RESTITUER
. v. a.
Rendre ce qui a été pris, ou ce qui est possédé indûment, injustement. Restituer le bien d'autrui. Je le forcerai bien à me restituer ce qu'il m'a pris. Il a été condamné par arrêt à restituer cette somme et tous les intérêts, à restituer tous les fruits de cette terre.   Il s'emploie quelquefois absolument. Il ne sert de rien de confesser son larcin, si l'on ne restitue.   Restituer l'honneur à quelqu'un, Lui rendre l'honneur, rétablir, réparer son honneur. Peut-il lui restituer l'honneur qu'il lui a ôté ? Cet arrêt lui a restitué l'honneur.

RESTITUER, signifie aussi, Rétablir, remettre une chose en son premier état. On l'emploie surtout en parlant De textes anciens. Restituer un texte. Restituer un passage de quelque auteur. Il a restitué fort heureusement plusieurs passages de Tacite, de Tite-Live, d'Aristophane, etc. Je voudrais savoir comment il a restitué ce passage.   En termes d'Archit., Restituer un monument, un édifice, Faire la représentation d'un monument, d'un édifice entièrement détruit. Ce monument a été restitué d'après la description des anciens écrivains.

RESTITUER, en termes de Palais, signifie, Remettre une personne dans l'état où elle était avant un acte ou un jugement qui est annulé. Il a obtenu un jugement qui le restitue en entier. Se faire restituer contre son obligation, contre sa promesse. Se pourvoir par requête civile pour être restitué contre un jugement.

RESTITUÉ, ÉE. participe, Somme restituée.   Les lieux donnés à loyer doivent être restitués par le locataire tels qu'il les a reçus, Ils doivent être remis, rétablis et rendus dans le même état.  En termes de Numismatique, Médaille restituée. Voyez RESTITUTION.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • restituer — [ rɛstitɥe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1261; lat. restituere 1 ♦ Rendre à qqn (ce qu on lui a pris illégalement ou injustement). ⇒ redonner, rendre. Le fils de Charlemagne, ayant « donné, restitué toutes les spoliations de Pépin, son père lui… …   Encyclopédie Universelle

  • restituer — Restituer. v. act. (L s se prononce.) Rendre ce qui a esté pris ou possedé induëment, injustement. Si vous avez du bien d autruy, il le faut restituer. il a esté condamné par arrest à restituer cette somme & tous les interests, à restituer tous… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • restituer — aucun en son lieu, In suum locum restituere. Restituer ou remettre en son entier, In gradum reponere. B. Il pensoit bien qu aucuns le restitueroyent, Arbitrabatur non defore qui illum restituerent. Restituer, pour Rendre ce qu on a de l autruy,… …   Thresor de la langue françoyse

  • restituer — (rè sti tu é), je restituais, nous restituions, vous restituiez ; que je restitue, que nous restituions, que vous restituiez, v. a. 1°   Rétablir, remettre dans son premier état ; il se dit surtout de textes. •   Une nuée de commentateurs qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RESTITUER — v. tr. Rendre ce qui a été pris ou ce qui est possédé indûment, injustement. Restituer le bien d’autrui. Je le forcerai bien à me restituer ce qu’il m’a pris. Il a été condamné par arrêt à restituer cette somme et tous les intérêts, à restituer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • RESTITUER — restituere, restituerunt …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • objet à restituer — atitaisomasis objektas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Objektas, kurio funkcionalumo atitaisymas numatytas normatyviniuose ir (arba) konstravimo dokumentuose. atitikmenys: angl. restorable item vok. Rückbildungsobjekt …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • rentañ — restituer …   Dictionnaire Breton-Français

  • restitution — [ rɛstitysjɔ̃ ] n. f. • 1251; lat. restitutio 1 ♦ Action, fait de restituer (qqch. à qqn). « Ils ont réclamé à Paris la restitution de ce qui leur appartenait en France » (Hugo). Obligé, tenu à restitution. 2 ♦ Didact. Opération qui consiste à… …   Encyclopédie Universelle

  • Contrat De Dépôt — Introduction générale Présentation générale Droit des obligations en France …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”