RABOUGRIR
. v. n.
Il ne se dit proprement qu'en parlant Des arbres et des plantes que la mauvaise nature de la terre, les mauvais vents, ou quelque autre cause, empêchent de profiter. Les grandes gelées font rabougrir le jeune bois.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Quand les racines touchent le tuf, les arbres se rabougrissent.

RABOUGRI, IE. participe, Un jeune plant tout rabougri. Des arbres tout rabougris.   Il se dit, figurément et adjectivement, D'une petite personne de mauvaise conformation et de mauvaise mine. Un petit homme rabougri, tout rabougri.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rabougrir — (se) [ rabugrir ] v. pron. <conjug. : 2> • fin XVIe; de re et abougrir (1564), de bougre « chétif, petit » (déb. XVe) ♦ S étioler, se recroqueviller. Les arbres se rabougrissent à cause de la sécheresse. Fig. Un v …   Encyclopédie Universelle

  • rabougrir — RABOUGRIR. v. n. p. Il se dit proprement des arbres & des plantes que la mauvaise nature de la terre, où les mauvais vents, ou le manque de soin empeschent de profiter. Les grandes gelées font rabougrir le jeune bois. quand les arbres ont attrapé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rabougrir — (ra bou grir) v. a. 1°   En parlant des arbres et des plantes, les empêcher de profiter. Un mauvais terrain rabougrit les plants.    On le dit aussi des personnes. Les quartiers malsains rabougrissent les hommes. 2°   V. n. Ne pas profiter, mal… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RABOUGRIR — v. tr. Gêner, empêcher le développement d’un arbre, d’une plante. Il ne se dit proprement qu’en parlant des Arbres et des plantes que la mauvaise nature de la terre, les vents ou quelque autre cause empêchent de profiter. Quand les racines… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rabougrir\ se — rabougrir (se) [ rabugrir ] v. pron. <conjug. : 2> • fin XVIe; de re et abougrir (1564), de bougre « chétif, petit » (déb. XVe) ♦ S étioler, se recroqueviller. Les arbres se rabougrissent à cause de la sécheresse. Fig. Un v …   Encyclopédie Universelle

  • ugrir — rabougrir …   Dictionnaire des rimes

  • étioler — [ etjɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1690 v. pron.; d une var. de éteule 1 ♦ (1762) Rendre (une plante) grêle et décolorée, par manque d air, de lumière. ⇒ débiliter. L obscurité étiole les plantes. Pronom. Plantes qui s étiolent faute de… …   Encyclopédie Universelle

  • rabougri — rabougri, ie [ rabugri ] adj. • 1611; de se rabougrir 1 ♦ Se dit d une plante qui s est peu développée, s est étiolée. ⇒ chétif, malingre. « Un clos plein de pommiers rabougris et perclus, argentés par des lichens » (Huysmans). 2 ♦ Mal conformé,… …   Encyclopédie Universelle

  • rabougrissement — [ rabugrismɑ̃ ] n. m. • 1834; de rabougrir ♦ État d une plante, d une personne rabougrie. ⇒ étiolement. ● rabougrissement nom masculin Littéraire. État de quelqu un, d un végétal, de quelque chose qui est rabougri. ● rabougrissement (synonymes)… …   Encyclopédie Universelle

  • racornir — [ rakɔrnir ] v. tr. <conjug. : 2> • XIV e; de re et corne 1 ♦ Rendre dur, coriace, de la consistance de la corne. La chaleur a racorni ce cuir. ⇒ dessécher. 2 ♦ Rapetisser, raccourcir par dessèchement. ⇒ ratatiner. Pronom. « voir la chair… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”