SANG
. s. m.
Liqueur rouge qui circule dans les veines et dans les artères de l'homme et des animaux vertébrés. Sang artériel. Sang veineux. Sang hémorroïdal. Sang menstruel. Sang aqueux. Sang extravasé. Sang caillé. Le sang coule, circule dans les veines. La circulation du sang. La masse du sang. Apoplexie de sang. Coup de sang. Flux de sang. Cette viande, cet aliment fait beaucoup de sang. Quand les vaisseaux sont trop pleins de sang. Le bouillonnement du sang. Le sang en sortit, en jaillit avec impétuosité. On lui a tiré tant d'onces de sang, tant de palettes de sang. Se faire tirer du sang. Ce sang est beau, est mauvais, est gâté, est corrompu, est trop épais, manque de sérosité. Ce remède purifie, rafraîchit, calme, adoucit le sang. Ce crime mériterait d'être pleuré avec des larmes de sang. Le sang coulait, ruisselait de sa plaie. Il est tout en sang. Il crache du sang, le sang. Il fait, il rend le sang tout clair. On le trouva baigné dans son sang. Il perdait, il rendait tout son sang. Nager dans son sang. Elle a eu une grande perte de sang. Le sang lui monte à la tête, au visage. Le sang l'incommode beaucoup. Une poudre qui arrête le sang. Une grande effusion de sang. Des ruisseaux de sang. La terre était toute baignée, toute trempée, toute abreuvée de sang. Le sang des martyrs. L'Église abhorre le sang. Le sang précieux de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST. Le sang de l'Agneau. Il a donné son sang pour nous racheter. Le corps et le sang de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST dans le mystère de l'eucharistie.   Il y a eu beaucoup de sang répandu dans cette guerre, dans cette bataille, Beaucoup d'hommes y ont péri. Faire couler le sang, Être cause d'une guerre, ou d'une rixe sanglante. On dit de même, Le sang a coulé, a été répandu, Il y a eu des personnes blessées dans cet engagement, dans cette rixe. On dit, dans un sens analogue, et par exagération, Inonder de sang une ville, un pays.   Se battre au premier sang, Se battre en duel, avec l'intention de cesser le combat aussitôt qu'un des deux adversaires aura été blessé.  Mettre un pays à feu et à sang, Y commettre toutes sortes de cruautés.

Fig., Ils se font la guerre à feu et à sang, se dit De gens irrités les uns contre les autres, et qui cherchent à se nuire par toutes sortes de voies.  Mettre quelqu'un en sang, tout en sang, Blesser quelqu'un de manière qu'il soit tout couvert de son sang.  Fouetter, pincer, mordre jusqu'au sang, Jusqu'à entamer la chair et en faire sortir le sang.

Fig. et fam., Suer sang et eau, Faire de grands efforts, se donner beaucoup de peines, souffrir beaucoup. J'ai sué sang et eau pour venir à bout de cette affaire. Je suais sang et eau de voir l'embarras où il était. Ce prédicateur qui avait tant de peine à parler, me faisait suer sang et eau.

Fig., Il aime le sang, il est altéré de sang, c'est un homme de sang, il se plaît dans le sang, il se repaît de sang, se dit D'un homme cruel qui aime à répandre le sang. On dit de même, Se baigner dans le sang, Faire mourir beaucoup de monde, par cruauté. Il se baigna dans le sang de ses sujets.

Fig., Verser le sang, répandre le sang, tremper ses mains dans le sang, Donner la mort à un homme, à des hommes. Épargner le sang, Épargner la vie des hommes.

Fig., Le sang de cet homme crie vengeance, demande vengeance, Il faut que le meurtre de cet homme soit vengé.

Fig., Payer une chose de son sang, Être mis à mort pour l'avoir faite ou dite.

Fig., Laver son injure dans le sang, Se venger de quelque insulte flétrissante, en tuant ou blessant celui de qui on l'a reçue. Les sauvages lavent leurs injures dans le sang. Suivant un préjugé cruel, il est des affronts qu'on ne lave que dans le sang.

Fig., Je donnerais de mon sang, le plus pur de mon sang, je répandrais tout mon sang, jusqu'à la dernière goutte de mon sang pour .... se dit Quand on veut exprimer la grande affection qu'on a pour quelque personne, ou pour quelque chose. On dit aussi, familièrement, Je voudrais qu'il m'en eût coûté une pinte de mon sang, et que cela fût ainsi, ne fût pas ainsi.   Je le signerais de mon sang, se dit quelquefois Pour assurer la vérité d'une chose.

Fig., Cela rafraîchit le sang, calme le sang, met du baume dans le sang, se dit De ce qui arrive d'agréable. Cela fait faire de mauvais sang, du mauvais sang, se dit De ce qui arrive de fâcheux.

Fig., Cela fait bouillir le sang, se dit De ce qui cause beaucoup d'impatience ; Cela glace le sang, De ce qui cause un grand effroi ; et, Cela allume le sang, De ce qui irrite, de ce qui anime excessivement. Mon sang bout quand je vois de pareilles choses. Cette nouvelle a glacé mon sang dans mes veines. Cette lecture m'allume le sang.

Fig., Le sang lui bout dans les veines, se dit D'un jeune homme ardent, fougueux, qui est dans la première vigueur de l'âge.

Fig., Le sang lui monte à la tête, Il est près de se fâcher, de se mettre en colère. Le sang lui monte facilement à la tête.

Fig., Il lui en a coûté le plus pur de son sang, il a donné le plus pur de son sang, se dit en parlant De quelqu'un qui a sacrifié la meilleure partie de ce qu'il possédait. Pour élever son fils, pour sauver son ami, il lui en a coûté, il a donné le plus pur de son sang.

Fig., Sucer le sang du peuple, s'engraisser du sang du peuple, se dit Des gens en place qui font des concussions, qui pillent le peuple.

Prov. et fig., Cet homme a du sang dans les veines, du sang sous les ongles, au bout des ongles, Il est sensible à l'injure, il sait la repousser avec vigueur ; et, Il a le sang chaud, Il est prompt et colère.

Fig., Sang-froid, L'état de l'âme lorsqu'elle est calme, lorsqu'elle se maîtrise. Quand il est dans son sang-froid. Il lui a parlé d'un grand sang-froid. Il lui a répondu avec son sang-froid ordinaire. Être de sang-froid. Garder son sang-froid. Perdre son sang-froid.   Tuer quelqu'un de sang-froid, Le tuer de dessein prémédité, et sans être emporté par aucun de ces mouvements de colère qui peuvent diminuer l'atrocité du crime.  En termes d'Hist. nat., Animaux à sang blanc, Les mollusques et autres animaux dont le sang est blanc ; par opposition aux Animaux à sang rouge, Les quadrupèdes, les oiseaux, les reptiles et les poissons.

SANG, en termes de l'Écriture sainte, signifie, La nature corrompue ; et dans cette acception il est ordinairement joint au mot Chair. JÉSUS-CHRIST a dit à saint Pierre : Ce n'est point la-chair et le sang qui vous l'ont révélé. On dit dans une acception analogue, Les affections de la chair et du sang, Les sentiments naturels.  Baptême de sang, Le martyre souffert sans avoir reçu le baptême. Le baptême de sang suffit pour acquérir la gloire éternelle.

SANG, signifie aussi, Race, extraction, famille. Être de noble sang, d'un sang vil, d'un sang abject. Être d'un sang illustre, de sang royal. Ils sont tous deux de même sang. Il est du sang de ce héros. Le sang des du Guesclin, etc.   Il se dit quelquefois, dans un sens moins étendu, Des enfants par rapport à leur père. C'est votre fils, c'est votre sang. C'est un fils indigne, je le renonce pour mon sang. Je reconnais mon sang à cette noble résolution.   En France, Princes du sang, Les princes qui sont de la maison royale.  Droit du sang, Le droit que la naissance donne. Il parvint à la couronne par le droit du sang.   La force du sang, la voix du sang, Les sentiments secrets qu'on prétend que la nature donne quelquefois pour une personne de même sang, quoiqu'on ne la connaisse pas.  La vertu des pères ne passe pas toujours avec le sang dans leurs enfants, ne se transmet pas toujours avec le sang, Les enfants n'ont pas toujours les bonnes qualités de leurs pères.

Prov. et fam., Bon sang ne peut mentir, Les personnes nées d'honnêtes parents ne dégénèrent point. Il se dit aussi pour exprimer que L'affection naturelle entre personnes de même sang ne manque pas de se découvrir, de se déclarer dans l'occasion. Ces deux frères étaient brouillés ; on attaque l'un, l'autre le défend : bon sang ne peut mentir. Il se dit quelquefois, par ironie, en parlant D'une fille qui est coquette comme sa mère l'a été ou l'est encore.  Cela est dans le sang, se dit Quand une personne a quelque bonne ou quelque mauvaise qualité, qu'elle tient de famille. Il se dit aussi D'une bonne ou d'une mauvaise qualité qui vient du tempérament.  C'est un beau sang, se dit D'une famille composée de personnes belles et bien faites.  Le sang est beau dans ce pays, Les habitants en sont ordinairement beaux et bien faits.

SANG, se dit aussi dans le sens de Race, en parlant Des chevaux. Un cheval de sang arabe. Un cheval de pur sang.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sang — sang …   Dictionnaire des rimes

  • SANG — Le sang est un tissu «liquide» présent uniquement chez les animaux supérieurs et chez plusieurs invertébrés. Comme l’épithélium, le muscle ou l’os, il est formé de cellules vivantes; cependant, celles ci sont en suspension dans une solution… …   Encyclopédie Universelle

  • sang — SANG. s. m. Liqueur rouge qui coule dans les veines & dans les arteres de l animal. Sang veineux. sang arteriel. sang bilieux, melancolique &c. sang aqueux. sang aduste, bruslé. sang subtil, grossier, boüillant, eschauffé, petillant. sang… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sang — Sang, m. Ce nom est tantost specifique signifiant tout sang, Sanguis. Cruor, Que l Italien dit aussi Sangue, par mesme genre, et l Espagnol Sangre, par genre feminin, et tantost individuë, et par antonomasie approprié à la parenté du Roy. Selon… …   Thresor de la langue françoyse

  • Sang — ist der Name folgender Personen: August Sang (1914–1969), estnischer Schriftsteller Joel Sang (* 1950), estnischer Lyriker, Schriftsteller, Literaturkritiker und Verleger Julius Sang (1948–2004), kenianischer Leichtathlet Lucas Sang (1961–2008),… …   Deutsch Wikipedia

  • Sang — Sang: Das gemeingerm. Wort mhd. sanc, ahd. sang, got. saggws, engl. song, schwed. sång ist eine Bildung zu dem unter ↑ singen behandelten Verb. Zu »Sang« stellen sich die Bildungen ↑ Gesang und Sänger (mhd. senger, ahd. sangari) …   Das Herkunftswörterbuch

  • sang — m. sang. expr. A de sang de cocorda : il a du sang de navet …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Sang — Sang, imp. of {Sing}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Sang — (Seng), rheinische Bezeichnung für die unter dem Namen Sonnenbrand (s. d.) und Rotbrenner (s. d.) bekannten Blattkrankheiten des Weinstocks …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • sang — /sang/, v. pt. of sing. * * * …   Universalium

  • sang — Mot Monosíl·lab Nom femení …   Diccionari Català-Català

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”