REMBRUNIR
. v. a.
Rendre brun, rendre plus brun. Le fond de ce tableau est trop clair, il faut le rembrunir.   Il signifie quelquefois figurément, Attrister, rendre sombre. Cette nouvelle a rembruni mes idées, mon imagination.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Une couleur qui se rembrunit. Mes idées se rembrunissaient.

REMBRUNI, IE. participe, Tapisserie rembrunie. Couleurs rembrunies. Des tons rembrunis.

Fig. et fam., Un air rembruni, Un air sombre et triste.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rembrunir — [ rɑ̃brynir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1690; de re et embrunir, de brun « sombre » 1 ♦ Vx Rendre plus sombre, plus foncé. Littér. Rembrunir qqn, l attrister. 2 ♦ Mod. SE REMBRUNIR v. pron. Prendre un air sombre, chagrin. Sa mine se rembrunit …   Encyclopédie Universelle

  • rembrunir — Rembrunir. v. a. Rendre d une couleur plus brune. Le fond de ce tableau est trop clair, il faut le rembrunir …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rembrunir — (ran bru nir) v. a. 1°   Rendre brun, plus brun. •   Les bois peuvent s offrir sous des aspects sans nombre ; Ici des troncs pressés rembruniront leur ombre, Là...., DELILLE. Jard. II. 2°   Fig. Attrister, rendre sombre. •   La tristesse, à son… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REMBRUNIR — v. tr. Rendre brun, rendre plus sombre. Des nuages ont rembruni l’horizon. Il signifie surtout, figurément, Assombrir. Son visage se rembrunit. Fig. et fam., Un air rembruni, Un air sombre et triste …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • se rembrunir — ● se rembrunir verbe pronominal Littéraire. Devenir plus brun, plus sombre : Les couleurs se sont rembrunies. Devenir maussade, soucieux : Quand je lui ai parlé d augmentation, il s est rembruni. ● se rembrunir (expressions) verbe pronominal… …   Encyclopédie Universelle

  • rembrunissement — rembrunir [ rɑ̃brynir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1690; de re et embrunir, de brun « sombre » 1 ♦ Vx Rendre plus sombre, plus foncé. Littér. Rembrunir qqn, l attrister. 2 ♦ Mod. SE REMBRUNIR v. pron. Prendre un air sombre, chagrin. Sa mine se… …   Encyclopédie Universelle

  • assombrir — [ asɔ̃brir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1597, repris fin XVIIIe; de 1. a et sombre 1 ♦ Rendre sombre. Les nuages assombrissent le ciel. ⇒ obscurcir. « Un bassin qu assombrit le pin et le bouleau » (Hugo). Pronom. Le ciel s assombrit. Un ciel… …   Encyclopédie Universelle

  • égayer — [ egeje ] v. tr. <conjug. : 8> • agueer v. 1228; de é et gai 1 ♦ Rendre gai, amuser. ⇒ distraire, divertir, ébaudir, réjouir. « Au lieu de m égayer, l observation de Jacques me fit monter aux yeux un grand flot de larmes » (A. Daudet). Le… …   Encyclopédie Universelle

  • désembrunir — (se) [dezɑ̃bʀyniʀ] v. pron. ÉTYM. Fin XIXe; de dés (→ 1. Dé ), et embrunir (XIIe), vx, de em , brun, et suff. verbal, d après se rembrunir. ❖ ♦ Rare …   Encyclopédie Universelle

  • Dunkel (2) — 2. Dunkel, er, ste, adj. et adv. 1. Eigentlich, schwärzlich, ein wenig schwarz. In dieser längst veralteten Bedeutung wird es nur noch von den Farben gebraucht, im Gegensatze des hell. Eine dunkele Farbe. Die Farbe ist sehr dunkel. Der Zeug ist… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”