REVENIR
. v. n.
Venir une autre fois, de nouveau. Je reviens pour vous dire... Il est revenu vous chercher. Je ne puis vous entendre en ce moment, vous reviendrez tantôt.   Il se dit Des choses qui croissent de nouveau, qui repoussent après avoir été coupées, arrachées, etc. Ces bois que l'on avait coupés reviennent bien. Les plumes reviennent à cet oiseau. Ses cheveux commencent à revenir. Mes ongles reviennent. Les premières dents de cet enfant sont tombées, il lui en revient d'autres.   Il se dit aussi De certaines choses qui reparaissent après avoir disparu, qui arrivent, se présentent ou se font sentir de nouveau. Le soleil revient sur l'horizon. Les beaux jours sont près de revenir. Le temps, la beauté, la jeunesse, le plaisir passe et ne revient plus. C'est un besoin qui revient tous les jours. Cette fête revient tous les ans. La fièvre lui est revenue.   Cela me revient dans l'esprit, à l'esprit, cela me revient en mémoire, dans la mémoire, à la mémoire, Je m'en ressouviens à l'instant même ; et absolument, Ce nom ne me revient point, Je ne m'en ressouviens plus.

REVENIR, signifie encore, Retourner au lieu d'où l'on était parti. Il était parti ce matin, il est revenu. Je reviens à vous dans le moment. Partez au plus tôt, et ne faites qu'aller et revenir. Il est enfin revenu de ses longs voyages. Revenir au gîte. Après un certain temps les planètes et les astres reviennent au même point d'où ils étaient partis. Revenir sur l'eau après avoir plongé.   S'en revenir, se dit familièrement dans le même sens. Il s'en est revenu tout courant.

Fig., Revenir au giron de l'Église, Rentrer dans le sein de l'Église catholique.

Prov. et fam., Il revient de l'autre monde, il semble qu'il revienne de l'autre monde, se dit D'un homme qui n'est pas instruit d'un événement public et remarquable, arrivé depuis peu.

Prov. et fig., Revenir sur l'eau, Rétablir sa fortune, recouvrer du crédit, rentrer en faveur.  Il revient des esprits, des esprits reviennent dans cet endroit, On croit y voir des fantômes, on y entend des bruits que le vulgaire attribue à des esprits.

REVENIR, se dit en outre De certains aliments qui, lorsqu'on les a mangés, causent des rapports. L'ail, l'échalote revient. Le boudin que j'ai mangé me revient.

REVENIR, signifie aussi, Recommencer à faire ou à dire les mêmes choses que l'on a faites ou dites précédemment.  Les troupes reviennent à la charge, Après avoir plié, après avoir été battues, elles retournent au combat.

Fig., Revenir à la charge, Réitérer ses instances, ses prières, ses reproches, ses invectives, etc. On a beau le rebuter, il revient toujours à la charge. On voulait l'empêcher de parler mal d'un tel, on l'a interrompu, il est revenu à la charge.

Fig., Je reviens à ce que nous disions, pour en revenir à ce que nous disions, au sujet dont il était question, se dit Quand, après une digression ou une interruption, l'on reprend son sujet. On dit simplement, dans le même cas, Revenons.

Fig., J'en reviens toujours là, qu'il faut .... Je persiste à penser, à représenter qu'il faut...

Prov. et fig., Revenir à ses moutons, Reparler d'une chose qu'on a fort à coeur, retourner à son principal sujet après quelque digression. Il revient toujours à ses moutons. Revenons à nos moutons. Revenez à vos moutons.

Fig., Revenir sur une matière, sur une affaire, En reparler, la traiter de nouveau.

Prov., À tout bon compte revenir, On doit être toujours reçu à recommencer le calcul fait avec le plus de soin, et à s'assurer s'il est exact.

REVENIR, signifie encore, Se rétablir, se remettre, être rétabli, être remis dans le même état où l'on était auparavant. Revenir en son premier état. Revenir en santé. Revenir en son bon sens. Revenir en état de grâce. Revenir en faveur auprès du prince. Revenir à la vie. Etc.   Revenir à soi, ou simplement, Revenir, Reprendre ses esprits après un évanouissement, une faiblesse, etc. (Voyez plus bas un autre sens de la même expression.)

Fam., Le vin, les liqueurs, etc., font revenir le coeur, Le vin, les liqueurs, etc., réparent, rétablissent les forces.  Revenir d'une maladie, Se rétablir, recouvrer sa santé. Il est bien revenu de sa maladie. On dit absolument, dans le même sens, Il revient à vue d'oeil. On dit de même, En revenir, Guérir d'une maladie, n'en pas mourir. Je crois qu'il en reviendra. Il est trop malade pour en revenir. Il n'en reviendra pas.

Fam., Il en est revenu d'une belle, Il a été dans un grand danger, il en est échappé.

Prov., La jeunesse revient de loin, Les jeunes gens reviennent souvent des maladies les plus dangereuses. Il se dit aussi pour faire entendre que La jeunesse peut revenir de grandes erreurs, de grands égarements.

Fig., Revenir d'une frayeur, d'un étonnement, d'une surprise, etc., Reprendre ses esprits, reprendre le courage que la frayeur avait ôté, etc. Elle n'est pas encore bien revenue de sa frayeur. Je ne reviens pas de ma surprise. Revenez de votre étonnement.   Absolument, Je n'en reviens pas, Je ne reviens pas de mon étonnement.

REVENIR, signifie figurément, Abandonner l'opinion dont on était, pour se ranger à l'avis d'un autre. Je reviens à l'avis d'un tel. C'est un homme opiniâtre qui ne revient point, qui ne revient jamais. On dit aussi : Je reviens à ma première idée. Je reviendrai peut-être à mon ancien projet. Etc.   Revenir de ses erreurs, de ses opinions, des impressions qu'on a reçues, S'en désabuser. On dit dans le même sens : Je suis bien revenu des choses du monde, de ce monde. C'est un homme dont je suis bien revenu.   Revenir de ses débauches, de ses emportements, des égarements de sa jeunesse, S'en corriger, y renoncer Revenir sur ce qu'on avait dit, sur ce qu'on avait promis, sur ses engagements, Changer de sentiments, d'opinion, se dédire de ce qu'on avait promis.  Revenir sur le compte de quelqu'un, Abandonner une mauvaise opinion qu'on avait de lui, pour en prendre une meilleure, une bonne. Je suis bien revenu sur son compte.   Revenir à soi, Prendre de meilleurs sentiments. Après de longs égarements, on peut encore revenir à soi. Il signifie aussi, Se calmer. La colère l'emporta, mais il revint à lui presque aussitôt.

REVENIR, signifie aussi figurément, Se Réconcilier, s'apaiser. Quand on l'a fâché une fois, c'est pour toujours ; il ne revient jamais. Difficilement le ferez-vous revenir. On n'a besoin que de lui parler raison, il revient aussitôt.

REVENIR, signifie encore, Résulter à l'avantage ou au désavantage de quelqu'un. Le profit qui m'en revient est médiocre. Il en reviendra un million à l'État. Que vous revient-il, que vous en revient-il de tourmenter de pauvres gens ? Quel honneur, quelle gloire, quel avantage peut-il vous revenir de cette entreprise ? Il ne vous en reviendra que des ennuis, de la honte.   Il signifie aussi, Coûter ; et alors il se joint à la préposition à. Cette ferme, tout compté, tout calculé, me revient à tant. Cet habit me revient à tant, lui revient à tant. Ces deux étoffes reviennent au même prix.   Ces deux sommes réunies reviennent à celle de ... Elles font ensemble la somme de...

REVENIR, signifie en outre, Avoir du rapport, être conforme, semblable. Cette couleur revient à celle de votre habit. Son humeur revient à la mienne. Prenez de ces deux objets celui que vous voudrez, l'un revient à l'autre. On dit dans le même sens, Cela revient au même.

REVENIR, signifie quelquefois, Plaire. Son humeur me revient fort. Il a un air, des manières qui reviennent à tout le monde, qui reviennent fort, qui ne reviennent point.

REVENIR, s'emploie dans quelques autres phrases où il a différentes acceptions.  Il me revient de toutes parts que vous vous plaignez de moi ; la même chose me revient de tous côtés, Beaucoup de personnes me le rapportent, m'en informent ; on me le dit de tous côtés.  En termes de Cuisine, Faire revenir de la viande, La mettre en état d'être piquée ou bardée, pour la faire rôtir ensuite. Il faut faire revenir ces pigeons, ces poulets sur le gril, sur les charbons, dans l'eau bouillante. Cette longe de veau n'est pas bien revenue, on aura peine à la piquer. On dit aussi, Faire revenir des légumes dans de la graisse, dans du beurre.   En termes de Jurispr., Revenir sur quelqu'un, Exercer contre quelqu'un une action en garantie. Vous êtes garant de cette rente ; ayez soin qu'elle soit bien payée, sans quoi l'on reviendra sur vous. Si l'on vous dépossède du bien qui vous est échu lors du partage, vous aurez droit de revenir sur vos copartageants.   En termes de Procéd., Revenir par opposition contre un jugement, par requête civile contre un arrêt, Se pourvoir en justice contre un jugement, contre un arrêt. On dit aussi, Revenir par la voie de la rescision contre un traité, un contrat, etc.

REVENU, UE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • revenir — [ r(ə)vənir; rəv(ə)nir ] v. intr. <conjug. : 22> • Xe; de re et venir I ♦ (Personnes) 1 ♦ Venir de nouveau. Le docteur promit de revenir le lendemain. ⇒ repasser. Il n est pas revenu nous voir. ♢ Venir d un lieu, d une situation …   Encyclopédie Universelle

  • revenir — Revenir. v. n. Retourner, venir une autrefois. Il revient d Espagne, d Italie. cet homme est revenu deux fois sur l eau avant que de se noyer. j estois desja venu pour vous parler, je reviens pour vous dire, il estoit sorti dés le matin, il est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • revenir — en quelque lieu, Redire, Reuerti, Reuenire, Recipere se, voyez Venir. Qui revient tousjours, Voluendus. Ce mal revient tousjours, Rebellat identidem vitium. Revien nous veoir quelque fois, Reuise nos aliquando. Un grand plaisir luy revient à un… …   Thresor de la langue françoyse

  • revenir — revenir(se) Como intransitivo no pronominal, ‘retornar’; como intransitivo pronominal, ‘ponerse blando y correoso a causa de la humedad’ y ‘perder la frescura’. Verbo irregular: se conjuga como venir (→ apéndice 1, n.º 60). El imperativo singular …   Diccionario panhispánico de dudas

  • revenir — (Del lat. revenīre). 1. intr. Dicho de una cosa: Retornar o volver a su estado propio. 2. prnl. Dicho de una cosa: Encogerse, consumirse poco a poco. 3. Dicho de una conserva o de un licor: Acedarse o avinagrarse. 4. Dicho de una cosa: Escupir… …   Diccionario de la lengua española

  • revenir — (re ve nir) v. n.    Il se conjugue comme venir. 1°   Venir une autre fois, de nouveau. Je reviens pour vous dire.... Revenez, nous causerons. •   Souris de revenir, femme d être en posture [pour les guetter], LA FONT. Fabl. II, 18. •   ....Le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REVENIR — v. intr. Venir une autre fois, de nouveau. Je reviens pour vous dire... Il est revenu vous chercher. Je ne puis vous entendre en ce moment, vous reviendrez tantôt. Il se dit aussi de Certaines choses qui reparaissent après avoir disparu, qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • revenir — vi. msf., redevenir ; revenir à la vie, revenir à soi, reprendre ses sens, reprendre connaissance ; revenir en mémoire ; réapparaître. vt. , ranimer, faire revenir à soi ; échoir, appartenir : arvènyi (Annecy.003b, Gruffy, Thônes.004c), (a)rvnyi… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • revenir — reveni revenir; retourner; ranimer; revivre, ressusciter > « M es pas mai dificile, segur, de reveni Jaque o Jan, que Nanoun o Babèu… » J. Roumanille. Si revenir : revenir à soi. Vos revèn d esclargir aqueu mistèri : il vous appartient il vous …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • revenir — ► verbo intransitivo 1 Volver a venir una persona. SE CONJUGA COMO venir 2 Volver una cosa al estado que antes tenía. ► verbo pronominal 3 Ponerse una masa o una fritura correosa a causa de la humedad o el calor: ■ el pan de ayer se ha revenido.… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”