RABAISSER
. v. a.
Mettre plus bas, placer une chose au-dessous du lieu où elle était. Ce tableau est trop haut, il faut un peu le rabaisser. Il faudrait rabaisser cette corniche.   Rabaisser la voix, Élever moins la voix. Vous parlez trop haut dans la chambre du malade, rabaissez un peu votre voix.   Cet oiseau a rabaissé son vol, Il est descendu de la hauteur où il s'était élevé, il vole plus bas.

Fig., Cet homme a rabaissé son vol, Il a réduit sa dépense, il vit dans un moindre éclat qu'auparavant ; ou Il modère les prétentions qu'il avait.

Fig., Rabaisser l'orgueil de quelqu'un, Réprimer l'orgueil, la vanité de quelqu'un.

Prov. et fig., Rabaisser le caquet de quelqu'un, à quelqu'un, Confondre par ses raisons, ou faire taire par autorité, un homme qui parle mal à propos ou insolemment. Il a trouvé des gens qui ont rabaissé son caquet, qui lui ont rabaissé le caquet. On dit à peu près dans le même sens, Rabaisser le ton de quelqu'un, faire rabaisser le ton à quelqu'un. Il parle un peu trop insolemment ; je lui rabaisserai le ton, je lui ferai bien rabaisser le ton.

RABAISSER, signifie aussi, Diminuer. Rabaisser le taux des denrées. Rabaisser les monnaies.

RABAISSER, signifie encore, Déprécier, estimer au-dessous de la valeur. Vous rabaissez trop sa marchandise. On rabaisse trop cet homme-là. Rabaisser le mérite de quelqu'un.   En termes de Manége, Rabaisser les hanches du cheval, Asseoir un cheval disposé à s'élever sur les jarrets, ou à marcher et à travailler sur les épaules. Chassez le derrière avec vos jambes, retenez le devant avec la main ; vous relèverez le devant, et vous rabaisserez le derrière ou les hanches.

RABAISSÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rabaisser — [ rabese ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de re et abaisser 1 ♦ Rare Baisser, rabattre. « Il lui rabaisse ses jupons » (Diderot). Rabaisser le caquet à qqn. 2 ♦ Fig. Ramener à un état ou à un degré inférieur. ⇒ abaisser, ravaler. « Leur manq …   Encyclopédie Universelle

  • rabaisser — (ra bê sé) v. a. 1°   Mettre plus bas, placer au dessous. Ce tableau est trop haut, il faut un peu le rabaisser.    Fig. •   La seule présomption suffit pour le rabaisser devant Dieu aux derniers rangs, BOURDAL. 10e dim. après la Pentecôt.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RABAISSER — v. tr. Mettre plus bas, placer une chose au dessous du lieu où elle était. Ce tableau est trop haut, il faut un peu le rabaisser. Il faudrait rabaisser cette corniche. Cet oiseau a rabaissé son vol, Il est descendu de la hauteur où il s’était… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rabaisser — vt. , humilier ; faire un rabais, rabattre : rabéssî (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Rabaisser l'orgueil, les prétentions de quelqu'un — ● Rabaisser l orgueil, les prétentions de quelqu un les diminuer, les modérer …   Encyclopédie Universelle

  • se rabaisser — ● se rabaisser verbe pronominal Déprécier son propre mérite. ● se rabaisser (synonymes) verbe pronominal Déprécier son propre mérite. Synonymes : déchoir déroger s abaisser se dénigrer se mésestimer …   Encyclopédie Universelle

  • Rabattre, rabaisser le caquet — ● Rabattre, rabaisser le caquet faire taire quelqu un en lui infligeant une mortification ou un démenti …   Encyclopédie Universelle

  • diwintañ — rabaisser …   Dictionnaire Breton-Français

  • rabattre — [ rabatr ] v. tr. <conjug. : 41> • XIIe; de re et abattre I ♦ 1 ♦ Diminuer en retranchant (une partie de la somme). ⇒ décompter, déduire, défalquer. « Quand il s agit du prix, il faut [...] commencer par rabattre les deux tiers » (Flaubert) …   Encyclopédie Universelle

  • déprécier — [ depresje ] v. tr. <conjug. : 7> • 1762 ; lat. depretiare, de pretium « prix » I ♦ V. tr. 1 ♦ Diminuer la valeur, le prix de. Déprécier une marchandise. ⇒ avilir. Déprécier en dégradant, en détériorant. Immeuble déprécié par la proximité d …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”