RASER
. v. a.
Tondre, couper le poil tout près de la peau avec un rasoir. Se raser, se faire raser la barbe. Se faire raser la tête de temps en temps. Il faut qu'un chirurgien sache raser. On condamnait autrefois les femmes convaincues d'adultère à être rasées et enfermées dans un couvent.   Il se dit, particulièrement, en parlant De la barbe ; et alors il s'emploie toujours absolument. Se faire raser par un barbier, par un valet de chambre. Un perruquier qui rase bien, qui rase mal, qui ne rase pas d'assez près. Un rasoir qui rase mal. Se faire raser souvent.   Il s'emploie, dans la même acception, avec le pronom personnel. Se raser soi-même. Savoir se raser.   Il signifie quelquefois, Se faire raser. Il se rase rarement. Quand voulez-vous vous raser ? Je ne veux me raser que demain.

Prov. et fig., Un barbier rase l'autre, se dit Lorsque des gens d'une même profession, ou ayant un intérêt commun, se soutiennent, se louent réciproquement.

RASER, en parlant D'un édifice, d'un bâtiment, signifie, Abattre rez pied, rez terre. Raser une maison. On rasait rez pied, rez terre les maisons des criminels de lèse-majesté. On a rasé les fortifications, les défenses de cette place. On dit dans le même sens, Raser une place.   Raser un vaisseau, Ôter à un vaisseau la partie supérieure de ses oeuvres mortes. On a rasé ce bâtiment pour en faire un ponton.

RASER, signifie, figurément, Passer tout auprès avec rapidité. Un boulet de canon lui rasa l'épaule. Une balle lui rasa le visage, et familièrement, lui rasa la moustache. Les hirondelles rasent quelquefois la terre, la surface de l'eau. Ce cocher a rasé la borne. La balle du joueur a rasé la corde.   Il signifie quelquefois simplement, Effleurer, passer tout auprès. Le bâtiment rasa un écueil, et pensa périr. Nous rasâmes le rocher de près, de bien près.   Raser la côte, Naviguer le long de la côte. La flotte rase la côte.   En termes de Manége, Ce cheval rase le tapis, Ses épaules ont peu de mouvement, et il ne relève point assez en marchant ; les pieds sont trop près de terre, il va butter.  Ce cheval rase, commence à raser, Il ne marque presque plus ; la cavité des dents incisives ne paraît plus, ou presque plus. Dans ce sens, Raser est neutre.  En termes de Chasse, Se raser, être rase, se dit D'une perdrix ou d'un lièvre qui se tapit le plus qu'il peut contre terre pour se cacher. Les perdrix se rasent quand elles aperçoivent l'oiseau. Ce lièvre était rasé dans son gîte.

RASÉ, ÉE. participe, Une tête rasée. Il est frais rasé, tout frais rasé. Un vaisseau rasé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • raser — [ raze ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1175; « remplir à ras bord » déb. XIIe; lat. pop. °rasare, class. radere « tondre, raser la barbe », refait sur le p. p. rasus I ♦ 1 ♦ Couper (le poil) au ras de la peau. ⇒ tondre. Raser la barbe, les… …   Encyclopédie Universelle

  • raser — Raser. v. a. Raire. Couper le poil tout prés de la peau, son valet de chambre le rase presque tous les jours. Il se fait raser la barbe; ou absolument, Il se fait raser. il se fait raser tous les deux jours. il se fait raser la teste de temps en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Raser — steht für einen Verkehrsteilnehmer, der eine unangemessen hohe Geschwindigkeit wählt, siehe Geschwindigkeit (Straßenverkehr) Raser ist der Name folgender Personen: Herren von Ras, mittelalterliches Adelsgeschlecht aus Mittelkärnten Ernst Raser (* …   Deutsch Wikipedia

  • raser — Raser, C est couper tout ras, et à net. Au 2. livre d Amadis. Arresta son coup, demeurant l espée preste à raser, ce qu il rencontreroit au devaller. Et au mesme livre, Mais le geant tenant encores une partie de son espée luy rasa tout le haut de …   Thresor de la langue françoyse

  • Raser — Raser,der:⇨Temposünder …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • raser — (ra zé) v. a. 1°   Couper le poil tout près de la peau. Raser la tête. Ils ne se rasent jamais le menton. •   Une des plus difficiles entreprises du fondateur [le czar Pierre Ier] fut d accourcir les robes, et de faire raser les barbes de son… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RASER — v. tr. Tondre, couper le poil tout près de la peau avec un rasoir. Se raser, se faire raser la barbe. Se faire raser la tête. On condamnait autrefois les femmes convaincues d’adultère à être rasées et enfermées dans un couvent. Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Raser — Ra|ser 〈[rɛızə(r)] m. 3; Phys.〉 Apparat, der kohärente Röntgenstrahlen erzeugt u. verstärkt [<engl. ratio amplification by stimulated emission of radiation „proportionale Verstärkung durch stimulierte Röntgenstrahlung“] * * * Ra|ser, der; s,… …   Universal-Lexikon

  • Raser — Ra|ser [ re:zɐ, engl. reizə] der; s, <aus gleichbed. engl. amerik. raser, Kurzw. aus engl. ratio amplification by stimulated emission of radiation, Analogiebildung zu engl. laser (vgl. ↑Laser)> Gerät zur Erzeugung u. Verstärkung kohärenter… …   Das große Fremdwörterbuch

  • raser — ra|ser Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”