RATTRAPER
. v. a.
Reprendre, ressaisir. On a rattrapé ce prisonnier.   Il signifie aussi, Rejoindre quelqu'un à qui on a laissé prendre les devants. Allez toujours devant, je vous aurai bientôt rattrapé. Dans cette acception et dans la suivante, il est familier.  Il signifie encore, Regagner, recouvrer par ses soins ce qu'on avait perdu. Il avait perdu d'abord cinq cents francs, mais il les a rattrapés. Il a si bien fait, qu'il a rattrapé la montre qu'on lui avait volée. Il a de la peine à rattraper la santé.

RATTRAPER, signifie quelquefois, tant au propre qu'au figuré, Attraper de nouveau, attraper une seconde fois. Quand un renard s'est échappé d'un piége, il est bien rare de l'y rattraper. Il avait déjà perdu beaucoup d'argent dans cette maison de jeu ; comment s'y est-il laissé rattraper ? Au figuré, il est familier.

Fam., On ne m'y rattrapera plus ; bien fin qui m'y rattrapera, Je serai tellement sur mes gardes, qu'on ne me trompera plus en pareil cas. Il signifie aussi, Je ne risquerai plus pareille chose, je ne m'exposerai plus à semblable aventure.

RATTRAPÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rattraper — [ ratrape ] v. tr. <conjug. : 1> • 1285; de re et attraper I ♦ 1 ♦ Attraper de nouveau (ce qu on avait laissé échapper). ⇒ reprendre. Rattraper un évadé. Rattraper une maille qui file. ⇒ récupérer. 2 ♦ Attraper (qqn, qqch. qui allait tomber …   Encyclopédie Universelle

  • rattraper — Rattraper. v. a. Ratteindre, reprendre une personne qui s estoit enfuye. Ce prisonnier s estoit sauvé, on l a rattrapé. Il se dit aussi, pour dire, Regagner, recouvrer par ses soins ce qu on avoit perdu. Il avoit perdu d abord cent pistoles, mais …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rattraper — (ra tra pé) v. a. 1°   Attraper une seconde fois. Quand un renard s est échappé d un piége, il est bien rare de l y rattraper.    Fig. Il avait perdu beaucoup d argent dans ce tripot ; comment s y est il laissé rattraper ?    Familièrement et fig …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rattraper — vt. , reprendre, (re)saisir : arapâ (Arvillard) ; (R)ATRAPÂ (Albanais.001, Giettaz.215, Table). A1) saisir // (re)cueillir // (r)attraper qc. rattraper au vol // au bond // dans sa chute : (r)atrapâ (001) ; (a)rkôkâ (001), R. => Bosse. A2)… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • RATTRAPER — v. tr. Reprendre, ressaisir. On a rattrapé ce prisonnier. Il signifie aussi Rejoindre quelqu’un à qui on a laissé prendre les devants. Allez toujours devant, je vous aurai bientôt rattrapé. Fig., Cet enfant a si bien travaillé depuis sa maladie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • se rattraper — ● se rattraper verbe pronominal Se retenir à quelque chose, s y agripper pour éviter une chute : Se rattraper à une branche. Combler une perte, un déficit, un retard : Élève qui s est rattrapé au troisième trimestre. Compenser par autre chose ce… …   Encyclopédie Universelle

  • La Machine à rattraper le temps — Chanson par Indochine extrait de l’album 7000 danses Sortie 1987 Durée 5:05 Genre New wave Parolier Nicola Sirkis …   Wikipédia en Français

  • Attendre, rattraper quelqu'un au tournant — ● Attendre, rattraper quelqu un au tournant prendre sur lui sa revanche quand l occasion se présente …   Encyclopédie Universelle

  • rattrapage — [ ratrapaʒ ] n. m. • 1867 typogr.; de rattraper ♦ Action de rattraper, de se rattraper (en emplois spéciaux). ♢ Typogr. Fin d alinéa qui se trouve en tête d un feuillet de copie et qui doit être composée par l ouvrier qui a le commencement de cet …   Encyclopédie Universelle

  • attraper — [ atrape ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; atraper 1165; de 1. a et trappe I ♦ Attraper qqn, un animal. 1 ♦ Prendre (un animal) à un piège, prendre comme dans un piège (un ennemi, etc.). Un vieux renard « Fut enfin au piège attrapé » (La… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”