RÉSERVER
. v. a.
Garder, retenir quelque chose d'un tout, une chose entre plusieurs autres. Il a vendu la propriété de ce domaine, mais il s'en est réservé l'usufruit, la jouissance. Il a vendu les fruits de son jardin, mais il s'est réservé tant d'arbres. Il a cédé son établissement, mais il s'est réservé une pension. L'évêque se réserve le pouvoir d'absoudre de certains cas. Le ministre s'est réservé la connaissance de cette affaire. Dieu semble s'être réservé la punition de ce crime.   Il signifie aussi, Garder une chose pour un autre temps, pour un autre usage, la ménager pour une autre occasion. Réservez vos conseils pour un moment plus favorable. Il est bon de réserver quelque argent pour les besoins imprévus. Un homme sage réserve ses amis pour les occasions essentielles. Réservez-moi vos bontés pour une autre occasion. Le gouverneur de cette place ne veut point faire de sorties, il réserve ses troupes pour soutenir les attaques. Il réserve ce cheval pour un jour de bataille. La cour a jugé le principal, et a réservé à faire droit sur les intérêts. Il réserve le reste de l'explication à un autre temps.   Se réserver à faire quelque chose, ou de faire quelque chose, Attendre, remettre à faire cette chose quand on le trouvera à propos, en temps et lieu. Je me réserve à faire cela en tel temps. Je me réserve de lui en dire mon avis en temps et lieu. Je me réserve à parler quand j'aurai entendu vos raisons. On dit, dans un sens analogue, avec le pronom personnel régime direct : Je me réserve pour une autre occasion. Il se réserve pour de plus grandes choses. Un tel n'a pas parlé aujourd'hui dans la discussion de cette loi, il se réserve pour demain. Je ne danserai point de contredanse, je me réserve pour la valse. Se réserver pour le rôti, pour le second service, pour l'entremets.   Au Barreau, Se réserver la réplique, Déclarer qu'on veut répliquer. On dit de même, L'avocat a prié les juges de lui réserver la réplique, Il leur a demandé la permission, le droit de répliquer quand il en sera temps.

RÉSERVÉ, ÉE. participe, Tout droit réservé. Toute prétention réservée. Tous dépens réservés.   Cas réservés, Les péchés dont on ne peut être absous que par le pape ou l'évêque, ou par les prêtres qui ont reçu d'eux un pouvoir spécial. Voyez aussi RÉSERVÉ, adjectif.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • réserver — [ rezɛrve ] v. tr. <conjug. : 1> • 1190; lat. reservare 1 ♦ Dr. Mettre à part, dans un contrat, (un droit qu on pourra invoquer plus tard). ♢ Attribuer par avance à qqn. Clause réservant au donateur la faculté de révocation. 2 ♦ Cour.… …   Encyclopédie Universelle

  • reserver — Reserver, Reseruare. Reserver jusques au retour, ou pour un autre temps, Seruare ad reditum, vel ad alia tempora. Reserver quelque chose pour le temps advenir, In vetustatem aliquid reponere. Reserver, prendre loisir pour faire quelque chose,… …   Thresor de la langue françoyse

  • reserver — RESERVER. v. act. Garder & retenir quelque chose du total. Il a vendu la proprieté de cette terre, mais il s en est reservé l usufruit, la joüissance. il a vendu tous les fruits de son jardin. & s en est reservé tant d arbres. il veut donner tout …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Reserver — Re*serv er (r[ e]*z[ e]rv [ e]r), n. One who reserves. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • réserver — (ré zèr vé) v. a. 1°   Retenir quelque chose d un tout, ou un objet entre plusieurs. Réserver une part du butin. •   Quand vous fîtes périr Maurice et sa famille, Il vous en plut, seigneur, réserver une fille, CORN. Héracl. I, 1. 2°   Garder pour …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RÉSERVER — v. tr. Garder, retenir quelque chose d’un tout, une chose entre plusieurs autres. Il a vendu la propriété de ce domaine, mais il s’en est réservé l’usufruit, la jouissance. Il a fait donation de ses biens à ses enfants, mais il s’est réservé une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • réserver — vt. , mettre /// garder réserver en réserve, mettre à part : rezarvâ (Saxel.002), rézarvâ, C. é rézêrve <il réserve> (Albanais.001, Annecy.003, Chambéry.025, Giettaz), (a)rzarvâ (001,025, Combe Si., Villards Thônes.028), résèrvâ (Notre Dame …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • reserver — See reservable. * * * …   Universalium

  • reserver — noun A person who reserves something …   Wiktionary

  • reserver — noun ( s) obsolete : one that reserves; especially : reservoir …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”