RAVAUDERIE
. s. f.
Discours plein de niaiseries, de bagatelles. Il ne dit que des ravauderies. Quelles ravauderies nous venez-vous conter ? Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ravauderie — [ʀavodʀi] n. f. ÉTYM. Fin XVIe; de ravauder. ❖ ♦ Rare. 1 Vx. Objet de peu de valeur. 2 (1675). Fig. et littér. Bavardage futile, propos décousu. ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • ravauderie — Ravauderie. s. f. v. Discours de niaiseries, de bagatelles. Il ne dit que des ravauderies. il nous est venu dire. conter des ravauderies …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ravauderie — (ra vô de rie) s. f. 1°   Terme familier. Discours, ouvrage futile, considérés surtout comme faits ou ravaudés de morceaux de toute sorte. •   Ce sont des gens qui reviennent de Versailles, et qui recueillent toutes ces ravauderies pour me les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ravaudage — [ ravodaʒ ] n. m. • 1553; de ravauder 1 ♦ Action de ravauder; son résultat. ⇒ raccommodage, rapiéçage, reprise. Faire du ravaudage. 2 ♦ Fig. Travail grossier, réparation sommaire (⇒ rafistolage); ouvrage fait de pièces et de morceaux. ● ravaudage …   Encyclopédie Universelle

  • ravauder — [ ravode ] v. tr. <conjug. : 1> • ravaulder 1530; de ravault « diminution de valeur », var. de raval → ravaler ♦ Vieilli Raccommoder à l aiguille (le plus souvent des vieux vêtements). ⇒ rapiécer, repriser. Ravauder des bas. Ravauder des… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”