BADAUDER
. v. n.
Perdre le temps à regarder avec une curiosité niaise tout ce qui semble extraordinaire ou nouveau. Cet homme ne fait que badauder. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • badauder — ● badauder verbe intransitif Littéraire. Flâner par les rues, en quête de tout ce qui peut satisfaire une curiosité peu difficile. ● badauder (synonymes) verbe intransitif Littéraire. Flâner par les rues, en quête de tout ce qui... Synonymes :… …   Encyclopédie Universelle

  • badauder — BADAUDER. v. n. S amuser à tout, niaiser. Cet homme ne fait que badauder …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • badauder — Badauder. verb. n. S amuser à tout, niaiser. Cet homme ne fait que badauder …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BADAUDER — v. intr. Se conduire en badaud. Cet homme ne fait que badauder …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • badauder — (ba dô dé) v. n. Faire le badaud. Il se conjugue avec l auxiliaire avoir. ÉTYMOLOGIE    Badaud …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • badauder — vi. => Flâner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • flâner — [ flane ] v. intr. <conjug. : 1> • 1807; du v. région. flanner 1638; a. scand. flana « courir çà et là » 1 ♦ Se promener sans hâte, au hasard, en s abandonnant à l impression et au spectacle du moment. ⇒ baguenauder, se balader, musarder. « …   Encyclopédie Universelle

  • musarder — [ myzarde ] v. intr. <conjug. : 1> • 1834; h. fin XIIe; de musard ♦ Perdre son temps à des riens. ⇒ flâner, 1. muser . « Allons, Pierre, dépêche toi, sacrebleu ! Ce n est pas le jour de musarder » (Maupassant). ● musarder verbe intransitif… …   Encyclopédie Universelle

  • badaudage — ⇒BADAUDAGE, subst. masc. ,,Action de badauder, de faire le badaud (Lar. 19e) : • Voilà tout près d un mois que je n ai mis le pied dehors, et je commence à avoir une envie de la marche dans les rues de Paris, du badaudage devant les étalages, de… …   Encyclopédie Universelle

  • badaudage — (ba dô da j ) s. m. Action de badauder. HISTORIQUE    XVIe s. •   Il estoit bourgeois de Paris, Et de fait par un long usage Il retenoit du badaudage, Sat. Mén. p. 217. ÉTYMOLOGIE    Badauder …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”