REFUITE
. s. f.
T. de Vénerie. L'endroit où une bête a coutume de passer lorsqu'on la chasse. Il y a tant de refuites dans cette forêt. Mettre des relais aux refuites.   Il se dit aussi Des ruses d'une bête qu'on chasse. Un cerf qui use de refuites.   Il se dit, figurément, Des retardements affectés d'une personne qui ne veut point terminer une affaire. Il élude le jugement du procès par des refuites continuelles. C'est un homme qui use toujours de refuites en toute sorte d'affaires. Il est peu usité en ce sens.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • refuite — ● refuite nom féminin (ancien français refuir, fuir, d après fuite) Lieu où l animal passe d ordinaire quand on le chasse. Excès de profondeur donné à l un des deux trous de scellement d une poutre dans les murs afin de faciliter l entrée de… …   Encyclopédie Universelle

  • refuite — Refuite. s. f. Terme de venerie, Retraitte d une Beste qui est chassée & qui ruse. Les refuites d un Cerf. Il se dit fig. Des retardements affectez d un homme qui ne veut point de conclusion dans une affaire. Il elude le jugement du procés, par… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • refuite — (re fui t ) s. f. 1°   Terme de chasse. Trajet que fait une bête chassée. 2°   Endroit où une bête a coutume de passer quand on la chasse. •   On dressa les filets dans les refuites, BARTHÉL. Anach. ch. 39. 3°   Ruses d une bête qu on chasse. Les …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REFUITE — n. f. T. de Chasse Endroit où une bête a coutume de passer lorsqu’on la chasse. Il y a tant de refuites dans cette forêt. Mettre des relais aux refuites. Il se dit aussi des Ruses d’une bête qu’on chasse. Un cerf qui use de refuites …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • refuir — ⇒REFUIR, verbe intrans. A. Vx. Fuir, s enfuir. Les soldats étrangers refuyoient et avoient en horreur une telle exécution [du Roi] (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 180). Et les âmes nouvellement nées, le long des murs et des bois,… …   Encyclopédie Universelle

  • Refut — Ref ut (r[e^]f [.u]t), n. [OF. refuite.] Refuge. Thou haven of refut. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • MORTAISE — Pour maintenir en place les blocs dans une architecture à joints vifs, sans mortier, les Grecs eurent recours au mortaisage, procédé de construction dont le principe était déjà connu en Crète, en Égypte et en Orient et consistant à creuser aux… …   Encyclopédie Universelle

  • ouverture — [ uvɛrtyr ] n. f. • XIIe; lat. pop. °opertura, class. apertura → ouvrir I ♦ A ♦ L ouverture (de)... 1 ♦ Action d ouvrir; état de ce qui est ouvert. Ouverture d une boîte, d une bouteille; d un coffre fort. Ouverture des portes d un lieu public.… …   Encyclopédie Universelle

  • prétexte — 1. prétexte [ pretɛkst ] n. f. et adj. • 1355 ; lat. prætexta (toga) « (toge) bordée (de pourpre) », de prætexere « border » ♦ Antiq. rom. Toge blanche bordée d une bande de pourpre que portaient les jeunes patriciens et certains hauts magistrats …   Encyclopédie Universelle

  • relais — [ r(ə)lɛ ] n. m. • relai XIIIe; de relayer, altéré en relais d apr. relaisser A ♦ 1 ♦ (1549) Chasse Chiens postés sur le parcours d une chasse, pour remplacer les chiens fatigués. Donner le relais : lancer ces chiens. 2 ♦ (1573) Anciennt Chevaux… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”