SCELLER
. v. a.
Mettre, appliquer le sceau à une lettre de chancellerie, etc. Sceller en cire jaune, en cire verte, rouge, blanche, bleue. Il y a des princes qui scellent en or et en argent. Les papes scellent en plomb dans quelques occasions. Sa grâce a été scellée. On ne voulut pas sceller ses provisions. Sceller un privilége.   Il signifie également, Apposer, appliquer, par autorité de justice, un cachet, un sceau à une porte, à un cabinet, à une armoire, etc., pour empêcher d'en rien enlever. Dès qu'il fut mort, le juge de paix alla chez lui sceller son cabinet, ses armoires.

SCELLER, signifie en termes de Maçonnerie, Arrêter, fixer l'extrémité d'une pièce de bois ou de métal, dans un mur, dans la pierre ou le marbre, avec du plomb, du plâtre ou du mortier. Sceller des gonds, des crampons, des crochets, etc., dans une muraille ; les sceller en plomb. Sceller en plâtre. Sceller avec du mortier.   Sceller un vase, une bouteille, une fiole, Les fermer, les boucher avec une espèce de mastic.  En termes de Chimie, Sceller hermétiquement un vaisseau de verre, Fermer le col, en le faisant fondre à la lampe d'émailleur, de manière que les bords s'unissent tellement l'un contre l'autre, qu'il ne puisse rien entrer dans le vaisseau, et qu'il n'en puisse rien sortir. Il faut sceller cette fiole hermétiquement, de peur que la liqueur qui est dedans ne s'évapore.

SCELLER, signifie figurément, Confirmer, affermir. Ils ont fait un traité ensemble, et l'ont scellé par un double mariage de leurs enfants. Notre rédemption a été scellée par le sang de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST. Ils dînerent tous ensemble pour sceller leur réconciliation.

SCELLÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sceller — [ sele ] v. tr. <conjug. : 1> • 1328; sieler 1080; de scel, a. forme de sceau I ♦ 1 ♦ Marquer (un acte) d un sceau, pour l authentiquer ou le fermer. Sceller un acte. « Reconnaissez vous ce testament comme scellé du cachet de Volpone ? »… …   Encyclopédie Universelle

  • sceller — Sceller. v. a. Mettre, appliquer le sceau à une lettre de Chancellerie, &c. Sceller en cire jaune, verte, rouge, blanche. il y a des Princes qui scellent en or & en argent. les Papes scellent en plomb. sa grace a esté scellée. on n a pas voulu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sceller — (sè lé) v. a. 1°   Appliquer le sceau à une lettre de chancellerie. •   On employa depuis le mois de février de l année 1634 jusqu à celui de l année suivante 1635, à lui donner [à l Académie française] la forme qu elle devait avoir, à dresser… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SCELLER — v. tr. Marquer d’un sceau. Sceller un privilège. Sceller du grand sceau. Sceller en cire jaune, en cire verte. Les papes scellent plomb dans certaines occasions. Il signifie également Apposer, appliquer, par autorité de justice, les scellés à une …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sceller — ● vt. ►CRYPTO Garantir l intégrité d un ensemble de données en y ajoutant une empreinte numérique …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • sceller — vt. massonâ <maçonner> (Albanais, Arvillard) ; sèlâ (Aillon Vieux) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • contre-sceller — [kɔ̃tʀəsele] v. tr. ÉTYM. 1307; de contre scel, forme anc. de contre sceau, d après sceller. ❖ ♦ Techn. et vieilli. Marquer d un contre sceau …   Encyclopédie Universelle

  • CONTRE-SCELLER — v. a. Mettre le contre scel. Contre sceller des lettres. CONTRE SCELLÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • contre-sceller — CONTRE SCELLER.v. a. Mettre le contre scel. C est lui qui contre scelle les Lettres. Contre scellé, ée, participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contre-sceller — (kon tre sè lé) v. a. Terme de chancellerie. Mettre le contre scel. ÉTYMOLOGIE    Contre scel …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”