REPOUSSER
. v. a.
Rejeter, renvoyer. On lui avait poussé la balle, il la repoussa avec la même force.   Il signifie aussi, Pousser quelqu'un en le faisant reculer avec quelque effort. Il le repoussa de la main. Il voulut entrer, on le repoussa. Repousser les ennemis. Les troupes furent repoussées à la brèche. Repousser à l'assaut. Repousser à l'abordage. Etc. On dit de même : Repousser les efforts de l'ennemi. Repousser une attaque. Repousser un assaut. Etc.

Prov. et fig., Il a été repoussé à la barricade, se dit D'une personne qui, ayant fait des tentatives pour obtenir quelque chose, a été refusée ouvertement.

Fig., Il a été repoussé avec perte, Il a reçu un grand échec, il a échoué complétement.  Repousser la force par la force, Employer la force pour se défendre contre celui qui attaque.

Fig., Repousser une injure, S'en défendre avec force, avec vivacité. Repousser l'injure par l'injure.

Fig., Repousser la calomnie, La réfuter hautement. On l'avait accusé injustement, il a bien repoussé la calomnie.

Fig., Repousser la raillerie, Faire taire le railleur, le réduire au silence. Il repoussa vivement cette raillerie.

Fig., Repousser une tentation, une mauvaise pensée, La rejeter de son esprit.

Fig., Repousser une demande, une proposition, etc., L'écarter, la rejeter.

REPOUSSER, s'emploie dans quelques phrases comme verbe neutre. Ce ressort repousse trop, ne repousse pas assez, Il a trop ou trop peu de force. Ce fusil repousse, La crosse donne rudement contre l'épaule de celui qui tire.

Fig. et fam., Il a une figure qui repousse, des manières qui repoussent, Il a une figure, des manières qui inspirent de l'éloignement, de l'aversion pour lui, qui causent de la répugnance.

REPOUSSER, neutre, signifie encore, Pousser de nouveau. Il faut couper cet arbre, il repoussera du pied. Étêtez cet arbre, il repoussera bientôt. Ces ormes repoussent déjà. On lui a rasé la tête, ses cheveux repousseront en plus grande quantité. On dit activement, dans un sens analogue, Cet arbre, cette plante, etc., a repoussé de plus belles branches, de nouvelles feuilles, etc.

REPOUSSER, en termes d'Imprimerie, Marquer, imprimer à la main une lettre, un signe qui manque dans une feuille tirée. Il manque un point à la fin de cette phrase ; il faudra le repousser.

REPOUSSÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • repousser — Repousser. v. a. Rejetter, renvoyer. Le bouclier repousse les traits des ennemis. cette muraille repousse les rayons du soleil. il m a poussé un coup de bale, je l ay repoussé avec la mesme force. Il signifie aussi Rejetter en arriere. Comme il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • repousser — 1. repousser [ r(ə)puse ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1382; de re « en arrière » et pousser 1 ♦ Pousser (qqn) en arrière, faire reculer loin de soi. ⇒ 1. écarter, éloigner. « Loin de répondre à ses caresses, je la repoussai avec dédain. »… …   Encyclopédie Universelle

  • repousser — (re pou sé) v. a. 1°   Pousser de nouveau, rejeter, renvoyer. On lui avait poussé la balle, il la repoussa avec la même force.    Absolument. •   Il [un corps] est poussé sans repousser, puisque le repos n a point de force pour résister au… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REPOUSSER — v. tr. Pousser de nouveau. Pousser et repousser un objet. Il est rare en ce sens. Il signifie surtout Pousser en arrière, rejeter; faire reculer quelqu’un, écarter de soi quelque chose. Il le repoussa de la main. Il voulut entrer, on le repoussa …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • repousser — vt. , écarter, rejeter ; refuser, (une demande, un projet) ; renvoyer (une balle) : (a)rpeussâ (Albanais.001, Thônes.004, Villards Thônes.028), C./E. => Pousser. A1) repousser, rejeter durement ou avec dédain, rebuter : remonyé vt. , C. i… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • repousser — v.i. Sentir mauvais de la bouche, refouler …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Repousser du goulot — ● Repousser du goulot avoir mauvaise haleine …   Encyclopédie Universelle

  • repousser du goulot — loc. Sentir mauvais de la bouche, refouler …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Édit pour repousser les navires étrangers — L Édit pour repousser les navires étrangers (異国船打払令, Ikokusen Uchiharairei?) était une loi du Shogunat Tokugawa adoptée en 1825. Elle faisait en sorte que tous les navires étrangers devaient être chassés des eaux japonaises. Un exemple de la mise …   Wikipédia en Français

  • diarbenn — repousser …   Dictionnaire Breton-Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”