SAISIR
. v. a.
Prendre tout d'un coup et avec vigueur ou avec vitesse. Saisir quelqu'un au collet ; lui saisir le bras, l'épée, la bride de son cheval. Saisir quelqu'un par les cheveux, par le bras, etc. Saisir quelqu'un au passage. On a saisi le voleur au moment où il s'échappait. Saisir une mouche, un papillon qui vole. Saisir au vol. Saisir avec la main, avec les dents, avec le bec, etc. Il saisit une pierre, et la lui lança.   Il signifie quelquefois simplement, Prendre quelque chose pour le tenir ou le porter. Le manche de cet outil est trop gros, est trop court, on a de la peine à le saisir, on ne peut le saisir commodément. Saisir par l'anse une marmite qui est sur le feu, pour l'en retirer.

Fig., Saisir l'occasion, saisir le moment favorable, En profiter. Saisir un prétexte, S'en servir, sans se donner le temps d'examiner s'il est bon ou mauvais.

SAISIR, signifie figurément, Discerner, comprendre, interpréter. Vous n'avez pas bien saisi, vous avez mal saisi ce que j'ai dit. Il a saisi sur-le-champ mon intention. C'est un homme qui saisit tout d'un coup les choses. Vous n'avez pas bien saisi le sens de ses paroles. Saisissez bien ce que je vous dis. Ce traducteur a mal saisi, a bien saisi, n'a pas saisi parfaitement ce passage, ce texte. Il a bien saisi le ridicule de cette action, et l'a parfaitement rendu dans son récit. Ce poëte comique saisissait parfaitement les ridicules. L'acteur n'avait pas bien saisi son rôle.

SAISIR, s'emploie avec le pronom personnel et la préposition De, pour signifier, S'emparer, se rendre maître d'une personne ou d'une chose. Il faut se saisir de cet homme-là, c'est un voleur. Il s'est saisi de l'argent, des meubles, du cheval. Il faut se saisir de cette forteresse, de cette place. Saisissez-vous de ce poste. Se saisir d'un couteau, d'une épée.

SAISIR, se dit figurément Des maux du corps, des maladies, et des passions, des sentiments qui s'emparent vivement et fortement d'une personne. Le froid l'a saisi. La colique, la fièvre l'a saisi. La douleur, la crainte, le désespoir l'a saisi. Cette pensée m'a saisi. Cela saisit et entraîne. Être saisi de joie, de peur, d'étonnement, de respect, etc.   Absol., Être saisi, Être frappé subitement, touché de plaisir, pénétré de douleur. Quand on lui dit cette nouvelle, elle fut tellement saisie, qu'elle perdit connaissance. J'en suis encore saisi, tout saisi.

SAISIR, s'emploie aussi dans le sens qui précède avec le pronom personnel. Quand on lui apprit la mort de son fils, il se saisit tellement, qu'il en mourut. Cet homme se saisit au moindre contre-temps qui lui arrive. Il vieillit.

SAISIR, en termes de Procédure, et en matière de Douanes, de Contributions indirectes et de Police, Faire une saisie, arrêter, retenir par voie de saisie. Saisir des meubles et des immeubles. Saisir-arrêter. Saisir une rente. Saisir réellement des immeubles. Saisir les revenus d'une terre entre les mains des fermiers. Permis de saisir. Il y a des objets qui ne peuvent être saisis pour aucune créance. Saisir des objets de contrebande. On a saisi à la barrière une caisse de vin qui n'avait point été déclarée. Saisir les instruments de la fraude. Le garde-chasse lui a saisi son fusil. On a saisi tous ses papiers. On a saisi tel numéro de ce journal.   En Jurispr., Le mort saisit le vif, À l'instant où quelqu'un meurt, son héritier devient propriétaire de son bien, sans qu'il soit besoin de formalités de justice Saisir d'une affaire un tribunal, une juridiction, Procéder devant un tribunal, porter devant lui une affaire. Il a saisi la cour royale de son affaire. La seconde chambre du tribunal de première instance est saisie, a été saisie de cette affaire.

SAISI, IE. participe, Les biens, les objets, les effets, les meubles saisis. La partie saisie.   Le voleur a été trouvé saisi du vol, On a trouvé sur lui le vol qu'il avait fait. On dit dans le même sens, On l'a trouvé saisi d'une lettre qui a découvert toute l'intrigue, etc.

SAISI, s'emploie quelquefois substantivement en termes de Procédure, et il signifie, Le débiteur sur lequel on a fait une saisie, la partie saisie. Le saisi et le saisissant.   Tiers saisi, Celui entre les mains duquel on a fait une saisie-arrêt, une opposition. Les tiers saisis out été assignés à fin de déclaration affirmative.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • saisir — [ sezir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1080; bas lat. sacire « prendre possession »; du frq. °sakjan « revendiquer un droit » (attesté par le saxon saca « procès »); le sens « mettre en possession » viendrait de l a. haut all. sazjan, du frq.… …   Encyclopédie Universelle

  • saisir — SAISIR. v. a. Prendre tout d un coup & avec effort. Saisir quelqu un au collet. luy saisir le bras, l espée, la bride de son cheval. le garde chasse luy a saisi son fusil. on a saisi les voleurs. Il se dit aussi fig. Des maux, des maladies, des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • saisir — les meubles d aucun, pour quelque contumace, Pignora auferre. Se saisir avant autruy de quelque chose, Occupare, Anteoccupare, Praeoccupare. Se saisir de quelque region, Regionem aliquam apprehendere. Se saisir de l Italie, et y mettre garnison,… …   Thresor de la langue françoyse

  • SAISIR — v. tr. Prendre vivement, rapidement, délibérément, avec vigueur. Saisir quelqu’un au collet, lui saisir le bras. Saisir la bride de son cheval. Saisir quelqu’un par les cheveux, par le bras. Saisir quelqu’un au passage. Saisir au vol. Saisir avec …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • saisir — (sé zir) v. a. 1°   Prendre avec vigueur, avec effort et tout d un coup. Saisir quelqu un par le bras. •   Mon ordre porte encor de saisir votre épée, ROTR. Bélis. V, 4. •   Je suis une ombre à ton service, Et non pas un corps qu on saisisse,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • saisir — vt. , empoigner : prêdre <prendre> (Albanais.001). E. : Agripper, Attraper, Amener, Empoigner. A1) saisir // attraper // rattraper saisir au vol un objet lancé en l air ou d une fenêtre, rattraper saisir qc. au bond, qc./ qq. qui tombe, qc …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • saisir — ● vt. ►FLUXDON entrer manuellement des données dans un ordinateur …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • saisir-exécuter — [seziʀɛgzekyte; sɛziʀɛgzekyte] v. tr. ÉTYM. 1876; saisir et exécuter, 1690; de saisir, et exécuter. ❖ ♦ Dr. Pratiquer une saisie exécution sur (qqch.) …   Encyclopédie Universelle

  • Saisir l'occasion aux cheveux — ● Saisir l occasion aux cheveux la saisir avec empressement …   Encyclopédie Universelle

  • saisir-arrêter — [seziʀaʀete; sɛziʀaʀete] v. tr. ÉTYM. 1835; de saisir, et arrêter, d après saisie arrêt. ❖ ♦ Dr. Pratiquer une saisie arrêt sur (qqch.) …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”