RAISONNEMENT
. s. m.
La faculté ou l'action de raisonner. C'est un homme qui a le raisonnement bon. C'est un homme d'un raisonnement profond, solide, juste. C'est un homme qui est fort, qui est puissant en raisonnement. Cet homme a une grande justesse de raisonnement. Il y a dans cet ouvrage une grande force de raisonnement.   Il se dit aussi d'Un argument, d'un syllogisme, des diverses raisons dont on se sert dans une question, dans une affaire. Raisonnement solide, juste, droit, clair, net. Raisonnement faux, obscur, captieux. Raisonnement hypothétique. Tous ces raisonnements sont superflus. À quoi tendent tous ces raisonnements ? Convaincre quelqu'un par la force de ses raisonnements. Je vous prie de suivre mon raisonnement. Mon raisonnement se fonde sur un fait incontestable. Il a appuyé son raisonnement de preuves, d'exemples.

Fam., Faire des raisonnements à perte de vue, Faire des raisonnements vagues, et qui ne concluent rien.

Fam., Point tant de raisonnements, point de raisonnement. Façons de parler dont un supérieur se sert à l'égard d'un inférieur, pour lui marquer qu'il veut être obéi sans réplique.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • RAISONNEMENT — Le mot de raisonnement est ambigu. On ne dispose pas, pour ce qu’il recouvre, de deux vocables, comme c’est le cas pour le concept et le terme qui le désigne, pour le jugement et la proposition qui l’exprime. Un raisonnement, c’est d’abord une… …   Encyclopédie Universelle

  • raisonnement — Raisonnement. s. m. v. La faculté ou l action de raisonner. C est un homme qui a le raisonnement bon. c est un homme d un raisonnement profond, solide. Il se prend aussi pour, Argument, Syllogisme, pour les raisons dont on se sert dans une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • raisonnement — Raisonnement, Ratiocinatio …   Thresor de la langue françoyse

  • Raisonnement — Le raisonnement est un processus cognitif qui permet d obtenir de nouveaux résultats ou bien de vérifier la réalité d un fait en faisant appel soit à différentes « lois » ou soit à des expériences, quel que soit leur domaine d… …   Wikipédia en Français

  • raisonnement — (rè zo ne man) s. m. 1°   La faculté ou l action de raisonner. C est un homme d un raisonnement profond, juste, solide. •   Raisonner est l emploi de toute ma maison, Et le raisonnement en bannit la raison, MOL. Femm. sav. II, 7. •   Ceux qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RAISONNEMENT — n. m. Faculté ou Action de raisonner. C’est un homme qui a le raisonnement juste, solide. Il y a dans cet ouvrage une grande force de raisonnement. Il se dit aussi d’un Syllogisme, de toute suite d’arguments qui s’enchaînent. Raisonnement juste,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Raisonnement —          GRASSET (Bernard)     Bio express : Éditeur français (1881 1955)     «On ne convainc pas les masses avec des raisonnements mais avec des mots.»     Source : Remarques sur l action     Mot(s) clé(s) : Convaincre Masse Mot Raisonnement… …   Dictionnaire des citations politiques

  • raisonnement —  Un raisonnement peut etre vu comme une suite d enonces ou de representations symboliques conduit en fonction d un but a atteindre. Dans un systeme a base de connaissances, un raisonnement peut etre considere comme une decouverte des… …   Glossaire de linguistique computationnelle

  • raisonnement — nm. ; (Saxel) façon // manière raisonnement de raisonnement s exprimer // parler : raiznaman (Saxel) / ê (Albanais). E. : Appuyer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Raisonnement — Rai|son|ne|ment 〈[rɛzonəmã:] n. 15; veraltet〉 = Räsonnement …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”