RÉTICENCE
. s. f.
Suppression ou omission volontaire d'une chose qu'on devrait dire. Il désigne aussi La chose même qu'on n'a pas dite. Dans le récit qu'il m'a fait, il a mis beaucoup de réticence, beaucoup de réticences, plusieurs réticences. Il a usé avec moi de réticence. Dans ce discours, il n'y a point de mensonge formel, mais il y a bien de la réticence, bien des réticences. Dans cet acte, il y a de la réticence, il y a une réticence très-vicieuse, une réticence frauduleuse. Des réticences perfides. De lâches réticences.   Il se dit, particulièrement, de Cette figure de rhétorique par laquelle l'orateur en s'interrompant fait entendre ce qu'il ne veut pas dire expressément. La réticence en dit quelquefois plus que les paroles.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • réticence — [ retisɑ̃s ] n. f. • 1552; lat. reticentia « silence obstiné », de reticere, rac. tacere → taire 1 ♦ Vieilli Omission volontaire d une chose qu on devrait dire; la chose omise. ⇒ dissimulation; sous entendu. Je dis tout, « il n y a ni réticences …   Encyclopédie Universelle

  • Reticence — Réticence Sommaire 1 Rhétorique 1.1 Exemples 1.2 Voir aussi 2 Droit // …   Wikipédia en Français

  • reticence — Reticence. s. f. Suppression ou omission volontaire d une chose qu on devroit dire. En ce sens il n a guere d usage qu en parlant de certaines formalitez judiciaires. Dans cet Acte il n a pas exprime le nom & les qualitez qu il a accoustumé de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Reticence — Ret i*cence, n. [L. reticentia: cf. F. r[ e]ticence.] 1. The quality or state of being reticent, or keeping silence; the state of holding one s tonque; refraining to speak of that which is suggested; uncommunicativeness. [1913 Webster] Such fine… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • reticence — [ret′ə səns] n. 〚< Fr or L: Fr réticence < L reticentia〛 the quality or state, or an instance, of being reticent; reserve: also reticency * * * ret·i·cence (rĕtʹĭ səns) n. 1. The state or quality of being reticent; reserve. 2. The state or… …   Universalium

  • reticence — (n.) c.1600, from Fr. réticence, from L. reticentia silence, from reticere keep silent, from re , intensive prefix, + tacere be silent (see TACIT (Cf. tacit)). Not in common use until after 1830 [OED] …   Etymology dictionary

  • reticence — [ret′ə səns] n. [< Fr or L: Fr réticence < L reticentia] the quality or state, or an instance, of being reticent; reserve: also reticency …   English World dictionary

  • réticence — (ré ti san s ) s. f. 1°   Suppression ou omission volontaire d une chose qu on devrait dire ; la chose même qu on n a pas dite. •   La réticence sur des faits si intéressants n est point pardonnable, VOLT. Fragm. sur l hist. 16. •   Il n y aurait …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RÉTICENCE — n. f. Action de taire à dessein une chose qu’on pourrait ou qu’on devrait dire. Dans le récit qu’il m’a fait, il a mis beaucoup de réticence. Il a usé avec moi de réticence. Il désigne aussi la Chose même qu’on n’a pas dite. Dans ce discours, il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Réticence — Sommaire 1 Rhétorique 1.1 Exemples 1.2 Voir aussi 2 Droit 2.1 Voir aussi …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”