RACQUITTER
(SE). v. pron.
T. de Jeu. Regagner ce qu'on avait perdu. Il avait perdu tout son argent, mais il s'est racquitté. Essayez de vous racquitter. Vous vous racquitterez une autre fois.   Il signifie, par extension, Se dédommager de quelque perte. Il avait perdu dans son premier marché, il s'est racquitté dans le second.   Il s'emploie quelquefois, dans les deux significations, sans le pronom personnel et comme verbe actif. Il avait beaucoup perdu ; mais j'ai pris son jeu, et je l'ai racquitté. Une seconde affaire l'a racquitté de ce qu'il avait perdu dans la première.

RACQUITTÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • racquitter — [ʀakite] v. ÉTYM. Fin XVIe; « racheter », v. 1360; de re , et acquitter. ❖ ♦ Vieux. Dédommager d une perte éprouvée au jeu; délivrer d une obligation contractée. || La seconde partie l a racquitté de sa perte. se racquitter ( …   Encyclopédie Universelle

  • racquitter — (ra ki té) v. a. 1°   Faire regagner ce qui avait été perdu. Cette partie, si je la gagne, me racquittera.    Dédommager. Une seconde affaire l a racquitté de ce qu il avait perdu dans la première.    Absolument. •   Nérine : Madame n aime pas… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RACQUITTER (SE) — v. pron. T. de Jeu Regagner ce que l’on avait perdu. Il avait perdu tout son argent, mais il s’est racquitté. Essayez de vous racquitter. Vous vous racquitterez une autre fois. Il a vieilli. Il signifie, par extension, Se dédommager de quelque… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • racquit — (ra ki) s. m. Terme de jeux. Action de se racquitter, de regagner tout ce qu on a perdu.    Au racquit, se disait, à la bassette, de ce qu on jouait, pour se racquitter, sur parole et en sus de l argent comptant. •   C est une chose [la bassette] …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REVANCHE — s. f. Action par laquelle on se revanche du mal qu on a reçu. On l avait maltraité, mais il a eu sa revanche, il a pris sa revanche.   Il se dit aussi en bonne part. Vous m avez rendu de bons offices, je tâcherai d en avoir ma revanche, ou… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • revanche — Revanche. s. f. Action par laquelle on se revanche du mal qu on a receu. On l avoit mal traité, mais il a eu sa revanche. il en a eu sa revanche. Il se dit aussi en bonne part. Vous m avez rendu quantité de bons offices, je tascheray d en avoir… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PRENDRE — v. a. ( Je prends, tu prends, il prend ; nous prenons, vous prenez, ils prennent. Je prenais. Je pris. Je prendrai. Je prendrais. Prends. Prenez. Que je prenne. Que je prisse. Pris. ) Saisir, mettre en sa main. Prendre un livre. Prendre une épée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • JEU — QU’IL soit individuel ou collectif, le jeu est une activité qui semble échapper, presque par définition, aux normes de la vie sociale telle qu’on l’entend généralement, puisque jouer c’est précisément se situer en dehors des contraintes qui… …   Encyclopédie Universelle

  • acquitter — [ akite ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080; de 1. a et quitte 1 ♦ Rendre quitte, libérer (d une obligation, d une dette). Ce dernier versement m acquitte envers vous. ♢ (déb. XIXe) Déclarer par arrêt (un accusé) non coupable. ⇒ absoudre, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • regagner — [ r(ə)gaɲe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1549; regaignier v. 1175; de re et gagner 1 ♦ Obtenir de nouveau, reprendre ou retrouver (ce qu on avait perdu). Regagner l argent perdu. ⇒ recouvrer, récupérer. Regagner le temps perdu. ⇒ rattraper. Un… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”