SECOUSSE
. s. f.
Agitation, ébranlement de ce qui est secoué. Rude secousse. Violente secousse. Le fruit n'est pas encore mûr, quand il ne tombe pas de l'arbre après deux ou trois secousses. Les secousses que donne un cheval qui trotte, sont fatigantes. Les secousses de ce tremblement de terre ont été très-violentes.   Il se dit figurément en parlant Des atteintes portées à la santé, à la fortune, au crédit, à l'ordre établi dans un État, etc. La colique lui a donné de violentes secousses. Une fièvre continue de quinze jours est une forte secousse. Il a reçu de terribles secousses de la fortune. La perte de son procès lui a donné une rude secousse. Le crédit public a reçu de violentes, de dangereuses secousses. Secousse politique. Les secousses qui agitent les États. Mon esprit est à peine remis de cette dernière secousse. Ces secousses répétées ont épuisé les forces de son âme.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • secousse — [ s(ə)kus ] n. f. • 1460; de l a. fr. secourre « secouer » 1 ♦ Mouvement brusque qui ébranle un corps. ⇒ choc, commotion, ébranlement. Violente secousse. « Il la poussa d une secousse si rude, qu elle s en alla, défaillante, tomber assise contre… …   Encyclopédie Universelle

  • secousse — Secousse. s. f. Agitation, esbranlement de ce qui est secoüé. Rude secousse. violente secousse. le fruit n est pas encore meur quand il ne tombe pas aprés deux ou trois secousses. les secousses que donne le cheval qui trote, incommodent fort. à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • secousse — Secousse, Succussus, huius succussus. Donner secousse, Succutere. Bailler une mauvaise secousse, Mactare infortunio. Bud. ex Terent …   Thresor de la langue françoyse

  • secousse — (se kou s ) s. f. 1°   Agitation, ébranlement, de ce qui est secoué. •   Il monta dans la voiture d Amazan, parce que la sienne était dérangée par la secousse, VOLT. Princ. de Babyl. 8.    Fig. Par secousses, par saccades. •   Ne vous contentez… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SECOUSSE — n. f. Agitation, ébranlement de ce qui est secoué. Rude, violente secousse. Les secousses que donne un cheval qui trotte sont fatigantes. Les secousses de ce tremblement de terre ont été très violentes. Il se dit figurément en parlant des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Secousse — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Secousse », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Denis François Secousse Jerk Malika Secouss… …   Wikipédia en Français

  • secousse — nf., heurt, cahot, choc (brutal), coup violent : sakeûssa nf.. (Cordon), sakochà <secouée> (Saxel), s(a)kossa (Albanais.001 | Thônes), sekossa (Thoiry), sekôssa (Lanslevillard) ; seubressô nm. (Arvillard.228) ; s(e)guin nm. (228) ; à kou… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • secousse — n.f. Vol : Donner une secousse. / Ne pas en foutre une secousse, ne rien faire …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • secousse —    Prendre sa secousse , pour mieux sauter; dites, son escousse , s. f …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • secousse — …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”