RONFLER
. v. n.
Faire un certain bruit de la gorge et des narines en respirant pendant le sommeil. Cet homme n'a fait que ronfler toute la nuit. Il y a des chiens qui ronflent comme les hommes.   Il se dit aussi D'un cheval, quand la peur, la vivacité, la colère, etc., lui font faire un certain bruit des narines. Tout à coup mon cheval s'effraye, ronfle et se cabre.   Il se dit, figurément et par extension, De certaines choses qui font un bruit prolongé, comme le tonnerre, le canon, l'orgue, etc. On entend ronfler le tonnerre. Le canon ronflait de ce côté. J'entends ronfler l'orgue, la contre-basse, la basse, les violons, etc. Cette toupie ronfle bien. Dans ce sens, il est familier.

Fig. et fam., Faire ronfler des vers, Les déclamer avec une certaine emphase.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ronfler — [ rɔ̃fle ] v. intr. <conjug. : 1> • fin XIIe; « souffler bruyamment » 1150; de l a. fr. ronchier (du bas lat. roncare), d apr. souffler 1 ♦ Faire, en respirant pendant le sommeil, un bruit particulier du nez. Tu as encore ronflé cette nuit …   Encyclopédie Universelle

  • ronfler — RONFLER. v. n. Faire un certain bruit de la gorge & des narines en respirant pendant le sommeil. Cet homme là ne fait que ronfler toute la nuit. il y a des chiens qui ronflent comme les hommes. On dit, qu Un cheval ronfle, quand la peur qu il a… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ronfler — Ronfler, Stertere, Proflare pectore somnum, Rhoncissare. Le son de celuy qui ronfle, Rhonchus …   Thresor de la langue françoyse

  • ronfler — (ron flé) v. n. 1°   Faire le bruit nommé ronflement. •   Tout ronflait et de bonne sorte, SCARR. Virg. II. •   Il n y avait pas longtemps qu il dormait, ronflant comme une pédale d orgue, SCARR. Rom. com. II, 16. •   Il dort le jour, il dort la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RONFLER — v. intr. Faire un certain bruit de la gorge et des narines en respirant pendant le sommeil. Cet homme n’a fait que ronfler toute la nuit. Je l’entendais ronfler paisiblement. Il ronfle en dormant. Il y a des chiens qui ronflent comme les hommes.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ronfler — vi. (ep. d un dormeur, du feu, d un moteur...) : ranflâ (Cordon.083b, Saxel), RONFLy (083a, Annecy.003, Arvillard.228, Côte Aime, Morzine, Table, Thônes.004 | Albanais.001), ronstyé, C. ronste <dors> (Albertville.021), rounê (Jarrier). A1) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ronfler — v.i. Dormir. / Ça ronfle, ça marche bien …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Ronfler, souffler comme une forge — ● Ronfler, souffler comme une forge très bruyamment …   Encyclopédie Universelle

  • ronfler a cri — Feindre de dormir …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • Dormir, ronfler comme un sonneur — ● Dormir, ronfler comme un sonneur très profondément …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”