AVISER
. v. a.
Avertir, donner avis. Il est vieux en ce sens, et ne s'emploie que dans ces deux phrases proverbiales : Un fou avise bien un sage, Il n'y a point d'homme si peu sensé dont on ne puisse recevoir quelque bon avis ; et, Un verre de vin avise bien un homme, Le vin inspire quelquefois de bonnes idées, fait imaginer de bons expédients.  Il signifie aussi, familièrement, Apercevoir d'assez loin. Je l'avisai dans la foule.

AVISER, est quelquefois neutre, et signifie, Faire réflexion, faire attention, prendre garde. Avisez à ce que vous avez à faire. Avisez-y bien. Il est temps d'aviser à cela. Nous avons du temps pour y aviser. J'avisai que ...  Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Penser, faire attention à quelque chose, porter son attention sur quelque chose. Je ne m'en suis pas avisé. Il ne s'avise de rien. Il s'en est avisé, elle s'en est avisée, ils s'en sont avisés trop tard. Prov., On ne s'avise jamais de tout.   Il signifie également, S'imaginer quelque chose, trouver quelque chose, s'appliquer à trouver, à inventer quelque chose pour quelque fin. Il leur fit tous les honneurs dont il se put aviser. Il n'y a sottise, il n'y a malice dont il ne s'avise. Il s'avisa d'un bon expédient. De quoi s'est-il allé aviser ?   Il signifie encore, Être assez téméraire, assez hardi pour. Si vous vous avisez de parler mal de moi, vous vous en repentirez. Avisez-vous de faire cela ! Ne vous en avisez pas.

AVISÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aviser — AVISER. v. actif. Avertir, donner avis. On dit proverbialement, qu Un fou avise bien un sage, pour dire, qu Il n y a point d homme si peu sensé dont on ne puisse recevoir quelque bon avis; et qu Un verre de vin avise bien un homme. Hors de ces… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aviser — Aviser, Cherchez Advis. Je y aviseray apres, Postea videro. Nous aviserons apres que nous ferons de Capiton, De Capitone post viderimus. On y avisera, Videbitur …   Thresor de la langue françoyse

  • aviser — 1. aviser [ avize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1050; de 1. a et viser I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx ou littér. Apercevoir, commencer à regarder. ⇒ apercevoir, distinguer, remarquer, pop. 1. viser, voir. « J aperçois une boutique d antiquaire; j entre, je… …   Encyclopédie Universelle

  • aviser — (a vi zé) v. a. 1°   Familièrement, apercevoir. Je l avisai dans la foule. •   Si pour mon infortune il ne m eût avisé, MOL. Fâch. 1. •   Furieuse elle approche, et le loup qui l avise...., RÉGNIER Sat. III. •   Le roi, après avoir parlé à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AVISER — v. tr. Avertir par un avis. Il l’avisa du péril. Prov., Un fou avise bien un sage, Il n’y a point d’homme si peu sensé dont on ne puisse recevoir quelque bon avis; et Un verre de vin avise bien un homme, Le vin inspire quelquefois de bonnes idées …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aviser — vt. , réfléchir, regarder : VI <voir> (Albanais.001) ; avèzâ (Annemasse), avizâ (Arvillard), avizî (001, Marthod, Thônes, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'aviser — ● s aviser verbe pronominal S apercevoir de quelque chose, en prendre conscience : S aviser trop tard de son erreur. Se mettre en tête l idée singulière de ; oser témérairement : Avise toi de la déranger et tu verras sa réaction. ● s aviser… …   Encyclopédie Universelle

  • La court se voet aviser de cest issue — The court will take this issue under advisement or consideration …   Ballentine's law dictionary

  • instruire — [ ɛ̃strɥir ] v. tr. <conjug. : 38> • fin XIVe; enstruire 1120; lat. instruere « outiller, instruire » I ♦ 1 ♦ Littér. Mettre en possession de connaissances nouvelles. ⇒ éclairer, édifier. Instruire qqn par l exemple. Être instruit par l… …   Encyclopédie Universelle

  • Arbeideren (Hamar) — Arbeideren Founder Olav Kringen Editor see text. Founded 15 September 1909 …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”