RECÉLER
. v. a.
Garder et cacher une chose que l'on sait être volée. On a pris celui qui avait recélé tous les objets dérobés.   Il signifie encore, Détourner, cacher les effets d'une succession, d'une société, etc. Il est accusé d'avoir recelé des effets considérables.   Il signifie aussi, Cacher chez soi des personnes auxquelles les lois défendent de donner retraite. Recéler un voleur, un meurtrier.   Recéler un corps mort, Cacher la mort d'un homme, afin de faire valoir la résignation d'un office, d'un bénéfice, etc. Il est vieux.

RECÉLER, signifie quelquefois, figurément, Contenir, renfermer. La terre, la mer recèle de grands trésors dans son sein.   En termes de Vénerie, Le cerf recèle, se dit Quand le cerf reste deux ou trois jours dans son enceinte sans en sortir. Dans cette phrase, Recéler est neutre.

RECÉLÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • receler — [ r(ə)səle; rəs(ə)le; r(ə)sele ] <conjug. : 5> ou recéler [ r(ə)sele ] <conjug. : 6> v. • v. 1170; de re et celer I ♦ V. tr. 1 ♦ Littér. Tenir caché, secret. Receler un secret, en être le dépositaire. ♢ (1680) Fig. Garder, contenir en …   Encyclopédie Universelle

  • recéler — receler [ r(ə)səle; rəs(ə)le; r(ə)sele ] <conjug. : 5> ou recéler [ r(ə)sele ] <conjug. : 6> v. • v. 1170; de re et celer I ♦ V. tr. 1 ♦ Littér. Tenir caché, secret. Receler un secret, en être le dépositaire. ♢ (1680) Fig. Garder,… …   Encyclopédie Universelle

  • receler — Receler. Il vient de Celo celas. Re, interdum auget significatum simplicis, vt in Recuruus, et plerisque aliis, vt sit Receler, valde celare. Receler et cacher, Supprimere. Receler et recueillir le serviteur d aucun, Seruum alienum recipere,… …   Thresor de la langue françoyse

  • receler — Receler. v. act. Garder & cacher le vol de quelqu un. On a pris celuy qui a recelé toutes les hardes qui avoient esté volées. Il se dit aussi des personnes. Receler un larron, un meurtrier, pour dire, Leur donner retraite & les cacher chez soy.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • recéler — (re sé lé. La syllabe cé prend un accent grave, quand la syllabe qui suit est muette : je recèle ; excepté au futur et au conditionnel : je recélerai, je recélerais) v. a. 1°   Cacher, enfermer. •   J ai beau mourir d amour et de regret pour elle …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RECELER — v. tr. Garder, cacher une chose que l’on sait être volée. On a pris celui qui avait recelé tous les objets dérobés. Il signifie encore Détourner, cacher les effets d’une succession, d’une société, etc. Il est accusé d’avoir recelé des effets… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • se receler — ● se receler verbe pronominal En parlant d un cerf, rester toute la nuit dans une enceinte …   Encyclopédie Universelle

  • recel — [ rəsɛl ] n. m. • 1830; « secret » 1180; de receler ♦ Action de receler; réception et conservation de choses obtenues par autrui au moyen d un délit ou d un crime (objets volés, etc.). Recel de bijoux. Être accusé de recel. Recel de malfaiteur,… …   Encyclopédie Universelle

  • recela — RECELÁ, recelez, vb. I. tranz. (Franţuzism) A păstra şi a ascunde un obiect furat de altul. ♦ A sustrage de la cercetările justiţiei pe cineva. ♦ refl. A se ascunde, a se refugia. – Din fr. receler. Trimis de cristi6, 27.08.2003. Sursa: DEX 98 … …   Dicționar Român

  • cacher — 1. cacher [ kaʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. pop. °coacticare « comprimer, serrer », lat. class. coactare « contraindre » I ♦ V. tr. 1 ♦ Soustraire, dérober à la vue; mettre dans un lieu où on ne peut trouver. ⇒ camoufler, vx celer …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”