SALUER
. v. a.
Donner à quelqu'un une marque extérieure de civilité, de déférence ou de respect, en l'abordant, en le rencontrant, ou en quelques autres occasions. Les manières de saluer sont différentes selon les différentes nations. En France et dans presque toute l'Europe, les hommes saluent en ôtant leur chapeau et en s'inclinant. Saluer de la main, du geste, de la voix. Saluer en passant. Saluer quelqu'un de loin. Saluer de bonne grâce, gracieusement. Saluer de mauvaise grâce. Saluer la compagnie.   Je vous salue, j'ai l'honneur de vous saluer, je vous salue très-humblement, se dit quelquefois, par civilité, À une personne que l'on aborde.

Prov., Nous nous saluons, mais nous ne nous parlons pas, Nous sommes froidement ensemble Aller saluer quelqu'un, Aller lui faire visite, lui rendre ses devoirs. Les officiers de la garnison sont allés saluer le gouverneur.

SALUER, se dit aussi Des marques de respect qu'on donne à de certaines choses. Saluer de loin le lieu de sa naissance. Aller saluer le tombeau de son père. Saluer le soleil. On le dit particulièrement dans certaines occasions de cérémonie. Saluer l'autel. Saluer le catafalque, la représentation, etc. On disait de même autrefois : Saluer les armes. Saluer le lit du roi. Saluer la nef du couvert du roi.

SALUER, signifie quelquefois, Faire ses compliments par lettre. Je salue tels et tels. Je vous prie de le saluer de ma part, quand vous le verrez. J'ai bien l'honneur de vous saluer. Je vous salue de tout mon coeur.

SALUER, s'emploie aussi pour signifier Les marques de civilité, de déférence, de respect qui sont en usage dans les troupes de terre et dans la marine. Saluer de l'épée, saluer du drapeau en défilant devant le roi, devant le général. On salue à la mer en tirant le canon. Les vaisseaux amis qui se rencontrent en mer, se saluent. Les navires se saluèrent de tant de coups de canon. Les bâtiments de l'État qui sont salués par ceux du commerce, rendent ordinairement le tiers des coups de canon qu'ils ont reçus. Les vaisseaux saluèrent la citadelle. On salue quelquefois, à la mer, en baissant le pavillon. Saluer du canon. Saluer du pavillon.   En termes de Marine, La mer salue la terre, Les vaisseaux qui mouillent devant une forteresse, doivent la saluer en tirant le canon.

SALUER, en parlant Des anciens Romains qu'on élevait à l'empire, signifie, Proclamer. Vespasien fut salué empereur par toute l'armée. Il fut salué César.

SALUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • saluer — [ salɥe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080; lat. salutare « souhaiter la santé, la prospérité (le salut) » 1 ♦ Adresser, donner une marque extérieure de reconnaissance et de civilité, de respect, à (qqn). ⇒ salut. Saluer qqn en se découvrant, en …   Encyclopédie Universelle

  • saluer — Saluer. v. a. Donner à quelqu un une marque exterieure de civilité, en l abordant, ou en le rencontrant, ou en quelques autres occasions. Je l ay salué. je saluë tout le monde. les differentes nations ont des manieres de saluer differentes.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • saluer — aucun, Salutare, Persalutare, Salutationem facere, Salutem alicui dicere, Dare salutem, Ferre salutem alicui, Salutem impertire. Saluer, et se recommander à aucun par lettres, Salutem alicui scribere et ascribere, Nuntiare salutem. Saluer aucun… …   Thresor de la langue françoyse

  • saluer — (sa lu é), je saluais, nous saluions, vous saluiez ; que je salue, que nous saluions, que vous saluiez, v. a. 1°   Donner à quelqu un que l on aborde, que l on rencontre, etc. une marque extérieure de civilité, de respect. Saluer la compagnie.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SALUER — v. tr. Donner à quelqu’un une marque extérieure de civilité, de déférence ou de respect, en l’abordant, en le rencontrant, en le quittant. Les manières de saluer sont différentes selon les différentes nations. En France et dans presque toute… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • saluer — vt. ; (Saxel : ep. d un chien qui aboie pour montrer qu il reconnaît une personne) : SALU Â (Albanais.001b), salwâ (001a, Thônes), salou â (Saxel.002bB), saluyé (Arvillard.228, Chambéry.025b), salujé (025a) ; rényî (002aA, Bogève, Bonneville.043 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • saluer — (v. 1) Présent : salue, salues, salue, saluons, saluez, saluent ; Futur : saluerai, salueras, saluera, saluerons, saluerez, salueront ; Passé : saluai, saluas, salua, saluâmes, saluâtes, saluèrent ; Imparfait : saluais, saluais, saluait, saluions …   French Morphology and Phonetics

  • Saluer la mémoire de quelqu'un — ● Saluer la mémoire de quelqu un rappeler les titres d un disparu à l estime, à l admiration d autrui …   Encyclopédie Universelle

  • s'entre-saluer — entre saluer (s ) (an tre sa lu é) v. réfl. Se saluer l un l autre. •   Ils s entre saluèrent en se baisant, SACI Bible, Tobie, IX, 18. HISTORIQUE    XVIe s. •   M. de Nevers mist pied à terre, et tous semblablement, pour s entre saluer et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • saludiñ — saluer …   Dictionnaire Breton-Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”