REFLEURIR
. v. n.
Fleurir de nouveau. Les orangers, après avoir porté des fleurs au printemps, refleurissent ordinairement en automne.   Il signifie figurément, Reprendre de l'éclat, mériter et obtenir plus d'estime, plus d'admiration. Les lettres, les beaux-arts commencent à refleurir.

REFLEURI, IE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • refleurir — [ r(ə)flɶrir ] v. <conjug. : 2> • reflorir 1120; de re et fleurir 1 ♦ V. intr. Fleurir de nouveau. Le rosier a refleuri. ♢ Redevenir florissant. Le XVIe siècle vit refleurir les lettres et les arts. N. m. REFLEURISSEMENT , 1842 . 2 ♦ V. tr …   Encyclopédie Universelle

  • refleurir — Refleurir. v. n. Fleurir de nouveau. Les orangers aprés avoir porté des fleurs au printemps refleurissent ordinairement en automne. Il sign. fig. Rentrer de nouveau en estime, en vogue. Les lettres, les beaux Arts commencent à refleurir …   Dictionnaire de l'Académie française

  • refleurir — Refleurir, ou Reflorir, Reflorere, siue Reflorescere, voyez Fleurir, en Fleur …   Thresor de la langue françoyse

  • refleurir — (re fleu rir) v. n. 1°   Se couvrir de nouveau de fleurs. L oranger a refleuri.    Fig. Reprendre de l éclat, redevenir en faveur. •   M. le Tellier fit revivre ces rigoureuses épreuves qui feront refleurir les lois et l éloquence de nos pères,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REFLEURIR — v. intr. Fleurir de nouveau. Les orangers, après avoir porté des fleurs au printemps, refleurissent ordinairement en automne. Il signifie, au figuré, Reprendre de l’éclat, mériter et obtenir plus d’estime, plus d’admiration. Les lettres, les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • refleurir — vt. refleûri gv.3 (Aix), reflori (Chambéry), (a)rfleuri (Villards Thônes), (a)rflyori (Albanais), C. => Fleurir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • refleurissement — refleurir [ r(ə)flɶrir ] v. <conjug. : 2> • reflorir 1120; de re et fleurir 1 ♦ V. intr. Fleurir de nouveau. Le rosier a refleuri. ♢ Redevenir florissant. Le XVIe siècle vit refleurir les lettres et les arts. N. m. REFLEURISSEMENT , 1842 .… …   Encyclopédie Universelle

  • Les Maîtres — « Les narcisses vont refleurir dans le jardin de l Institut » (ultime phrase du roman) Auteur …   Wikipédia en Français

  • CHINE (L’Empire du Milieu) - Littérature — Les origines de la littérature chinoise sont à peu près contemporaines de celles des deux autres littératures dont se nourrit encore la tradition du monde civilisé: celle de l’Inde et celle de l’Europe. Ici comme là, ces origines remontent à un… …   Encyclopédie Universelle

  • défleurir — [ deflɶrir ] v. <conjug. : 2> • XIVe; de dé et fleurir ♦ Littér. 1 ♦ V. intr. Perdre ses fleurs (arbre); se faner (fleur). « Je viens d entendre choir sur la table voisine les pétales d une rose qui n attendait, elle aussi, que d être seule …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”