RAMENER
. v. a.
Amener de nouveau. Vous m'aviez amené tel homme, je vous prie de me le ramener. Aux Jeux de dés, Il avait amené cinq, sept, etc., il ramena ce même nombre.

RAMENER, signifie aussi, Remettre une personne dans le lieu d'où elle était partie, la faire revenir avec soi. Les voitures publiques mènent et ramènent les voyageurs. Ce soldat avait déserté ; les gendarmes l'ont repris, et l'ont ramené à son régiment. Son détachement était de quinze cents hommes, il n'en a ramené que cinq cents. Il ramena l'armée dans ses quartiers. Il a ramené deux fois les troupes à l'assaut, au combat. Montez dans ma voiture, je vous ramènerai. Vous m'aviez confié ce jeune homme, je vous le ramène. Je vous le ramène sain et sauf.   Il se dit également en parlant Des animaux. Ramener un cheval à l'écurie. Ramener les troupeaux à l'étable.   Il se dit même quelquefois en parlant Des choses. Je vous prête ma voiture, vous me la ramènerez.

RAMENER, se dit encore en parlant Des choses qu'on amène d'un lieu à son retour, quoiqu'on ne les y ait pas menées. Ce charretier avait emmené du vin, et il a ramené des cerceaux. Il a vendu son cheval à vingt lieues d'ici, et en a ramené un meilleur. Il est allé à mon ancien logement, et m'a ramené mes effets, mes hardes, mes meubles.

RAMENER, s'emploie figurément, et signifie alors, Faire revenir. Ramener quelqu'un à la raison, à son devoir, à la vraie foi. Cet homme a l'art de ramener les autres à son opinion. Personne ne s'entend mieux que lui à ramener les esprits.   Absol., Ramener quelqu'un, Le radoucir, le faire revenir de son emportement.

Fam., Je le ramènerai bien, Je le ferai bien revenir à la raison.  Ce médecin a parfaitement ramené son malade, Il a rétabli sa santé, qui semblait désespérée. On dit de même, Il l'a ramené des' portes de la mort.   Ramener des affaires de bien loin, Rétablir des affaires qui paraissaient désespérées. On dit, au Jeu, dans le même sens, Ramener une partie.

RAMENER, signifie aussi figurément, Faire renaître, rétablir. La paix a ramené l'abondance. Le retour de ce ministre a ramené la confiance, la tranquillité. Cette mesure a ramené l'ordre. Le printemps ramène les beaux jours.   Ramener une vieille mode, La remettre en vogue.

RAMENER, en termes de Manége, Faire baisser le nez d'un cheval qui porte au vent. On a mis une martingale à ce cheval pour le ramener.   Ce cheval se ramène bien, Il porte bien sa tête ; et, Son mors le ramène bien, Son mors lui fait bien porter la tête.

RAMENER, au Jeu de la longue paume, Rechasser un coup de volée. Ce joueur ramène bien. Il a bien ramené ce coup-là.

RAMENÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ramener — [ ram(ə)ne ] v. tr. <conjug. : 5> • XVIe; rameiner 1115; de re et amener 1 ♦ Amener de nouveau (qqn). Ramenez moi le malade, je veux l examiner une seconde fois. 2 ♦ Faire revenir (qqn en l accompagnant) au lieu qu il avait quitté. Je vais… …   Encyclopédie Universelle

  • ramener — Ramener. v. a. & reduplicatif. Amener une seconde fois. Vous m avez amené un tel homme, je vous prie de me le ramener encore. On dit au jeu des dez. Il avoit amené sept, il ramena pareille chanse. Ramener, signifie encore, Faire revenir. Ramenez… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ramener — Ramener, Reducere, Reducem facere. Ramener en la ville, Reducere in vrbem. Reduire et ramener à, etc. Ad pristinam belli rationem redigere. Ramener une vieille coustume, Longo interuallo morem referre. Budaeus. Ramener la pile, Retorquere pilam.… …   Thresor de la langue françoyse

  • ramener — (ra me né. La syllabe me prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je ramène) v. a. 1°   Amener de nouveau. Le malade fut ramené au médecin. Vous m avez amené un cheval qui me convient ; ramenez le moi aujourd hui.    À… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RAMENER — v. tr. Amener de nouveau. Vous m’aviez amené telle personne, je vous prie de me la ramener. Au jeu de Dés, Il avait amené cinq, sept, etc., il ramena ce même nombre. RAMENER signifie aussi Remettre une personne dans le lieu d’où elle était partie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ramener — vt. ; rapporter : RAMeNÂ (Albanais.001b | Giettaz, Praz Arly), ramènâ (001a, Aix, Reyvroz, Vaulx, Villards Thônes), raminâ (Côte d Aime), remnâ (Montagny Bozel), C. é raméne <il ramène> (001) => Mener ; raduyâ (Attignat Oncin). E. :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ramener — v.t. Ramener sa fraise ou la ramener, protester, rouspéter ; se mêler de ce qui ne vous regarde pas. □ se ramener v.pr. Venir : La voilà qui se ramène …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • ramener — (v. 1) Présent : ramène, ramènes, ramène, ramenons, ramenez, ramènent; Futur : ramènerai, ramèneras, ramènera, ramènerons, ramènerez, ramèneront; Passé : ramenai, ramenas, ramena, ramenâmes, ramenâtes, ramenèrent; Imparfait : ramenais, ramenais,… …   French Morphology and Phonetics

  • Ramener sa fraise ou la ramener — ● Ramener sa fraise ou la ramener chercher à se mettre en avant, à imposer son point de vue de façon déplaisante, prétentieuse …   Encyclopédie Universelle

  • Ramener quelqu'un dans le rang — ● Ramener quelqu un dans le rang le soumettre après une incartade, lui faire renoncer à quelque chose qui l écartait de la norme …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”