RETOUR
. s. m.
Tour contraire ou presque contraire, tour multiplié. En ce sens, il ne s'emploie guère qu'au pluriel et avec le mot tours. Les tours et retours que fait cette rivière. Les tours et retours d'un labyrinthe, etc. Le sang fait plusieurs tours et retours dans les veines, dans les artères.

RETOUR, signifie aussi, Action de revenir, de retourner. À mon retour de tel lieu, je le trouvai en chemin. Il est parti sans espérance de retour. Je songe à mon retour. Je m'occupe de mon retour.

Fam., Il a toujours l'esprit de retour, se dit D'un homme qui, étant éloigné de son pays, conserve le désir d'y retourner. Il se dit par extension, en termes de Droit, Des animaux domestiques, comme les pigeons, etc. On dit aussi, en termes de Droit, S'établir en pays étranger sans esprit de retour.   Être sur son retour, Être près de partir pour retourner. Il n'est pas encore sur son retour.

Fig., Être sur le retour, sur son retour, Commencer à déchoir, à vieillir, à décliner, à perdre de sa vigueur, de son éclat. Ces chênes sont sur leur retour. Cette futaie est sur son retour. Une beauté qui est sur le retour. Cet homme, cette femme est sur son retour, sur le retour.   Le retour d'une âme à Dieu, L'action d'un pécheur qui se convertit. On dit dans le même sens, Faire un retour à Dieu, vers Dieu, Se convertir. Après tous les désordres de sa vie, il a fait un bon, un sincère retour vers Dieu.

Fig., Faire un retour sur soi-même, Faire de sérieuses réflexions sur sa conduite.

Prov. et fig., Le retour sera pire, sera pis que matines, ou ironiq., vaudra mieux que matines, se dit Pour exprimer qu'une mauvaise affaire sera suivie d'une plus mauvaise encore. Il croyait être hors de ce procès criminel, mais on le poursuit de nouveau ; le retour vaudra mieux que matines. On dit aussi dans le sens opposé, Le retour vaut bien matines, vaut mieux que matines.

RETOUR, en termes de Vénerie, se dit de L'action du cerf qui revient sur lui-même, c'est-à-dire, sur les mêmes voies, pour les confondre et dérouter les chiens.  Il signifie figurément et par analogie, Ruse, artifice. Cet homme a des retours bien adroits, des retours qu'on ne peut pas démêler. L'amour-propre abonde, est fécond en retours.   Au Jeu de trictrac, Jan de retour, se dit Lorsqu'on passe ses dames dans le jeu de l'adversaire pour y faire son plein. Faire son jan de retour. Être à son jan de retour.

RETOUR, signifie aussi, Arrivée au lieu d'où l'on était parti. Prompt retour. Heureux retour. J'attends son retour. À mon retour. Depuis votre retour. Hâter, précipiter, retarder, différer son retour. Au retour de la campagne. Au retour de la chasse. Nous parlerons de cela au retour, à votre retour, à mon retour. Le retour d'un courrier. Le retour d'un navire. Le retour de la paix. Le retour du printemps. Le retour de l'aurore. Le retour d'un accès.   Être de retour, Être revenu. Quand il fut de retour chez lui. On dit elliptiquement, De retour chez moi, j'ai trouvé votre lettre.   En termes de Commerce maritime, Les retours d'un navire, Les marchandises qu'il a rapportées en échange de celles qu'il avait portées, et les bénéfices qui en résultent. Les retours n'ont pas été avantageux. Les retours de ce navire se trouvèrent de cent pour cent.   Retour de chasse, Repas que l'on fait après la chasse, avant l'heure ordinaire du souper. Il leur donna un retour de chasse magnifique.

RETOUR, se dit figurément Du changement, de la vicissitude des affaires. Si vous laissez passer cette occasion, il n'y aura jamais de retour. Il est perdu sans retour. Ils sont brouillés sans retour. On l'a privé de son emploi, sans espérance de retour. La jeunesse, la beauté, le temps, passent sans retour. Quand nos beaux jours sont passés, c'est sans retour. La fortune a ses retours. Il aura, j'espère, un retour de conscience.

Fig., Il a de fâcheux retours, se dit D'un homme bizarre, quinteux.

Fig., Il n'y a point de retour avec lui, c'est un homme avec qui il n'y a point de retour, C'est un homme qui conserve du ressentiment sans fin, avec lequel il n'y a point de réconciliation à espérer.  Prov. et fig., A beau jeu beau retour, se dit Pour faire entendre qu'on saura bien rendre la pareille, ou même qu'on l'a déjà rendue.

RETOUR, signifie aussi, Ce qu'on ajoute, ce qu'on joint à la chose qu'on troque contre une autre, pour rendre le troc égal. Quel retour me donnerez-vous ? Combien me donnerez-vous de retour ? Que me donnerez-vous de retour, en retour ? Vous me devez du retour. Voulez-vous troquer votre cheval contre le mien ? je vous donnerai cent francs de retour.

RETOUR, signifie quelquefois au figuré, Reconnaissance, réciprocité de sentiments, de services, etc. L'amitié demande du retour. De tels sentiments exigent du retour. Un honnête homme oblige sans espérance d'aucun retour, sans espoir de retour. Payer quelqu'un de retour. N'attendez de lui aucun retour.

Fam., Il semble qu'on lui doive du retour, se dit en parlant D'une personne qui par orgueil reçoit froidement les civilités qu'on lui fait, ou ne témoigne pas assez de reconnaissance des services qu'on lui rend.

RETOUR, en termes de Jurisprudence, se dit de La réversion, du droit en vertu duquel les ascendants succèdent aux immeubles qu'ils ont donnés à leurs descendants, lorsque ceux-ci viennent à mourir sans enfants. Les ascendants reprennent ce qu'ils ont donné, par droit de retour, sans charges ni hypothèques. Les apanages des fils de France leur sont donnés à la charge du retour à la couronne, à défaut d'hoirs mâles. La dot fait retour. Retour légal.   Retour conventionnel, La réversion qu'un donateur stipule à son profit, pour le cas de prédécès du donataire Douaire sans retour, Douaire préfix stipulé payable à la femme, pour lui appartenir en toute propriété.  Retour ou soulte de partage, Ce qu'on ajoute au lot d'un des cohéritiers, pour le compléter. L'inégalité des lots en nature se compense par un retour, soit en rente, soit en argent. Il a eu tant pour retour de partage.

RETOUR, en termes d'Architecture, Encoignure d'un bâtiment ; angle formé par une partie de construction qui fait saillie en avant d'une autre. Il y a un grand corps de logis en face, et une galerie en retour. Aile en retour.   Il se dit aussi Du profil d'un entablement, d'une corniche, etc., qui ressaute.  Retour d'équerre, Retour à angle droit.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • retour — [ r(ə)tur ] n. m. • retur XIIe; de retourner I ♦ Mouvement en arrière, déplacement vers le point de départ. 1 ♦ Le fait de repartir pour l endroit d où l on est venu. « les vaches, en attendant le retour à l étable, regardaient le soir » (F.… …   Encyclopédie Universelle

  • retour — Retour. s. m. Second tour, tour multiplié. En ce sens il ne se met qu au pluriel & avec Tours. Les tours & retours que fait une riviere. les tours & retours d un labirinthe &c. Il sign. aussi Arrivée au lieu d où l on estoit party. Prompt retour …   Dictionnaire de l'Académie française

  • retour — Retour, Reditio, Reuersio, Reuersus, Recursus, Reditus, voyez Tourner. Garder à son retour, ou jusques à ce qu on soit retourné, Ad suum reditum reseruare. Qui est de retour, Redux reducis. Baillez moy mon retour, c est quand on baille plus d… …   Thresor de la langue françoyse

  • retour — Adv zurück erw. obs. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. retour Rückfahrt ; dieses aus afrz. retorner zurückkehren aus l. tornāre drechseln, drehen und l. re . Retourkutsche f. zurückfahrender Wagen, Erwiderung gleicher Art ohne neuen Inhalt… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Retour — (franz., spr. tūr), die Rückkehr, Zurücksendung, Rückfahrt; im Deutschen vulgär oft als Adverb gebraucht für »zurück«. Droit de retour, s. Rückfallsrecht …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • retour — »zurück«: Das seit dem 17./18. Jh. bezeugte Adverb hat sich aus Zusammensetzungen wie »Retourbillett, Retourkutsche« u. a. verselbstständigt. Zugrunde liegt frz. retour »Rückkehr«, das von frz. retourner »zurückkehren« abgeleitet ist (vgl. ↑… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Retour — (fr.), 1) Rückkehr, Rückreise; 2) zurück. Daher Retourfracht, Rückfracht. Retourhandel, wenn ein Kaufmann für empfangene Waaren statt der Zahlung andere Waaren (Retourwaaren) sendet. Retourrechnung, die Rechnung über die bei Nichtannahme od.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Retour — (frz., spr. tuhr), Rückkehr …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Retour — (retuhr), frz., Rückkehr; retourniren, zurückkehren …   Herders Conversations-Lexikon

  • retour — retour(franzausgesprochen)adv retourfrühstücken(vesperno.ä.)=sicherbrechen.1920(?)ff …   Wörterbuch der deutschen Umgangssprache

  • retour — DEFINICIJA v. retur …   Hrvatski jezični portal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”