REPAÎTRE
. v. n.
(Il se conjugue comme Paître, et a de plus un prétérit défini et un prétérit indéfini : Je repus. J'ai repu. ) Manger, prendre sa réfection. Il se dit Des hommes et des chevaux, particulièrement quand ils sont en marche. Il a fait trente lieues sans repaître. On ne leur donna pas le loisir de repaître. Vos chevaux n'ont point repu d'aujourd'hui, il faut les faire repaître.   Il est aussi verbe actif, et signifie, Donner à manger, nourrir. Il faut repaître ces animaux. Dans ce sens et le précédent, il est peu usité.  Il s'emploie plus ordinairement au figuré. Repaître quelqu'un d'espérances, de chimères, de fumée.   Repaître ses yeux d'un spectacle, Le regarder avec avidité.

REPAÎTRE, s'emploie avec le pronom personnel, tant au propre qu'au figuré. Cette espèce d'animaux se repaît de chair. Ils se sont bien repus. Il s'en est repu. Il se repaît d'espérances vaines. Il ne se repaît que de vent. Il ne se repaît pas de fumée. Il ne se repaît pas de si peu de chose.   Il ne se repaît que de sang et de carnage, se dit, par exagération, D'un homme cruel et sanguinaire.

REPU, UE participe, Il est assez repu, Il a assez mangé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • repaître — [ rəpɛtr ] v. tr. <conjug. : 57> • 1180 aussi intr.; de re et paître I ♦ 1 ♦ Vx Nourrir, restaurer par un repas. 2 ♦ Fig. Littér. Nourrir, rassasier. « De tels spectacles, dont j allais repaissant mes yeux » (Sainte Beuve). II ♦ SE REPAÎTRE …   Encyclopédie Universelle

  • repaître — (re paî tr ), je repais, tu repais, il repaît, nous repaissons ; je repaissais ; je repus, tu repus, il reput, nous repûmes, vous repûtes, ils repurent ; je repaîtrai ; je repaîtrais ; repais, qu il repaisse, repaissons : que je repaisse, que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REPAÎTRE — v. tr. Donner à manger, nourrir. Il faut repaître ces animaux. Cette espèce d’animaux se repaît de chair. Ils se sont bien repus. Il s’en est repu. Dans ce sens il est peu usité. Il s’emploie plus ordinairement au figuré. Repaître quelqu’un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • repaître — (SE), vp. , faire un bon repas, (avec un sens réprobateur) : se levrâ (Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se repaître — ● se repaître verbe pronominal être repu verbe passif Littéraire Se nourrir, se rassasier ; être gavé : Le chat repu s endormit sur le fauteuil. Entretenir son esprit de quelque chose, en avoir complètement satisfait son envie, en être imbu :… …   Encyclopédie Universelle

  • repas — [ r(ə)pa ] n. m. • 1534; repast « nourriture » 1160; de l a. fr. past « pâtée, pâture », rac. pascere « paître », d apr. repaître 1 ♦ Nourriture, ensemble d aliments divers, de mets et de boissons pris en une fois à heures réglées. ⇒ nourriture.… …   Encyclopédie Universelle

  • paître — [ pɛtr ] v. <conjug. : 57; défectif; pas de p. simple ni de subj. imp.; pas de p. p. > • paistre v. 1050; lat. pascere I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx Nourrir (un animal). Pronom. « Les corbeaux se paissent de charogne » (M. Régnier). 2 ♦ Vx ou littér.… …   Encyclopédie Universelle

  • repue — ⇒REPUE, subst. fém. Vx. Repas. Synon. lippée (vx). Ce matin, [Fuseline] visitait les nids de merles des coudriers et des petits chênes pour sa repue quotidienne (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 110). ♦ Repue franche. Repas que l on se procure sans… …   Encyclopédie Universelle

  • creux — creux, creuse [ krø, krøz ] adj. et n. • 1265; crues XIIe; lat. pop. °crossus, °crosus; orig. gauloise I ♦ Adj. 1 ♦ Qui est vide à l intérieur. ⇒ évidé, vide. Tige creuse, arbre creux. Os creux. Balle, statuette creuse. Dent creuse, trouée par… …   Encyclopédie Universelle

  • nourrir — [ nurir ] v. tr. <conjug. : 2> • XIIe; norir « élever » Xe; lat. nutrire « allaiter, alimenter » I ♦ 1 ♦ Élever, former, éduquer (surtout pass. et p. p.).Vx « J ai été nourri aux lettres » (Descartes). Mod. Nourri dans. « Félicité, bien que …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”