REJETER
. v. a.
Jeter de nouveau. Vous n'avez pas pu prendre la balle quand je vous l'ai jetée ; renvoyez-la-moi, je vous la rejetterai.   Il signifie aussi, Repousser, renvoyer. On lui avait jeté la balle, il la rejeta avec la même force.   Il signifie encore, Jeter une chose dans l'endroit d'où on l'avait tirée. Comme il n'avait pris que du petit poisson, il le rejeta dans l'eau.   Il signifie aussi, Jeter dehors, pousser hors de soi. La mer a rejeté sur ses bords les débris du naufrage. Cet homme a l'estomac malade, il rejette tout ce qu'il prend, Il le vomit.  Il se dit, particulièrement, Des arbres qui repoussent après avoir été coupés. Depuis qu'on a étêté cet arbre, il a rejeté beaucoup de branches. On dit de même, absolument, Cet arbre rejette par le pied.

REJETER, signifie encore, Mettre une chose en un endroit, après l'avoir ôtée de celui où elle était. Il faut rejeter l'eau de ce bassin dans cette cuve, la terre de ce fossé sur cette couche. Rejetez tous ces détails dans les notes de votre ouvrage. Rejeter les notes à la fin du volume. Il faut rejeter cette dépense sur le compte de l'année prochaine.

Fig., dans l'ancienne Administr. financière, Rejeter une imposition, une taxe sur une ville, sur les habitants, Faire une réimposition pour achever le payement d'une taxe qui n'a pu être payée entièrement par ceux sur qui elle avait été imposée.

Fig., Rejeter un crime, une faute, un tort sur quelqu'un, L'en accuser pour se disculper. Il a rejeté sa faute, son tort sur cet homme, qui en était bien innocent. On a tout rejeté sur lui.

REJETER, signifie encore figurément, Rebuter, n'agréer pas, ne vouloir pas recevoir. Ce banquier rejette toutes les monnaies étrangères. Il devait me fournir tant d'arbres, mais j'en ai rejeté la moitié qui ne valait rien. J'ai rejeté bien loin les propositions qu'il m'a faites. Il a rejeté les offres qu'on lui faisait. Sa requête a été rejetée. La cour de cassation a rejeté le pourvoi de ce condamné. La chambre a rejeté la loi proposée. On a rejeté sa prière, ses prières, sa demande. On a rejeté ses avis, ses conseils.

REJETÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rejeter — [ r(ə)ʒəte; rəʒ(ə)te ] v. tr. <conjug. : 4> • v. 1200; lat. rejectare → jeter I ♦ Jeter en sens inverse (ce qu on a reçu, ce qu on a pris). 1 ♦ (En lançant). ⇒ relancer, renvoyer. Rejeter un poisson à l eau. ♢ (1538) Fig. Faire retomber sur …   Encyclopédie Universelle

  • rejeter — (re je té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je rejette, je rejetterai) v. a. 1°   Jeter de nouveau. Rejetez moi ce livre que vous m avez déjà jeté.    Rejeter les yeux sur, porter de nouveau les regards sur. •   Bonsoir,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REJETER — v. tr. Jeter de nouveau. Vous n’avez pu prendre la balle quand je vous l’ai jetée; renvoyez la moi, je vous la rejetterai. Il signifie aussi Repousser, renvoyer. On lui avait jeté la balle, il la rejeta avec la même force. Il signifie encore… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rejeter — vt. (à l eau un poisson qu on vient de prendre...) ; rejeter au loin : (a)rshanpâ (Albanais 001, Villards Thônes). E. : Vomir. A1) rejeter, repousser, (une proposition) : rpeussâ (001), pâ aksèptâ <ne pas accepter> (001), rfozâ (001), pâ… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se rejeter — ● se rejeter verbe pronominal Se reculer, porter son corps brusquement en arrière. ● se rejeter (expressions) verbe pronominal Littéraire. Se rejeter sur quelque chose, le prendre à titre de compensation : Se rejeter sur une solution de compromis …   Encyclopédie Universelle

  • Se rejeter sur quelque chose — ● Se rejeter sur quelque chose le prendre à titre de compensation : Se rejeter sur une solution de compromis …   Encyclopédie Universelle

  • resteurel — rejeter …   Dictionnaire Breton-Français

  • disteurel — rejeter loin de soi …   Dictionnaire Breton-Français

  • rejet — 1. rejet [ rəʒɛ ] n. m. • 1357 « nouvelle pousse d une plante »; subst. verb. de rejeter ♦ Bot. Jeune pousse feuillée née de la souche d une plante vivace ou ligneuse. ⇒ cépée, drageon. Multiplication par rejets. Par ext. Rejeton, branche… …   Encyclopédie Universelle

  • vomir — [ vɔmir ] v. tr. <conjug. : 2> • fin XIIe; lat. pop. °vomire, class. vomere 1 ♦ Rejeter par la bouche de manière spasmodique. ⇒ régurgiter, rendre (cf. fam. Aller au renard). « Malade, il vomit dans l évier tripes, bile, boyaux, mais… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”