RASSOTER
. v. a.
Faire devenir sot, infatuer, entêter. On l'a rassoté de cette fille, il veut l'épouser. Allez-vous vous rassoter de quelque nouvel amour ? Il est familier et vieux.

RASSOTÉ, ÉE. participe, Il est rassoté de sa nouvelle maison. Voilà une mère rassotée de son fils.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rassoter — ⇒RASSOTER, verbe trans. Vx, fam. A. Rendre sot. Synon. (vx) abêtir; (vieilli) assoter, assotir. Plusieurs offrent des visages pittoresques (...) que ces sempiternels recommencements ont quelque peu rassotés et découragés (ARNOUX, Solde, 1958, p.… …   Encyclopédie Universelle

  • rassoter — Rassoter, Devenir sot, Stultum vel stolidum fieri, Stultescere, Delirare …   Thresor de la langue françoyse

  • rassoter — (ra so té) v. a. Terme familier. Faire devenir sot ; rendre fou de.... On l a rassoté de cette fille.    Se rassoter, v. réfl. Devenir rassoté. Se rassoter d un nouvel amour. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Ele avoit esté sage et gent, Quant ele iert… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RASSOTER — v. tr. Faire devenir sot, infatuer, entêter. On l’a rassoté de cette fille, il veut l’épouser. Allez vous vous rassoter de quelque nouvel amour? Une mère rassotée de son fils. Il est vieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • assoter — ⇒ASSOTER, ASSOTIR, verbe trans. Rare, vieilli, fam. I. Emploi trans. Rendre sot, notamment par une affection, une passion exagérée : • 1. T. me dit très justement que le modèle rabaisse son homme. Une personne sotte vous assotit. E. DELACROIX,… …   Encyclopédie Universelle

  • assotir — ⇒ASSOTER, ASSOTIR, verbe trans. Rare, vieilli, fam. I. Emploi trans. Rendre sot, notamment par une affection, une passion exagérée : • 1. T. me dit très justement que le modèle rabaisse son homme. Une personne sotte vous assotit. E. DELACROIX,… …   Encyclopédie Universelle

  • assoter — (a so té) v. a. 1°   Infatuer d une ridicule passion. 2°   S assoter, v. réfl. Il s est assoté d une femme qui le ruinera. REMARQUE    Sotie, assoter, rassoter, ne prennent qu un t ; on en met deux à sotte, sottement, sottise, sottisier. Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rassotement — (ra so te man) s. m. Action de rassoter. État de celui qui est rassoté. HISTORIQUE    XVIe s. •   Rassotement, COTGRAVE …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rassoté — rassoté, ée (ra so té, tée) part. passé de rassoter. •   Il paraît que votre nation [les Français] n est pas si aimable que vous ; elle est toute rassotée de vos lits de justice, de vos parlements qui ne veulent pas obtempérer, VOLT. Lett.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”