RONGER
. v. a.
Couper avec les dents à plusieurs et à fréquentes reprises. Un chien qui ronge un os. Les rats, les souris rongent la paille dans les greniers, rongent les tapisseries. Les souris ont rongé ce pain tout alentour. Les vers rongent le bois, rongent les habits. Ronger ses ongles.   Ce cheval ronge son frein, Il mâche son frein.

Fig. et fam., Ronger son frein, Retenir son dépit, son ressentiment en soi-même, sans en rien laisser éclater au dehors.

Fig. et fam., Donner un os à ronger à quelqu'un, Lui donner quelque occupation, quelque emploi qui l'aide à vivre ; ou Lui faire quelque légère grâce, pour se délivrer de ses importunités. Il faut lui donner quelque os à ronger. Il signifie aussi, Susciter quelque affaire à quelqu'un pour l'embarrasser, pour l'occuper d'un côté, afin qu'il n'ait pas le temps de songer à autre chose, et qu'il ne puisse pas nuire. Ils l'ont engagé adroitement dans cette poursuite ; c'est un os qu'ils lui ont donné à ronger.

RONGER, se dit, figurément, De certaines choses qui minent, corrodent ou consument peu à peu d'autres choses. La mer ronge insensiblement ses bords. La rouille ronge le fer. L'eau-forte ronge les métaux. Les caustiques rongent la chair. Le temps ronge et détruit tout. Cet homme a un ulcère, un chancre, une dartre qui le ronge. La gale, la vermine le ronge. La goutte le ronge.   Il se dit aussi figurément, au sens moral, Des choses qui inquiètent, qui tourmentent l'esprit, la conscience, etc. Les soucis rongent l'esprit. Les remords rongent la conscience, le coeur. Le remords, le chagrin ronge cet homme. L'envie le ronge. Il a un souci qui le ronge, des inquiétudes qui le rongent.   Il se dit encore, figurément, De ceux qui consument le bien d'autrui. Cet avoué ronge ceux qui ont affaire à lui. Il ronge ses clients. Ne vous adressez point à cet agent d'affaires, il vous rongera jusqu'aux os. Il a une foule de complaisants, de collatéraux qui le rongent.

RONGÉ, ÉE. participe, Un habit tout rongé de vers. Un homme rongé d'ulcères, de dartres, de vermine. Un homme rongé de remords, de chagrins.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ronger — [ rɔ̃ʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • rungier fin XIIe; crois. entre lat. rumigare « ruminer » (fr. rungier 1200) et lat. pop. rodicare (class. rodere) « ronger » (fr. rongier XIIIe), puis crois. des formes fr. 1 ♦ User peu à peu en coupant avec …   Encyclopédie Universelle

  • ronger — Ronger, a Rodere mutato d in g, Rodere, Arrodere, Corrodere, Derodere, Erodere, Praerodere. Ronger tout à l entour, Circumrodere, Obrodere, Ambedere, Obedere. Ronger tout à fait, Praerodere, Perrodere. Ronger une colere en son esprit, Iras in… …   Thresor de la langue françoyse

  • ronger — RONGER. v. a. Couper avec les dents à plusieurs & frequentes reprises. Un chien qui ronge un os. les rats, les souris rongent la paille dans les greniers, rongent les tapisseries. les souris ont rongé ce fromage tout autour. les vers rongent le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ronger — (ron jé. Le g prend un e devant a et o : rongeant, rongeons) v. a. 1°   Couper avec les dents ou avec le bec à plusieurs reprises. Un chien qui ronge un os. Les vers rongent le bois. •   Un furieux oiseau de proie Sans cesse lui ronge le foie,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RONGER — v. tr. Entamer, déchiqueter avec les dents à fréquentes reprises. Un chien qui ronge un os. Les rats rongent la paille dans les greniers. Les souris ont rongé ce morceau de pain. Les vers rongent le bois. Ronger ses ongles. Ce cheval ronge son… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ronger — vt. , grignoter ; attaquer (ep. d un acide sur du métal...) : reuzhî (Albanais.001b, Vaulx.082), reudyî (001), reûzhî (Annecy, Samoëns.010, Saxel.002), rondzé (Montagny Bozel.026b), ronzhî (001a, Thônes), ronzyé (Albertville.021), roudjé (026a),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ronger son frein — ● Ronger son frein faire effort pour contenir son impatience, son irritation …   Encyclopédie Universelle

  • Ronger les ongles — Onychophagie L onychophagie est l acte de se ronger les ongles (en général des mains, parfois des pieds). Description Dans son expression minimale, l onychophagie correspond à l utilité de régulariser l extrémité des ongles. Cependant cette… …   Wikipédia en Français

  • Ronger, Florimond — vero nome di Hervé …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • ronger (se) —   vb. pron.   Vb pronominalisé, avec élision de les freins ; allusion à la période d exil de Klaskovaard, où Céline travaille à la deuxième version de Féerie pour une autre fois 1.    Le roi Oluf, là d où je me ronge, il pourrait pas me sortir d… …   Dictionnaire Céline

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”