SECOURS
. s. m.
Aide, assistance dans le besoin. Grand secours. Secours considérable. Faible secours. Puissant secours. Prompt secours. Secours lent, tardif. Secours nécessaire. Secours divin. Secours humain. Secours d'argent, d'hommes, de vivres. Aller au secours. Courir, accourir au secours. Il est venu à mon secours. Prêter secours, son secours. Donner secours, du secours. Il n'a reçu aucun secours. Il a péri faute de secours. Refuser, accorder, obtenir du secours. Mendier du secours. Demander secours, du secours à quelqu'un, le secours de quelqu'un. Implorer le secours de quelqu'un. Tirer du secours de quelqu'un. Je n'ai eu secours que de Dieu. On n'a pas grand secours de vous. Appeler quelqu'un à son secours, au secours. Invoquer le secours divin. Envoyer chercher du secours. Crier au secours. Il est privé, destitué, dénué de secours, de tout secours. Mourir sans secours, faute de secours. Les secours de la religion. Les secours de l'art. Venez à mon secours, ou simplement sans verbe, À mon secours, au secours !   Il se dit, particulièrement, Des troupes qu'on envoie ou qui viennent secourir, défendre, seconder ceux qui sont trop faibles pour résister avec avantage à des ennemis. Secours étranger. Secours de France, d'Angleterre. Envoyer du secours. Secours par mer. Secours par terre. On lui envoya un secours de vingt mille hommes. Il avait demandé un renfort considérable, on ne lui envoya qu'un faible secours. Le secours est parti ce matin. Le secours arriva au moment de la bataille. Le secours fut coupé, fut défait, fut battu.   Il se dit encore, particulièrement, Du corps d'armée qui vient secourir une place assiégée. Le secours est entré dans la place. La ville se rendit faute de secours, à la veille du secours, à la vue du secours.   Porte de secours, La porte d'une citadelle qui donne dans la campagne, et par laquelle on peut recevoir du secours ou se retirer.

SECOURS, se dit aussi d'Une église bâtie pour la décharge d'une paroisse, à cause du grand nombre des paroissiens, ou de la distance des lieux, ou de la difficulté des chemins. Cette église n'est pas une paroisse, ce n'est qu'un secours. On dit plus ordinairement, Succursale.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • secours — [ s(ə)kur ] n. m. • XIIIe; succors 1080; lat. succursum, de succurrere → secourir, succursale 1 ♦ Tout ce qui sert à qqn pour sortir d une situation difficile, pressante (danger, besoin) et qui vient d un concours extérieur. ⇒ 1. aide, appui,… …   Encyclopédie Universelle

  • secours — Secours. s. m. v. Aide, assistance dans le besoin. Grand secours. petit secours. secours considerable. foible secours. puissant secours. prompt secours. secours lent, tardif. secours necessaire. secours divin. secours humain. secours d argent.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • secours — Secours, Auxilium, Subsidium, Suppetiae. Le secours d Espagne, Serum auxilium. B. Secours estranger, Auxiliares copiae. Appeler à son secours, Inuocare. Requerir aucun à son secours, Quiritare, vel Quiritari, Subsidium inuocare. Demander secours …   Thresor de la langue françoyse

  • Secours — Porté au Québec, c est une déformation de Saucourt, nom de famille présent en Champagne Ardenne et en Lorraine, désignant celui qui est originaire d une localité ainsi appelée. On pensera notamment au village de Saucourt (commune de Doulaincourt… …   Noms de famille

  • Secours — Premiers secours Symbole des secours médicaux pré hospitaliers …   Wikipédia en Français

  • secours — (se kour ; l s ne se lie pas ; cependant quelques uns la lient : des se kour z habiles) s. m. 1°   Ce qui sert dans un cas pressant pour en sortir. •   Il ne faut pas tant d art pour conserver ses jours ; Et, grâce aux dons de la nature, La main… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SECOURS — n. m. Aide, assistance dans le danger, dans le besoin. Prompt secours. Secours lent, tardif. Secours divin. Secours d’argent, d’hommes, de vivres. Aller, courir, accourir au secours. Il est venu à mon secours. Prêter secours. Refuser, accorder,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • secours — nm. sèkor (Beaufort, Chambéry.025, Montendry, Saxel, Thônes.004), skor (004, Arvillard.228), skò (Albanais.001.BEA., Annecy.003), skour (Giettaz), seukòrt (St Martin Porte), R. l. succursu. A1) secours, appui : épanda nf. (Taninges). E. : Lit.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • secours — səˈku̇(ə)r noun (plural secours “) Etymology: Middle French, from Old French secors, sucors more at succor : aid, assistance, succor …   Useful english dictionary

  • Secours —    Droit civil: obligation mise à la charge d un époux de verser des subsides à son conjoint …   Lexique de Termes Juridiques

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”