RIMER
. v. n.
Il se dit Des mots dont les dernières syllabes ont la même terminaison, et forment le même son. Ces deux mots riment bien, ces deux autres ne riment pas, riment mal. Ce mot ne rime pas avec celui-là. On ne peut faire rimer Poëte avec Boîte, Paume avec Pomme, le simple avec le composé, etc.   Ces deux mots riment à la fois aux yeux et aux oreilles, Les syllabes qui les terminent ont le même son, et sont orthographiées de même.

Fig. et fam., Ces deux choses ne riment pas ensemble, Elles n'ont aucun rapport entre elles. Cela ne rime à rien, Cela ne signifie rien ; cela est dépourvu de sens, de raison.

RIMER, se dit aussi Du poëte, du versificateur même, par rapport à l'obligation, au soin de faire rimer les mots. Ce poëte rime bien, rime mal, rime richement. Il se contente de rimer à l'oreille, pour l'oreille.   Il signifie, par extension, Faire des vers. Il emploie tout son temps à rimer. Son plus grand plaisir est de rimer. Il se dit alors avec quelque sorte de mépris.

RIMER, s'emploie quelquefois comme verbe actif, et signifie, Mettre en vers. Il a rimé ce conte. Je veux rimer cette anecdote.

RIMÉ, ÉE. participe, Voilà une épître dont les pensées sont justes, mais elle est mal rimée. Ce poëme n'est que de la prose rimée.   Bouts-rimés, Rimes données pour faire des vers. Remplir des bouts-rimés. Voilà des bouts-rimés difficiles à remplir.   Bout-rimé, au singulier, Pièce de vers composée sur des rimes données. Voilà un bout-rimé où la gêne des rimes n'a pas trop nui au sens. Un mauvais bout-rimé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rimer — [ rime ] v. <conjug. : 1> • v. 1120 ; frq. °riman, de °rim « série, nombre » 1 ♦ V. intr. Faire des vers; trouver des rimes (plus ou moins bonnes) (souvent péj.).⇒ rimailler; rimeur. « L art dangereux de rimer et d écrire » (Boileau). «… …   Encyclopédie Universelle

  • rimer — Rimer. v. n. Se dit des mots dont les dernieres syllabes ont la mesme terminaison, & forment le mesme son. Ces deux mots riment bien, ces deux autres ne riment pas, riment mal. On dit aussi, qu Un poëte rime bien, pour dire, qu Il n employe que… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Rimer — Rim er, n. A rhymer; a versifier. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rimer — Rim er, n. A tool for shaping the rimes of a ladder. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • rimer — Rimer, ou bien Rymer, actiu. acut. Est escrire en rime, et parler en Ryme. Marot en une epistre au Roy. En m esbatant je fay rondeaux en ryme, Et en rymant bien souvent je m enrime, et, Et m est advis que si je ne rimois …   Thresor de la langue françoyse

  • rimer — (ri mé) v. n. 1°   Avoir le même son, en parlant des finales des mots. •   C est par l honneur qu il [Trissotin] a de rimer à latin, Qu il a sur son rival emporté l avantage, MOL. Femm. sav. IV, 7. •   Quand je veux d un galant dépeindre la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RIMER — v. intr. Il se dit des Mots dont les dernières syllabes ont la même terminaison et forment le même son. Ces deux mots riment bien, ces deux autres ne riment pas, riment mal. Ce mot ne rime pas avec celui là. On ne peut faire rimer Paume avec… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Rimer — Johannes Rimer († 16. Mai 1427) war Priester in der niederschlesischen Stadt Lauban (polnisch: Luban). Als die Hussiten im Mai 1427 den Ort eroberten, wurde er zusammen mit etwa 1000 weiteren Katholiken ermordet. Unter den anderen Opfern dieses… …   Deutsch Wikipedia

  • Rimer — Recorded as Rimer, Rimmer, Rymer, Rymmer, and possibly others, this was an occupational name for a poet or minstrel. It derives from the early French word rimour or rymour meaning one who wrote rymes. The word was probably introduced into the… …   Surnames reference

  • rimer — rim·er (rīʹmər) n. Variant of rhymer. * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”