QUEUE
. s. f.
La partie qui termine le corps de la plupart des animaux, par derrière.  Il signifie, en parlant Des quadrupèdes, Cette partie qui est un prolongement de l'épine du dos. Le bout de la queue. Le tronc de la queue. Le noeud de la queue. La queue d'un cheval, d'un taureau, d'un mouton, d'un renard. Grosse queue. Courte queue. Queue épaisse. Chevaux à longue queue, à courte queue. Les chevaux s'émouchent avec leur queue, de leur queue. Ce chien remue la queue, flatte de la queue. Couper la queue à un cheval, à un chien. Un lion qui se bat les flancs de sa queue, avec sa queue. Couper un noeud de la queue à un cheval.   Queue prenante, La queue de certains animaux qui peut s'enrouler avec force autour des objets, et dont ils se servent pour s'attacher, pour se suspendre. Singe à queue prenante.   En parlant Des chevaux, Queue à l'anglaise, Celle qui a été coupée selon la méthode anglaise. Queue en catogan, Celle qui a été coupée très-court, près de la racine. Queue en balai, Celle dont les crins sont plus abondants à la partie inférieure qu'à la partie supérieure. Queue de rat, Celle qui est dégarnie de crins. Queue en trompe, Celle qui est relevée dans l'exercice. Les chevaux arabes portent la queue en trompe.   Chez les Turcs, Pacha à une queue, à deux queues, à trois queues, Pacha qui a droit de faire porter devant lui une queue, deux queues, trois queues de cheval, comme marques de sa dignité. Voyez TOUG.  Queue de mouton, Pièce de viande qui est prise du quartier de derrière d'un mouton, et où ordinairement la queue tient. Servir une queue de mouton. Quand on dit, Un ragoût de queues de mouton, on ne veut parler que des queues seules.  Queue de martre, La peau et le poil de la queue d'une martre, passée et accommodée, pour servir de fourrure. Une robe garnie de queues de martre.

Prov. et fig., Brider son cheval, son âne par la queue, S'y prendre maladroitement et à contre-sens dans une affaire.

Prov., fig. et pop., Il s'en est retourné honteusement la queue entre les jambes, se dit D'un homme qui a paru confus de ce qu'une affaire ne lui avait pas réussi.

Prov. et fig., Quand on parle du loup on en voit la queue, se dit Lorsqu'un homme arrive dans une société, au moment où l'on parle de lui.

Prov. et fig., Tirer le diable par la queue, Avoir beaucoup de peine à se procurer de quoi vivre.  Queue-de-cheval, Plante. Voyez PRÊLE.  Queue-de-cochon, Tarière terminée en vrille, qui sert dans différents métiers.  Queue-de-lion, ou Léonurus, Plante labiée qui croît principalement en Afrique, et dont les fleurs, d'un beau rouge de feu, naissent en verticilles à l'extrémité des rameaux.  Queue-de-pourceau, Plante ombellifère dont la racine est grosse, longue, et pleine d'un suc jaune fétide.  Queue-de-rat, Lime ronde, terminée en pointe, qui sert à agrandir et à limer des trous. --- En termes d'Art vétérinaire, Espèce de dartre allongée qui survient aux jambes des chevaux, et qui forme une ligne dégarnie de poil. --- En termes de Marine, Forme que l'on donne au bout d'une manoeuvre, en la travaillant en pointe, pour faciliter son entrée dans certaines poulies ou conduits. Faire une queue-de-rat. Cordage en queue-de-rat, terminé en queue-de-rat.   Queue-du-chat, Figure de contredanse. Allez en avant à quatre, et faites la queue-du-chat.   Queue-de-renard, Petite plante à laquelle on trouve quelque ressemblance avec la queue du renard, et qui vient ordinairement dans les lieux humides.  Queue-de-souris, Plante qui croît dans les champs, les prés et les jardins, et qui porte des fleurs dont le réceptacle s'allonge après la floraison, de manière à prendre la forme d'une queue de souris.

QUEUE, en parlant Des oiseaux, se dit Des grandes plumes qui leur sortent du croupion, et qui leur servent ordinairement comme de gouvernail pour se conduire dans l'air. La queue des hirondelles est fourchée. Cela est fait en queue d'hirondelle. Une queue de paon. Un coq qui a une belle queue.   Queue-d'aronde, Espèce de tenon, en queue d'hirondelle, fait à une pièce de bois ou de fer, et qui doit entrer dans une entaille de même forme. Assemblage à queue-d'aronde.

QUEUE, en parlant Des poissons, des serpents, et de quelques insectes, désigne La partie qui s'étend du ventre jusqu'à l'extrémité opposée à la tête. Queue de morue. Queue de saumon. Le scorpion pique de la queue. Une baleine peut renverser une barque d'un coup de queue. Un serpent qui se mord la queue était, chez les Égyptiens, le symbole de l'année.

Prov. et fig., À la queue gît le venin, ou Le venin est à la queue, se dit par allusion à la croyance populaire que certains serpents ont le venin dans la queue, et signifie que, Dans certaines affaires, dans certaines maladies, etc., c'est la fin qui recèle un danger dont il faut se défier.

Prov. et fig., Écorcher l'anguille par la queue, Commencer par l'endroit le plus difficile, et par où l'on devrait finir. Il n'y a rien de plus difficile à écorcher que la queue, Souvent, dans les affaires, c'est au moment de les terminer que se présentent les plus grandes difficultés. On dit dans un sens analogue, La queue en sera difficile à écorcher.

QUEUE, se dit aussi en parlant Des fleurs, des feuilles, des fruits, et signifie, Cette partie par laquelle ils tiennent aux arbres, aux plantes. La queue des violettes, des roses, etc. La queue des melons, des poires, etc. Il ne faut pas couper la queue des fruits qu'on veut garder. Cerises à courte queue. En parlant De certaines fleurs, comme les tulipes, les lis, les narcisses, on appelle Queue, lorsqu'elles sont cueillies, ce qu'on nomme Tige dans ces mêmes fleurs, lorsqu'elles sont encore sur pied.

Prov. et pop., Il n'en reste, il n'en est pas resté la queue d'un, d'une, Il n'en reste, il n'en est resté aucun, aucune. Tous les lapins de cette garenne ont été détruits, il n'en reste pas la queue d'un. Ils ont dérobé toutes mes pêches, toutes mes poires, il n'en est pas resté la queue d'une.

QUEUE, en parlant Des hommes, se dit Des cheveux de derrière, lorsqu'ils sont attachés avec un cordon et couverts d'un ruban roulé tout autour. Se faire faire la queue. Il a quitté la queue pour les cheveux courts. On a porte autrefois les deux queues. Une perruque à queue. Ruban de queue.

QUEUE, se dit encore de Plusieurs autres choses qui ressemblent en quelque façon à une queue.  En termes de Chancellerie, Lettres scellées sur simple queue, Celles dont le sceau est sur cette partie du parchemin qu'on coupe en forme de queue pour y attacher le sceau ; et, Lettres scellées sur double queue, Celles dont le sceau est sur une bande de parchemin qui passe au travers des lettres.  La queue d'un g, d'un p, d'un q, etc., Ce qui excède par en bas le corps de ces différentes lettres.  La queue d'une note, Le trait qui tient au corps de la note, et qui monte ou descend perpendiculairement à travers la portée.  La queue d'une comète, La longue traînée de lumière qui suit le corps de la comète. Une comète à longue queue. Cette comète avait la queue tournée vers l'orient.   La queue d'une poêle, La longue pièce de fer qui sert à tenir une poêle. On dit de même, La queue d'un gril, d'une casserole, d'une lèchefrite, etc.

Prov. et fig., Il n'y en a point de si empêché que celui qui tient la queue de la poêle, Celui qui est le principal agent d'une affaire, est le plus embarrassé.  La queue d'un moulin, Cette grande pièce de bois qui sert à faire tourner un moulin à vent sur son pivot.  Piano à queue, Piano dont la forme se rapproche beaucoup de celle des anciens clavecins, et dont les cordes se prolongent horizontalement sur une surface plus étendue que dans les pianos ordinaires.  La queue d'un manteau, d'une robe, etc., L'extrémité d'un manteau, d'une robe, etc., lorsqu'elle traîne par derrière. Robe à queue, à queue traînante. Les prélats, les princesses, etc., se font porter la queue. La queue d'une chape de cardinal.

QUEUE, en Architecture, L'extrémité d'une pierre longue qui entre dans la construction d'un mur ou d'une voûte. Cette pierre, ce claveau n'a pas assez de queue.

QUEUE, au Jeu de billard, Instrument dont on se sert le plus communément à ce jeu pour pousser les billes. Une bonne queue. Le gros, le petit bout d'une queue. Il joue mieux de masse que de queue. Se servir de la grande queue. On appelait autrefois Queue du billard, Le petit bout de l'instrument de ce nom qui servait au même usage.  Queue à procédé, Celle dont le petit bout est garni d'un morceau de cuir, et avec laquelle on exécute des coups qui seraient impossibles avec la queue ordinaire, tels que celui d'imprimer à la bille un mouvement composé et rétrograde.  Faire fausse queue, Toucher la bille à faux avec la queue.

QUEUE, s'emploie figurément pour signifier, Le bout, la fin de quelque chose. La queue d'un étang. À la queue du bois, de la forêt. La queue de l'hiver a été rude. Le proverbe dit : Mi-mai, queue d'hiver.

Fam., La queue d'une affaire, Les derniers soins qu'elle exige quelquefois, après qu'elle semble terminée. Cette affaire aura une longue queue.

Fam., Ne point laisser, ne point faire de queue dans un payement, Effectuer ce payement en entier.

Fam., On a pris cette affaire par la tête et par la queue, On l'a tournée et examinée de toutes les manières.

Prov. et fig., Prendre le roman par la queue, Avant le mariage, vivre maritalement.

QUEUE, à certains Jeux, se dit d'Une somme indépendante de l'enjeu principal. Au Piquet à écrire, par exemple, on appelle Queue des jetons, La totalité des jetons qu'on a mis aux paris ; et Queue des paris, Ce qui revient au joueur qui a gagné le plus de paris. Mettre à la queue. Voyez PARI.

QUEUE, signifie aussi, La dernière partie, les derniers rangs de quelque corps, de quelque compagnie. La queue d'une procession, d'un cortége. La queue d'un régiment, d'une armée. C'est le dernier reçu, il est à la queue, tout à la queue. Se mettre à la queue. Mettre un soldat à la queue de la compagnie pour fait d'indiscipline. Prendre la queue. Charger une armée, un régiment, etc., en queue. Donner en queue. Donner sur la queue d'une armée. Prendre en flanc et en queue. La queue d'une flotte.   À la queue, en queue, signifie quelquefois, À la suite, immédiatement après. Il était à la queue de la tranchée, à la queue des travailleurs. Le bagage suivait en queue, était à la queue. Ce régiment était à la queue des chariots. Il suit en queue. C'est un bon chasseur, il est toujours à la queue des chiens.   À la queue, en queue, signifie encore, À la poursuite de quelqu'un, aux trousses de quelqu'un. Avoir les ennemis en queue. Il a fait un mauvais coup, les gendarmes sont à sa queue. Il a les gendarmes en queue. Laissez-moi faire, je lui mettrai en queue un homme qui le fera bien aller. Les trois dernières phrases sont du style familier et vieillissent.

Fam., Faire queue, Se ranger par ordre, les uns derrière les autres, afin de passer chacun à son tour à une audience, à une distribution, etc. On faisait queue à la porte des boulangers. Il est fort ennuyeux de faire queue à la porte d'un spectacle. On dit de même : La queue s'étendait jusqu'à tel endroit. Se mettre à la queue. Aller à la queue. Etc.   Queue à queue, À la file, immédiatement l'un après l'autre. Ces loups se suivaient queue à queue. Attacher des chevaux queue à queue. Ces bateaux étaient queue à queue.

Fig., À la queue leu leu. Jeu d'enfants, ainsi appelé parce qu'à ce jeu on marche à la suite les uns des autres, comme marchent les loups, qu'on appelait autrefois Leux.

Fam., Ils sont venus à la queue leu leu, Ils sont venus à la suite les uns des autres.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • queue — 1. (keue) s. f. 1°   Partie qui termine par derrière le corps de la plupart des animaux. •   C est dans cette île [Mindoro] que Struys dit avoir vu de ses propres yeux un homme qui avait une queue longue de plus d un pied, toute couverte d un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • queuë — Queuë, foem. penacut. Proprement prins est la partie de la beste, qui luy pend du croppion par derriere, et luy couvre l une de ses parties honteuses si c est un masle, et toutes les deux si c est une femelle, et Dieu la luy a donnée pour cette… …   Thresor de la langue françoyse

  • Queue — can mean: * Queue area, where a line of people wait. The verb queue means to form a line, and to wait for services. Queue is also the name of this line * Queueing theory, the study of waiting lines * Queue (data structure), in computing, a type… …   Wikipedia

  • Queue — (französisch für „Schlange“, „Stiel“, „Schwanz“, englisch für „Warteschlange“, „Zopf“) steht für: Queue (Billard), ein Stock im Billardspiel, mit dem die Kugeln gespielt werden Warteschlange (Datenstruktur), eine Datenstruktur in der Informatik… …   Deutsch Wikipedia

  • Queue — (fr., spr. Köh), 1) Schwanz; 2) die hintere Seite eines Truppentheils, bes. in Hinsicht der Richtung des Abmarsches, der Téte entgegengesetzt; 3) bei den Hautelissetapeten die geschorne Kette; 4) langer Zug von Menschen, welche hintereinander… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Queue — Queue, v. t. To fasten, as hair, in a queue. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Queue — Queue, n. [F. See {Cue}.] (a) A tail like appendage of hair; a pigtail. (b) A line of persons waiting anywhere. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • queue — ► NOUN 1) a line of people or vehicles awaiting their turn to be attended to or to proceed. 2) Computing a list of data items, commands, etc., stored so as to be retrievable in a definite order. ► VERB (queues, queued, queuing or queueing) ▪ wait …   English terms dictionary

  • Queue — (franz., spr. kö , »Schwanz«), veralteter Ausdruck für das Ende einer Kolonne (im Gegensatz zu Tête); eine Reihe einzeln oder zu zweien hintereinander stehender Personen, welche die Öffnung eines Lokals etc. erwarten, daher Q. machen; auch der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Queue — (frz., spr. köh), Schwanz; das Ende einer Truppenkolonne etc.; Reihe hintereinander aufgestellter, auf Einlaß wartender Personen; der Billardstock; das Saitenbrett (an Geigen etc.) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Queue — (kö), frz., Schweif; der hintere Theil einer Truppe, eines langen Zugs überhaupt. Vergl. Billard …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”