RÉPUGNER
. v. n.
Être plus ou moins opposé. Cette nouvelle proposition répugne à la première. Ces choses répugnent l'une à l'autre. Sa vie répugne à sa doctrine. Cela répugne au sens commun, répugne aux maximes d'État, répugne à la religion chrétienne. Cela répugne aux principes de la mécanique.   Absol., Cela répugne, il y a dans ce qu'il dit quelque chose qui répugne, Cela se contredit, il y a quelque contradiction dans ce qu'il dit.

RÉPUGNER, signifie aussi, Éprouver un sentiment de répugnance. Le prince répugnait à cet avis. J'y répugne entièrement. La raison, mon goût y répugne. La mère du futur répugnait à ce mariage. Je répugne souverainement à faire cela.   Il signifie encore, Causer, inspirer de la répugnance. Cet homme, cette femme me répugne. Cette proposition me répugne. Il me répugne de vous entretenir d'un pareil sujet. Absol., Cela répugne.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • répugner — [ repyɲe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1213 « résister à »; lat. repugnare « lutter contre, être en contradiction avec » I ♦ V. tr. ind. RÉPUGNER À. 1 ♦ Éprouver de la répugnance pour (qqch.), être dégoûté par la perspective de. «… …   Encyclopédie Universelle

  • Repugner — Re*pugn er (r? p?n ?r), n. One who repugns. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • repugner — Repugner, Contredire, aller à l encontre, Repugnare, Tendere aduersus, Aduersari, Obniti, Reniti. Ces choses repugnent l une à l autre, ou ne se rapportent point, Haec nullo pacto cohaerent. B. Tesmoignages qui repugnent et se contrarient,… …   Thresor de la langue françoyse

  • repugner — REPUGNER. v. n. Estre en quelque façon contraire, ne s accorder pas, resister. Cette proposition repugne à la premiere. ces choses repugnent l une à l autre. sa vie repugne à sa doctrine. cela repugne au sens commun, repugne aux maximes d Estat,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • répugner — (ré pu gné) v. n. 1°   Être plus ou moins opposé, contraire, avec un nom de chose pour sujet. •   Il n y a donc rien qui répugne à leur donner une reine, CORN. Sertor. Au lecteur.. •   M. Caritidès : Monsieur, le temps répugne à l honneur de vous …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • répugner — vti. , dégoûter : RePUNYÎ (Thônes 004 | Saxel) ; fâre kâtya (Samoëns), D. => Répugnant. A1) répugner à, avoir de la répugnance pour, (+ inf.) => Aimer. A2) répugner (ep. des mets trop gras) : ingoulyî vt. (004, Annecy), goulyî (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • RÉPUGNER — v. intr. être plus ou moins opposé. Cette nouvelle proposition répugne à la première. Cela répugne au sens commun, répugne à la religion chrétienne. Il est vieux. Absolument, Cela répugne, il y a dans ce qu’il dit quelque chose qui répugne, Cela… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • repugner — …   Useful english dictionary

  • dégoûter — [ degute ] v. tr. <conjug. : 1> • mil. XVIe se dégoûter; de dé et goût→ dégoûté 1 ♦ Vx Ôter l appétit à (qqn). « Les mets les plus exquis le dégoûtent » (Fénelon). ♢ Mod. Donner de la répugnance, du dégoût à (qqn). Le lait me dégoûte. ⇒fam …   Encyclopédie Universelle

  • repugna — REPUGNÁ, pers. 3 repugnă, vb. I. intranz. (livr.) A i produce cuiva silă sau dezgust, a i provoca cuiva oroare, a i displăcea profund. – Din fr. répugner, lat. repugnare. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  A repugna ≠ a atrage… …   Dicționar Român

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”