RETIRER
. v. a.
Tirer de nouveau. Cette loterie a été mal tirée, il faut la retirer.   Il signifie aussi, Tirer à soi ce que l'on avait poussé dehors, ou porté en avant. Retirer sa main. Retirer son bras. Retirer sa tête pour éviter un coup.

Fam., Retirer son haleine. Faire rentrer de l'air dans sa poitrine.

Fig., Retirer sa parole, Se dégager de la promesse qu'on avait faite, de la parole qu'on avait donnée.

Fig., Retirer son amitié, sa protection, son estime, sa confiance, etc., Cesser de les accorder. On dit, dans un sens analogue, en langage de dévotion, Dieu retire ses grâces.   Retirer son compliment, Ne pas faire un compliment qu'on voulait faire, ou Le rétracter quand on l'a fait.

RETIRER, signifie encore, Tirer une chose, une personne d'un lieu où elle avait été mise, où elle était entrée. Retirer un seau du puits. Retirer un homme de prison, des galères. Retirer une garnison d'une place. Retirer un écolier du collége. Retirer une fille du couvent. Retirer des effets qui étaient en gage. Retirer des papiers de chez un avoué, de l'argent de chez un banquier. Retirer quelqu'un du péril ; le retirer d'un mauvais pas.

Prov. et fig., Retirer son épingle du jeu, Se dégager d'une affaire, d'une intrigue dangereuse.  Retirer son enjeu, Reprendre ce qu'on avait mis au jeu ; et, figurément, Se retirer d'une entreprise, d'une affaire où l'on courait quelques risques.

Fig., Retirer quelqu'un du vice, de la débauche, etc., Faire en sorte qu'il ne s'y livre plus.

RETIRER, en parlant Des choses qui produisent un revenu, signifie, Percevoir, recueillir. Savez-vous combien il retirait de sa charge ? Il retire beaucoup de ce domaine. Il retire tant de cette maison, de cette ferme, etc.   Il s'emploie figurément dans cette acception, et il se dit en bonne et en mauvaise part. Retirer de la gloire, retirer de grands avantages de quelque chose. Au lieu du profit qu'il espérait, il n'en a retiré que de la honte et du mépris.

RETIRER, signifie aussi, Donner asile, retraite, refuge. Il m'a retiré chez lui dans ma disgrâce, dans ma détresse.

RETIRER, en termes de Palais, signifie, Retraire, rentrer dans la propriété et possession d'un héritage, d'un bien aliéné, en rendant à l'acheteur le prix qu'il en avait donné. Retirer par retrait lignager, par retrait féodal, par retrait conventionnel. Il a retiré cette terre sur un tel. Il a retiré une terre qui avait été autrefois dans sa famille. Il retira tous les biens qui avaient été aliénés par ses ancêtres.

RETIRER, s'emploie avec le pronom personnel, et signifie, S'en aller, s'éloigner d'un lieu. Une visite plus longue pourrait vous importuner, je me retire. Faites en sorte que cet ennuyeux se retire. Faites retirer vos domestiques. Il fit retirer tout le monde. Dès que l'armée parut, les ennemis se retirèrent en bon ordre, en désordre. Retirez-vous d'ici. Se retirer de la ville. Se retirer de la cour. Il s'est retiré. Il eut ordre de se retirer.   Il signifie également, S'en aller, rentrer chez soi, dans son cabinet, dans sa chambre, etc. Ils se retirèrent chacun chez eux. Elle se retira dans son appartement, pour y donner un libre cours à sa douleur. Il s'est retiré dans son cabinet, et ne veut recevoir personne.   Il se dit quelquefois, absolument, D'une personne qui rentre chez elle, le soir, pour n'en plus sortir que le lendemain. Pourquoi vous retirer sitôt ? Cet homme se retire de bonne heure. Ils ne se sont retirés qu'à minuit.   Il signifie aussi, Quitter la profession qu'on exerçait, le genre de vie qu'on menait. Il s'est retiré du barreau. Il s'est retiré du service. Il s'est retiré du désordre, de la débauche, etc.   Absol., Il s'est retiré, il s'est tout à fait retiré, Il a quitté le commerce du monde, ou Il mène une vie moins dissipée. Cet officier se retire, Il quitte le service. Au Jeu, Ce joueur se retire, Il quitte le jeu. Se retirer sur sa perte, cur son gain, Quitter le jeu lorsqu'on perd, lorsqu'on gagne.

Prov. et fig., Se retirer sur la bonne bouche, Quitter la conversation, le jeu, etc., après quelque petit succès agréable, sans attendre et risquer un changement, un retour.

RETIRER, avec le pronom personnel, signifie aussi, Aller dans un lieu pour s'y établir, après avoir quitté un autre lieu. Il s'est retiré en province, dans son pays, dans ses terres. Se retirer à la campagne. Les anciens solitaires se retiraient dans les déserts.   Il signifie encore, Se mettre en sûreté, se réfugier. Se retirer en lieu de sûreté. Les voleurs se retirent dans les bois. Les bêtes sauvages se retirent dans leurs tanières. Dès que l'armée parut, les ennemis se retirèrent dans leurs retranchements, sous telle place, sous le canon de telle place. L'armée se retira sur une hauteur. Quand il sut qu'on le poursuivait, il se retira dans tel pays.   En termes de Procéd., Se retirer par-devers un juge, un magistrat, S'adresser à lui pour avoir justice. Il a été ordonné qu'il se retirerait par-devers les juges de tel tribunal.

RETIRER, joint au pronom personnel, se dit aussi Des choses, et signifie, Se raccourcir. Le parchemin se retire au feu. Les fibres se retirent. Le froid fait retirer les nerfs. Du drap qui se retire à l'eau. Cette toile se retire au blanchissage.   Il se dit en outre Des eaux qui rentrent dans leur lit après s'être débordées, après avoir monté. La rivière se retire. Les eaux commencent à se retirer. La mer se retire fort loin dans les grandes marées.   En termes de Marine, La mer retire, Elle est dans le reflux. Dans cette phrase, Retirer est neutre.

RETIRÉ, ÉE. participe, Des muscles retirés.   Il est aussi adjectif, et signifie, Solitaire, peu fréquenté. Les lieux les plus retirés.   Être retiré, vivre retiré, mener une vie fort retirée, Vivre dans une grande retraite, dans un grand éloignement du commerce des hommes. Être retiré, se dit aussi D'une personne qui est chez elle le soir, et qui ne reçoit plus de visite. Il est trop tard pour aller chez un tel ; tout le monde maintenant est retiré.   Il est toujours retiré en lui-même, se dit D'un homme silencieux, qui fuit les communications, la société.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • retirer — [ r(ə)tire ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de re et tirer I ♦ Amener hors d un lieu. 1 ♦ RETIRER QQCH. À QQN : enlever qqch. à qqn, priver qqn de qqch. ⇒ dépouiller , ôter. Retirer une autorisation, un permis à qqn. Je vous retire la parole …   Encyclopédie Universelle

  • retirer — en arriere, Retrahere, Recedere, Auocare, voyez Tirer. Cedere. L Infanterie se retira peu à peu pour attirer l ennemy à l embusche, Pedites paulatim cesserunt, vt hostem in insidias traherent. Liu. lib. 23. Se retirer pas à pas, Pedetentim cedere …   Thresor de la langue françoyse

  • retirer — Retirer. v. a. Oster, tirer hors. Retirer un seau du puits. retirer un homme de prison, des galeres. retirer une garnison d une place. retirer un escolier du college. retirer une fille de religion. retirer quelqu un du peril. le retirer d un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Retirer — Re*tir er, n. One who retires. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • retirer — (re ti ré) v. a. 1°   Tirer de nouveau. 2°   Tirer à soi, tirer en arrière. 3°   Faire aller en arrière, faire reculer. 4°   Causer un retirement, une contraction. 5°   Ôter une chose, une personne de l endroit où elle était. 6°   Prendre en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RETIRER — v. tr. Tirer de nouveau. Cette loterie a été mal tirée, il faut la retirer. Il signifie aussi Ramener en arrière, ramener à soi. Retirer sa main. Retirer son bras. Retirer sa tête pour éviter un coup. L’assassin retira son poignard ruisselant de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • retirer — vt. ; enlever, ôter, soustraire ; ressembler : (a)rtrî (Albanais.001, Annecy.003), (a)rtèrî (003, Thônes), (re)treyé, (re)triyé <tirer> (Chambéry) ; teryé (St Jean Arvey.224). Fra. Retirer // ôter retirer son chapeau : teryé son shapyô… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • retirer — noun Someone who retires See Also: retiree, retirement …   Wiktionary

  • retirer — re·tir·er …   English syllables

  • retirer — īrə(r) noun ( s) Etymology: retire (I) + er : one that retires …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”