg. c. 16. v. 24 …   Hofmann J. Lexicon universale

  • semer — (se mé. La syllabe se prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je sème, je sèmerai) v. a. 1°   Mettre du grain dans une terre préparée. Semer du blé, de l orge. Semer à la volée. Semer clair. Semer épais. •   Semez votre grain …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SEMER — v. tr. Répandre de la graine ou du grain sur une terre préparée, afin de les faire produire et multiplier. Semer du blé, de l’orge. Le seigle se sème en automne. Semer à la volée, à la main, en lignes, etc. Semer au plantoir, au semoir.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • semer — vt. , répandre sur le sol, parsemer ; ensemencer ; éparpiller ; prodiguer, gaspiller : SèMÂ (Albanais.001b | 001a, Annecy.003b, Thônes.004) || SèNÂ (Alex.019b | 003a,019a, Aix.017, Albertville.021, Arvillard, Balme Si., Billième., Chambéry, Combe …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • semer — is., Rum. 1) At, eşek, katır vb. hayvanların sırtına yerleştirilen, üzerine yük bağlanan veya binilen, iskeleti ağaçtan araç Semere asılı bir sepeti çözüp ağacın uygun bir dalına astı. N. Cumalı 2) Hamalların yük taşırken kullandığı deriden sırt… …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • semer — v.t. Se débarrasser d un importun, d un suiveur ; distancer. / Semer la merde, mettre le désordre, jeter la confusion …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”