REGORGER
. v. n.
S'épancher hors de ses limites. Il ne se dit au propre que De l'eau et des autres fluides. Les ruines de ce pont ont fait regorger la rivière. Le sang, quand on en a trop, regorge quelquefois par le nez.

Fig. et fam., Faire regorger à quelqu'un ce qu'il s'est indûment approprié, L'obliger à le rendre. On dit, absolument : On l'a fait regorger. Il faudra que ce fripon regorge.

REGORGER, signifie figurément, Avoir une grande abondance de quelque chose. Il a tant de biens qu'il en regorge. Cette province regorge de blé, de fruits. Ses celliers regorgent de vin. Ses magasins regorgent de marchandises. On regorge de vers, de journaux, d'écrits politiques.   Il s'emploie absolument, dans le même sens. Tandis que vous regorgez, il est dans la misère. Les magasins regorgent.

Fam., Regorger de santé, Jouir d'une santé brillante.

REGORGER, signifie quelquefois, Être fort abondant. Les foins ont manqué cette année, mais l'avoine regorge. L'argent regorge sur la place, on veut du papier. Cette acception est peu usitée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • regorger — [ r(ə)gɔrʒe ] v. intr. <conjug. : 3> • 1360; de re et gorge 1 ♦ Vieilli S épancher hors d un contenant trop plein. ⇒ déborder. Liquide qui regorge. Fig. « Sous son menton regorgeaient en boudins trois plis de chair flasque » (Gautier). 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • regorger — Regorger. v. n. Refluer, deborder, s espancher hors de ses bornes. Les ruines de ce pont ont fait regorger la riviere. quand on a trop de sang, il regorge par le nez. la bile regorge & s espanche par tout le corps. On dit fig. Regorger de biens,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • regorger — Regorger, Redundare …   Thresor de la langue françoyse

  • regorger — (re gor jé. Le g prend un e devant a et o : regorgeant, nous regorgeons) v. n. 1°   Rendre par la gorge. •   Je suis si plein que je regorge, RÉGNIER Ép. III. •   Ils [les enfants] mangeront jusqu à regorger, J. J. ROUSS. Ém. II.    Fig. Faire… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REGORGER — v. intr. S’épancher hors de ses limites. Il ne se dit au propre que de l’Eau et des autres liquides. Les pluies incessantes ont fait regorger la rivière. Il signifie, au figuré, Avoir une grande abondance de quelque chose. Cette province regorge… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • regorger — vi. => Déborder …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • abonder — [ abɔ̃de ] v. intr. <conjug. : 1> • 1120; lat. abundare « regorger » 1 ♦ Être en abondance, en grande quantité. Les marchandises, les richesses abondent. Les fautes abondent dans ce texte. ⇒ foisonner, fourmiller, pulluler. Loc. jurid. Ce… …   Encyclopédie Universelle

  • fourmiller — [ furmije ] v. intr. <conjug. : 1> • 1552; réfect. de formier (XIIe), lat. formicare 1 ♦ S agiter en grand nombre (comme font les fourmis). ⇒ grouiller, pulluler. ♢ Par ext. Être en grand nombre (sans idée de mouvement). ⇒ abonder. « Cerfs …   Encyclopédie Universelle

  • regorgement — [ r(ə)gɔrʒəmɑ̃ ] n. m. • 1538; de regorger ♦ Rare Débordement. Pathol. Écoulement de l urine qui s échappe par trop plein de la vessie, lorsque celle ci ne se contracte plus. ● regorgement nom masculin Littéraire. Fait de regorger. Échappement… …   Encyclopédie Universelle

  • crever — [ krəve ] v. <conjug. : 5> • Xe crever les yeux; lat. crepare « craquer » I ♦ V. intr. (XIIe) 1 ♦ S ouvrir en éclatant, par excès de tension. ⇒ éclater. Nuage qui crève. Bulle qui crève. Sac trop plein qui risque de crever. ⇒ péter …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”