REMONTRANCE
. s. f.
Discours par lequel on représente à quelqu'un les inconvénients d'une chose qu'il a faite, ou qu'il est sur le point de faire. Sa remontrance fut écoutée, fut bien reçue. On ne tint pas grand compte de ses remontrances. Remontrance honnête, polie, respectueuse. Permettez que je vous fasse mes remontrances sur telle et telle chose.   Il se dit aussi Des avertissements qu'un père donne à son enfant, un supérieur à son inférieur, etc., pour l'obliger à se corriger. Remontrance paternelle. Sévère remontrance.

REMONTRANCES, au pluriel, se disait particulièrement de Certains discours adressés aux rois par les parlements et autres compagnies souveraines, surtout par les parlements, et dans lesquels ils exposaient les inconvénients d'un édit, d'une loi fiscale, d'un abus d'autorité, etc. Le parlement arrêta qu'il serait fait des remontrances au roi. Le parlement délibéra, ordonna qu'il serait fait d'itératives remontrances. Les remontrances de la cour des aides.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • remontrance — [ r(ə)mɔ̃trɑ̃s ] n. f. • 1194; de remontrer 1 ♦ (Surtout au plur.) Critique motivée et raisonnée adressée directement à qqn pour lui reprocher son attitude. ⇒ admonestation, avertissement, blâme, observation, réprimande, reproche, semonce. Faire… …   Encyclopédie Universelle

  • remontrance — (re mon tran s ) s. f. 1°   Représentations que l on fait à quelqu un sur une action en particulier ou sur ses actions en général. •   Vous savez bien que vous me permettez les disputes, et que vous ne me défendez que les remontrances, MOL.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REMONTRANCE — n. f. Discours par lequel on représente à quelqu’un les inconvénients d’une chose qu’il a faite ou qu’il est sur le point de faire. Sa remontrance fut écoutée, fut bien accueillie. Il ne tint pas grand compte de ses remontrances. Il se dit aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • remontrance — nf. : r(e)montranse nf. (Albanais.001 | Saxel), rmontrinse (Villards Thônes) ; rprôsho <reproche> nm. (001) ; rmârka nf. (001). E. : Réprimande. A1) représentations, remontrances : rmârke nfpl. (001). B1) v. , faire des remontrance… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Remontrance —    см. Упрёк …   Философский словарь Спонвиля

  • Grande remontrance — Demande de traduction Grand Remonstrance → …   Wikipédia en Français

  • La grande remontrance — Grande Remontrance Demande de traduction Grand Remonstrance → …   Wikipédia en Français

  • Droit De Remontrance — Le droit de remontrance est le droit du Parlement de remettre un édit royal en question avant l enregistrement si cet édit est contre les intérêts du roi ou du peuple. Il est enlevé en 1673 par Louis XIV et restitué par le duc d Orléans en 1715,… …   Wikipédia en Français

  • Droit de remontrance — Le droit de remontrance est le droit du Parlement de remettre un édit royal en question avant l enregistrement si cet édit est contre les intérêts du peuple ou des principes monarchiques. Il est enlevé en 1673 par Louis XIV et restitué par le duc …   Wikipédia en Français

  • Grande Remontrance — Le 1er décembre 1641, le chef de l’opposition parlementaire, John Pym, fait voter la Grande Remontrance (The Grand Remonstrance), exposé de griefs et exigence d un contrôle sur l exécutif (la royauté). De ce fait, il rend la rupture inévitable.… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”