RÉCUSER
. v. a.
Refuser de soumettre sa cause à la connaissance et à la décision d'un juge, parce qu'on a ou qu'on croit avoir des motifs de craindre qu'il ne soit partial. Ce conseiller est parent de ma partie, je le récuse. Récuser un juré.   Il se dit aussi en parlant D'un témoin, d'un expert contre lequel on a des reproches à alléguer. Il récusa les témoins qu'on lui confrontait, les experts qu'on avait nommés.   Il se dit pareillement en parlant De toutes les personnes dont on rejette l'autorité ou le témoignage. Je récuse l'homme que vous dites, il ne sait rien de cette affaire. Je le récuse en pareille matière, il n'y entend rien.   Il se dit de même en parlant D'un témoignage, d'une autorité. Je récuse votre témoignage. Je récuse l'autorité d'un historien qui manque de véracité et de critique.   Il s'emploie quelquefois avec le pronom personnel. Ce juge, voyant qu'on le voulait récuser, se récusa lui-même. Quand il s'agit de prononcer sur de telles questions, je me récuse.

RÉCUSÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • récuser — [ rekyze ] v. tr. <conjug. : 1> • 1300; lat. recusare 1 ♦ Dr. Refuser d accepter (qqn) comme juge, arbitre, expert, juré ou témoin. Récuser un témoin. ♢ Par ext. Récuser la compétence d un tribunal. ⇒ contester. 2 ♦ Cour. Repousser comme… …   Encyclopédie Universelle

  • recuser — Recuser, Recusare. Recuser un juge, Eierare. Recuser un juge, ou Recuser quelqu un à juge, Iudicem reiicere, Iudicem iniquum eiurare, B. Recuser, Alienare a causa, B. Je le recuse, il m est contraire, Eiero, iniquus est. Je ne vueil point de ces… …   Thresor de la langue françoyse

  • recuser — Recuser. v. act. Ne vouloir pas recevoir quelqu un pour Juge. Il ne peut estre mon Juge, je le recuse pour telle & telle raison …   Dictionnaire de l'Académie française

  • récuser — (ré ku zé) v. a. 1°   Refuser un juge, un juré, qu on soupçonne de partialité. •   Que dites vous de cette modération [de Pussort, qui avait été très violent contre Fouquet] ? c est à cause qu il est oncle de M. de Colbert, et qu il a été récusé… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RÉCUSER — v. tr. Refuser de soumettre sa cause à la connaissance et à la décision d’un juge, parce qu’on a ou qu’on croit avoir des motifs de craindre qu’il ne soit partial. Récuser un juré. Il se dit aussi en parlant d’un Témoin, d’un expert contre lequel …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • se récuser — ● se récuser verbe pronominal Se déclarer incompétent pour juger une cause ; refuser une charge, une mission, un poste …   Encyclopédie Universelle

  • récusation — [ rekyzasjɔ̃ ] n. f. • 1332; lat. recusatio ♦ Dr. Fait de récuser (un juge, un juré...). La récusation d un témoin. ● récusation nom féminin (latin recusatio) Fait de refuser, par soupçon de partialité, un juge, un juré, un arbitre, un expert ou… …   Encyclopédie Universelle

  • reprocher — [ r(ə)prɔʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • XII e; reprochier « rappeler une chose désagréable » 1132; lat. pop. °repropriare « rapprocher, mettre devant les yeux », et par ext. « remontrer, représenter » 1 ♦ Représenter (à qqn), en le blâmant… …   Encyclopédie Universelle

  • contester — [ kɔ̃tɛste ] v. tr. <conjug. : 1> • 1338; provenç. contestar (1140) ; lat. jurid. contestari « plaider en produisant des témoins » 1 ♦ Mettre en discussion (le droit, les prétentions de qqn). ⇒ discuter. Contester le titre, la succession de …   Encyclopédie Universelle

  • déporter — [ depɔrte ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIIIe pronom.; « s amuser » XIIe; lat. deportare « emporter » I ♦ V. pron. Dr. Se récuser. Juge qui se déporte. II ♦ 1 ♦ (1791; d apr. lat. deportare « …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”