RECUIRE
. v. a.
Cuire de nouveau. Il faut recuire ces confitures. Recuire du pain. Recuire de la brique, des métaux.   Il se dit aussi dans un grand nombre d'Arts où l'on remet l'ouvrage au feu pour sa perfection et sa conservation, pour lui donner une plus grande solidité, etc. On recuit le verre soufflé et façonné, pour éviter qu'il ne se fende. On recuit les limes, les burins, etc., après les avoir trempés. On recuit le fer forgé pour le convertir en acier. On est parvenu, en recuisant le fer fondu, à le rendre capable de supporter le marteau, le ciseau, la lime, etc., comme le fer forgé.

RECUIT, ITE participe, Il signifie aussi, Extrêmement cuit. Cela est cuit et recuit.   Il se dit adjectivement, en Médecine, Des humeurs, des matières durcies, épaissies, échauffées, qui se trouvent dans le corps humain. Des humeurs recuites. Des matières recuites dans l'estomac. De la bile recuite.

RECUIT, s'emploie aussi substantivement, et se dit de L'opération de recuire quelque ouvrage. Le fer forgé se convertit en acier par un recuit. On dit de même au féminin, Recuite. La recuite de la porcelaine, du verre, des métaux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • recuire — [ r(ə)kɥir ] v. <conjug. : 38> • XIIe recuire du métal; de re et cuire 1 ♦ V. tr. (XIIIe) Cuire de nouveau. Recuire une poterie. Techn. Soumettre à l opération du recuit. Recuire des cristaux. Recuire une lame. Recuire un verre, un métal… …   Encyclopédie Universelle

  • recuire — Recuire. v. a. Cuire une autre fois. Ces confitures se sont decuites, il les faut recuire. recuire du pain. recuire de la brique, des metaux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • recuire — Recuire, Recoquere, voyez Cuire. Recuit, Recoctus …   Thresor de la langue françoyse

  • RECUIRE — v. tr. Cuire de nouveau. Il faut recuire ces confitures. Recuire du pain. Il se dit spécialement dans un grand nombre d’Arts où l’on remet l’ouvrage au feu pour sa perfection et sa conservation, pour lui donner une plus grande solidité, etc. On… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • recuire — (re kui r ) v. a.    Il se conjugue comme cuire. 1°   Cuire de nouveau. Recuire des confitures. 2°   Dans plusieurs arts, remettre l ouvrage au feu, puis le laisser refroidir lentement. On recuit le fer battu et la fonte pour les adoucir. On… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Recuire — III гр., (avoir) P.p.: recuit 1) Прожаривать, проваривать 2) Медленно остужать, подвергать обжигу Présent de l indicatif je recuis tu recuis il recuit nous recuisons vous recuisez …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • recuire — vt. rekure (Saxel), rkwaire, rkwêre (Albanais). E. : Bouillir (faire) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • recuisson — ● recuisson nom féminin (de recuire, avec l influence de cuisson) Opération consistant à rechauffer les objets en verre, pour permettre le relâchement des tensions que provoque le formage du verre, et à les amener par un refroidissement approprié …   Encyclopédie Universelle

  • arche — 1. arche [ arʃ ] n. f. • 1131; lat. arca « coffre, armoire » 1 ♦ Arche de Noé, ou arche : vaisseau fermé qui, selon la Bible, permit à Noé d échapper aux eaux du Déluge. 2 ♦ L Arche d Alliance, l Arche Sainte : coffre où les Hébreux gardaient les …   Encyclopédie Universelle

  • recuit — [ rəkɥi ] n. m. • 1676; de recuire ♦ Techn. Action de remettre au feu. Le recuit de l émail. Opération thermique destinée à améliorer les qualités mécaniques d un métal, d un alliage, d un matériau. ● recuit nom masculin Traitement thermique… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”