REMPLIR
. v. a.
Emplir de nouveau. Ce tonneau, qui était plein, a fui ; il faut le remplir. Il faut remplir la pièce de vin à mesure qu'elle baisse.   Il signifie plus ordinairement, Emplir, rendre plein. La bouteille est à moitié, il faut la remplir ou la vider. Remplir ses caves de vin, ses greniers de blé. Remplir un vase. Remplir ses coffres d'or et d'argent. Remplir un fossé. Remplir une fondrière.   Il s'emploie quelquefois avec le pronom personnel, et signifie, Devenir plein. Le réservoir s'est rempli d'eau, s'est rempli en un moment. La salle commençait à se remplir de monde, commençait à se remplir.   Pop., Se remplir de viandes, se remplir de vin, Manger, boire avec excès. On dit aussi populairement, Se remplir le ventre, ou absolument, Se remplir.   Pop., Cette nourriture remplit beaucoup, Elle rassasie promptement. Cette nourriture ne remplit pas assez, Elle est trop légère.  Remplir le nombre de ceux qui doivent former un corps, une compagnie, etc., En rendre le nombre complet Remplir un corps, une compagnie, une société, de personnes capables, d'ignorants, etc., Y admettre, y faire entrer beaucoup de personnes capables, d'ignorants, etc.  Remplir une transaction, une quittance, etc., Écrire ce qui manquait à l'endroit qu'on y avait laissé en blanc.  Remplir un blanc seing, Écrire les stipulations d'un acte sur un papier signé d'avance.  Remplir des bouts rimés, Faire des vers sur des rimes données.  Remplir du point, de la dentelle, Refaire à l'aiguille les fleurs qui sont rompues à du point, à de la dentelle, ou y en ajouter de nouvelles.  Remplir un canevas, une toile, un dessin, Faire des points à l'aiguille pour couvrir ce canevas, cette toile, pour exécuter ce dessin.

Fig., Ces vers remplissent bien l'oreille, Ils sont bien cadencés, bien nombreux, ils frappent l'oreille agréablement. On dit de même, D'un discours en prose, qu' Il est nombreux, qu' il remplit bien l'oreille.

Fig., Remplir une place, Occuper une place, une charge, un emploi. C'est un homme très-digne de la place qu'il remplit. C'est un homme capable de remplir les premières places. C'est une belle place à remplir. On dit dans le même sens, Remplir une fonction, des fonctions, un emploi.

Fig., Remplir, ne pas remplir sa place, S'acquitter, ne pas s'acquitter des devoirs, des obligations qu'elle impose. Il faut remplir sa place. Cet homme remplit bien, remplit mal sa place. Il remplit sa place imparfaitement, indignement.

REMPLIR, se dit, figurément et par exagération, en parlant De ce qui abonde dans un lieu, ou qui s'y étend beaucoup, qui en occupe une grande partie. Les étrangers remplissent la ville. Les meubles remplissent votre appartement. La fumée remplit cette chambre. Remplir l'air de ses cris. Remplir les airs de chants d'allégresse. Remplir la terre, le monde, l'univers du bruit de son nom, du bruit de ses exploits.   Il s'emploie au sens moral, dans la même acception. Remplir les peuples de crainte, d'étonnement, de joie. Il nous a remplis d'admiration. Cette passion remplit son coeur. Cette idée remplit son imagination, son esprit. Cette nouvelle a rempli nos coeurs de tristesse, a rempli notre maison de deuil, d'affliction. Il s'est rempli la tête de visions, de chimères. Il se remplit d'espérances vaines.   Il s'emploie aussi figurément en parlant Du temps, de la durée, et signifie, Occuper, employer. Cette guerre a rempli une période de trente années. La lecture et le jeu remplissent ses soirées. Cette occupation remplira ses loisirs. Cela remplit une partie de son temps. Il remplit bien son temps.

REMPLIR, signifie encore figurément, Exécuter, accomplir, effectuer, réaliser. Remplir un devoir, des devoirs, son devoir, ses devoirs. Remplir ses obligations. Remplir sa promesse, ses promesses. Remplir l'attente, les espérances du public. Remplir les intentions, les vues de quelqu'un. Remplir ses engagements. Remplir les voeux de quelqu'un. Remplir sa vocation. Remplir une tâche, une mission.   Remplir l'idée qu'on doit avoir ou qu'on s'est faite de quelque chose, de quelqu'un, Offrir l'accomplissement de tout ce que cette idée promet, de tout ce qu'elle renferme. Cet ouvrage remplit parfaitement l'idée qu'on doit avoir d'un poëme, d'un traité. Cicéron, en admirant Démosthène, trouve qu'il ne remplit pas encore entièrement l'idée du parfait orateur. Il est loin de remplir l'idée que j'avais de lui.   Cet homme a rempli son sort, a rempli sa destinée, Il a fait les actions, il a éprouvé les événements auxquels il paraissait destiné.

REMPLIR, en termes de Jurisprudence et de Comptabilité, Restituer, donner à quelqu'un ce qu'il a avancé, ce qu'il a droit de reprendre, de réclamer. Il faudra d'abord me remplir de mes frais, de mes avances, de mes déboursés. Remplir une veuve de sa dot, de son douaire. On dit de même, avec le pronom personnel, Se remplir de ses frais, de ses avances, etc.

REMPLIR, au Jeu de trictrac, se dit Lorsque l'on complète les cinq cases du petit jan, ou les six cases du grand jan, ou enfin celles du jan de retour. Je remplis. Je remplis par doublet. Je ne remplirai pas.

REMPLI, IE. participe, Il s'emploie adjectivement, et signifie, Plein, qui abonde en quoi que ce soit. Une ville remplie d'étrangers. Un terrain rempli de pierres. Un ouvrage rempli de beautés, de défauts.   Être rempli de soi-même, Avoir une trop haute opinion de ce qu'on vaut. C'est un homme rempli de lui-même, tout rempli de lui-même.   Absol., Être rempli, se disait D'un indultaire ou d'un gradué, lorsqu'il était pourvu d'un bénéfice assez considérable pour n'être pas en droit d'en requérir un autre en vertu de son indult ou de ses grades.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • remplir — [ rɑ̃plir ] v. tr. <conjug. : 2> • v. 1130 au p. p.; de re et emplir I ♦ 1 ♦ Rendre plein (un réceptacle), utiliser entièrement (un espace disponible). ⇒ emplir. Remplir un tonneau. ⇒ ouiller. Remplir une casserole d eau, une cuve de fioul …   Encyclopédie Universelle

  • remplir — Remplir. v. a. Emplir de nouveau. Remplir une marmite d eau il faut laisser boüillir tout cela à petit feu, & ne point remplir le pot. Il se prend plus ordinairement dans la simple signification d Emplir, rendre plein. Remplir sa cave de vin, ses …   Dictionnaire de l'Académie française

  • remplir — Remplir, Explere, Replere, Supplere, Farcire, Refercire, voyez Emplir. Remplir de quelque chose que ce soit, et comme entasser, Offercire, Infercire. Remplir les esprits de doulceurs, Perfundere animos suauitate. Remplir de joye, Perfundere… …   Thresor de la langue françoyse

  • remplir — (ran plir) v. a. 1°   Emplir de nouveau. 2°   Simplement, emplir, rendre plein. 3°   Remplir une voile. 4°   Remplir du point, de la dentelle. 5°   Remplir une quittance, une transaction. 6°   Remplir une place. 7°   Remplir l oreille. 8°   Il se …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REMPLIR — v. tr. Emplir de nouveau. Ce tonneau, qui était plein, a fui; il faut le remplir. Il faut remplir la pièce de vin à mesure que le niveau baisse. Il signifie, plus ordinairement, Emplir entièrement, rendre plein, combler. La bouteille est à moitié …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • remplir — vt. , emplir ; envahir ; couvrir (un mur, une feuille de papier ...) : anpli gv.3 (Gets, Saxel.002), êpli (Albertville.021, Chambéry.025b, Montagny Bozel.026), êplyi (Albanais.001), inpli (Aix.017, Annecy.003, Notre Dame Be.214, Thônes.004), C.1 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • remplir — ramplir, rempli, rampli emplir ; combler. voir cafir, comolar …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Remplir l'attente, les espérances de quelqu'un — ● Remplir l attente, les espérances de quelqu un accomplir ce qu il attendait, ne pas trahir sa confiance …   Encyclopédie Universelle

  • se remplir — ● se remplir verbe pronominal être rempli verbe passif Recevoir quelque chose comme contenu : Retenue d eau qui se remplit à la fonte des neiges. ● se remplir (synonymes) verbe pronominal être rempli verbe passif Recevoir quelque chose comme… …   Encyclopédie Universelle

  • Faire, remplir son office — ● Faire, remplir son office accomplir les devoirs de sa charge : Le bourreau a fait son office ; jouer le rôle prévu : Le signal d alarme n a pas rempli son office …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”