QUARTIER
. s. m.
La quatrième partie de certains objets. Un quartier de veau. Un quartier d'agneau. Un quartier de mouton. Le quartier de devant, de derrière d'un mouton. Un quartier de pomme. Un quartier de poire. Couper une pomme en quatre quartiers.   Son corps a été mis en quartiers, en quatre quartiers, se dit en parlant D'un homme condamné à mort, dont on expose les membres en différents endroits après son supplice.

Prov. et fig., Je me mettrais en quatre quartiers pour lui, pour son service, Il n'y a rien que je ne voulusse faire pour le servir. Plus ordinairement, on dit par ellipse, Je me mettrais en quatre pour ...  Quartier de réduction, Instrument qui sert à résoudre plusieurs problèmes de pilotage, par les triangles semblables.  Quartier sphérique, Instrument nautique à l'aide duquel, connaissant la latitude du lieu et la déclinaison du soleil, on trouve l'heure de son lever, de son coucher, son amplitude, etc.

QUARTIER, se dit particulièrement de La quatrième partie d'une aune. Un quartier d'étoffe. Un quartier de ruban. Un demi-quartier d'étoffe. Dans cette acception, il est vieux.  Il se dit, par extension, Des portions d'un tout qui n'est pas divisé exactement en quatre parties. Un quartier de pain, de gâteau, d'orange, etc. Un quartier de vigne, de terre. Un petit quartier de terre.   Bois de quartier, Bois à brûler fendu en quatre.  Quartier de lard, Grande pièce de lard tirée de dessus un cochon.  Quartiers de pierre, Gros morceaux de pierre. Il se dit, particulièrement, Des grosses pierres dont une ou deux font la charge d'une charrette attelée de quatre chevaux.  En Archit., Quartier tournant, Les marches qui sont dans l'angle d'un escalier, et qui tournent autour du noyau.  Quartier de soulier, La pièce ou les deux pièces de cuir qui environnent le talon.  En termes de Sellier, Les quartiers d'une selle, Les parties sur lesquelles les cuisses du cavalier portent et reposent.

QUARTIER, en termes d'Art vétérinaire, Chacune des parois latérales du sabot du cheval. Le quartier de dedans. Le quartier de dehors. Les quartiers doivent être égaux en hauteur, autrement le pied serait de travers.   Ce cheval fait quartier neuf, se dit D'un cheval dont un des quartiers tombe par quelque cause que ce soit, et se trouve chassé par un autre quartier qui croît.

QUARTIER, se dit aussi d'Une des parties dans lesquelles une ville est divisée. La ville de Paris était, à une certaine époque, divisée en vingt quartiers. On distingue à Paris le quartier de la Cité, le quartier du Marais, le quartier Saint-Honoré, etc. Nous sommes du même quartier. Il y eut des feux de joie dans tous les quartiers de la ville. Commissaire du quartier, de quartier.   Il se dit encore d'Une certaine étendue de voisinage. Il y a bonne compagnie dans mon quartier. J'habite un quartier fort tranquille. Nous demeurons dans le même quartier.   Il se dit aussi de Tous ceux qui demeurent dans un quartier. Tout le quartier était en rumeur. Cette nouvelle fit mettre tout le quartier sous les armes.   Nouvelles de quartier, Certaines nouvelles qui n'ont guère de cours que dans le quartier où on les débite. Faire les visites du quartier, faire des visites de quartier, Aller faire visite à toutes les personnes un peu considérables qui demeurent dans le quartier où l'on vient de s'établir.

Fam., C'est le plaisant de son quartier, le plaisant du quartier, se dit De celui qui est regardé dans son quartier comme un homme réjouissant et de belle humeur.

Fam., Cette personne est la gazette du quartier, Elle rapporte toutes les petites nouvelles, toutes les médisances qu'elle entend dire.

QUARTIERS, au pluriel, se dit quelquefois, familièrement, en parlant Des provinces et de la campagne ; et alors il signifie, Environs, voisinage. Mandez-nous ce qui se passe dans vos quartiers. Cet homme est de nos quartiers. Il vient souvent dans nos quartiers.

QUARTIER, en termes de Guerre, a plusieurs acceptions.  Il signifie, L'endroit, le bâtiment d'une ville ou d'une place forte dans lequel une troupe est casernée. Quartier de cavalerie. Quartier d'infanterie. Il y a de beaux quartiers dans cette ville. Aller au quartier. Loger au quartier.   Il se dit quelquefois d'Une ville non fermée où il y a de la troupe en garnison ; par opposition à Ville de guerre, à ville forte. Nous tenons garnison en tel endroit, ce n'est pas une place de guerre, ce n'est qu'un quartier. Être en quartier.   Il signifie aussi, Le campement ou le cantonnement d'un corps de troupes, et Le corps de troupes lui-même. Quartier de cavalerie. Quartier d'infanterie. Les troupes sont rentrées au quartier. Ce quartier est bien retranché. Ce quartier a été enlevé. Le général rassembla les quartiers, ses quartiers.   Il se dit, dans les siéges, d'Un campement fait sur quelqu'une des principales avenues d'une place, pour empêcher les convois et les secours. Le quartier de la droite, de la gauche, du centre, etc. Disposer les quartiers du siége. Affaiblir les quartiers.   Quartier des vivres, Le lieu où est logé l'équipage des munitions de bouche, et où l'on cuit le pain qui se distribue journellement aux troupes.  Quartier d'hiver, L'intervalle de temps compris entre deux campagnes. Le quartier d'hiver sera long. Il signifie aussi, Le lieu où on loge les troupes pendant l'hiver. L'armée va prendre ses quartiers d'hiver.   Quartier de rafraîchissement, Le lieu où des troupes fatiguées vont se remettre et se rétablir pendant que la campagne dure encore.  Quartier du roi, du général, et plus communément, Quartier général, Lieu choisi ordinairement au centre du camp, de la position, des quartiers d'une armée ou d'un corps d'armée, et où est établi le logement du roi, ou du général qui commande en chef. Dans un siége, le quartier du roi doit toujours être hors de la portée du canon de la place. L'état-major loge au quartier général. On nomme aussi Quartier général, La réunion des officiers qui composent l'état-major général. Le quartier général arrive ici demain. Il fait partie du quartier général.   Quartier d'assemblée, Lieu où les différents corps d'une armée se réunissent, pour de là marcher ensemble à l'ennemi. Il se dit aussi d'Une ville où les soldats d'un corps se rendent pour y passer la revue. Il se dit encore, dans une ville ou dans un camp, Du lieu où les différents corps doivent se rendre en cas d'alarme, et se réunir toutes les fois qu'il faut prendre les armes.  Mettre l'alarme au quartier, donner l'alarme au quartier, Avertir les troupes qui composent le quartier que l'ennemi approche, et qu'elles aient à se tenir sur leurs gardes.

Fig. et fam., Mettre l'alarme au quartier, donner l'alarme au quartier, Débiter quelque nouvelle qui donne de l'inquiétude à ceux qu'elle intéresse. On dit de même, L'alarme est au quartier, On est fort inquiet dans cette maison, dans cette famille, dans cette société.

QUARTIER, se dit encore de La vie que l'on accorde ou du traitement favorable que l'on fait à des troupes vaincues dans un assaut ou dans une bataille. Demander quartier. Donner quartier. Ne point faire de quartier. Point de quartier. Sans quartier.

Fig. et fam., Demander quartier, Demander grâce, demander de n'être pas traité à la rigueur. Ne point faire de quartier, ne point donner de quartier, Traiter à la rigueur. Ne disputons plus, je vous demande quartier. Ce créancier ne fait point de quartier à ses débiteurs. Cette femme est si médisante, qu'elle ne fait de quartier à personne.

QUARTIER, se dit, dans les Colléges, Des différentes salles où les écoliers étudient et font leurs devoirs. Le quartier de rhétorique, de seconde, de troisième, etc.   Maître de quartier, Maître chargé de surveiller et de répéter les écoliers dans leur quartier.

QUARTIER, se dit aussi de L'espace de trois mois, qui fait la quatrième partie de l'année. On ne l'emploie guère qu'en parlant De certaines personnes qui s'acquittent tour à tour de fonctions qui leur sont communes. L'année est divisée en quatre quartiers. Les quartiers de janvier, d'avril, de juillet, d'octobre. Il a servi son quartier. Les officiers du roi servent par quartier.   Cet officier est de quartier ou en quartier, Il sert actuellement les trois mois pendant lesquels il est obligé de servir. On dit dans le même sens, Entrer en quartier, sortir de quartier.   Officiers de quartier, Ceux qui servent par quartier, à la distinction de Ceux qui sont ordinaires, et qui servent toute l'année.  Quartier de la lune, La quatrième partie du cours de la lune, à partir de la nouvelle lune. Nous sommes au premier quartier, au dernier quartier de la lune.

QUARTIER, se dit aussi de Ce qui se paye de trois mois en trois mois pour les loyers, pensions, rentes, gages, etc. Il doit deux quartiers de sa maison, de son loyer. Il a payé le quartier de Noël, et il doit celui de Pâques. On lui doit deux quartiers de sa pension. Il a mangé d'avance un quartier de sa pension. Retrancher un quartier. On lui a payé son quartier.   Il se dit quelquefois de La demi-année, lorsqu'il s'agit de payements. On n'a pas encore payé le premier quartier des rentes sur l'État.

QUARTIER, signifie, en termes de Blason, La quatrième portion d'un écusson écartelé. Il porte au premier quartier de.... au second quartier de.... au troisième quartier de... au quatrième quartier de ....  Il se dit aussi Des parties d'un grand écusson qui contient des armoiries différentes, quoiqu'il y en ait plus de quatre. Ce prince porte dans ses quartiers les armes de plusieurs royaumes et de plusieurs souverainetés.   Franc-quartier, Le premier quartier de l'écu qui est à la droite du côté du chef, et qui est moins grand qu'un vrai quartier d'écartelure. D'azur à deux mains d'or, au franc-quartier échiqueté d'argent et d'azur.

QUARTIER, en termes de Généalogie, se dit de Chaque degré de descendance dans une ligne soit paternelle, soit maternelle. On ne pouvait être reçu dans ce chapitre sans prouver seize quartiers.  À QUARTIER. loc. adv.À part, à l'écart. Tirer quelqu'un à quartier. Se tirer, se mettre à quartier. Mettre de l'argent à quartier. Il est vieux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quartier — Quartier …   Deutsch Wörterbuch

  • quartier — [ kartje ] n. m. • 1080; de 1. quart I ♦ A ♦ (Quart). 1 ♦ Portion d environ un quart (d un ensemble). Un quartier de pomme. Bouch. Quartier de veau, d agneau : une des quatre parties de l animal, la partie antérieure et la partie postérieure… …   Encyclopédie Universelle

  • quartier — Quartier. s. m. La quatriéme partie d une chose. Un quartier de veau. un quartier d agneau. un quartier de mouton. quartier de devant. quartier de derriere. un quartier de pomme. un quartier de poire. couper une pomme en quatre quartiers. On dit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • quartier — Quartier, m. acut. Est une partie de la chose qui se divise en quatre, comme, un quartier de mouton, Armus veruecinus. d année trimestre, Anni quarta pars. Un quartier de terre, ou de drap. Arepenni seu vlnae quadrans seu triunx. Mais on dit… …   Thresor de la langue françoyse

  • Quartier — bezeichnet: allgemein eine Unterkunft die Unterkunft von militärischen Verbänden; siehe Einquartierung städtebaulich: allgemein ein amtliches, historisches, soziales oder stadtplanerisches Stadtviertel die Stadtviertel in Paris, siehe Quartier… …   Deutsch Wikipedia

  • Quartier — »Unterkunft (besonders von Truppen)«: Das seit mhd. Zeit (mhd. quartier »Viertel«) bezeugte Wort ist aus afrz. quartier, das auf lat. quartarius »Viertel« zurückgeht (zu lat. quartus »der Vierte«; vgl. ↑ Quader), entlehnt. Die… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Quartier — Quartier, 1) der vierte Theil eines Ganzen od. was auf die Zahl 4 einen näheren Bezug hat; 2) Frucht u. Flüssigkeitsmaß, in mehren norddeutschen Staaten, s. Braunschweig, Hannover, Oldenburg, Hamburg u. Lübeck; 3) altfranzösisches Maß in der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Quartier — Sn erw. obs. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. quartier m., dieses aus l. quārtārius m. das Viertel , zu l. quārtus m. Viertel, der vierte Teil , zu l. quattuor vier . Die Bedeutungsentwicklung geht von Viertel zu Stadtviertel , dann… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • quartier — /kär tjāˈ/ (French) noun A specified district in a French town or city quartier latin /la tɛ̃/ noun The ‘Latin quarter’ of Paris, on the left bank of the Seine, formerly inhabited by writers, artists and students …   Useful english dictionary

  • Quartier — Quartier, s. Steinverband …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Quartier — (frz., »Viertel«), Stadtviertel; Wohnung; insbes. die den Soldaten außerhalb der Kaserne angewiesene Wohnung (s. Einquartierung); man unterscheidet Stand Q. (Garnison), Marsch Q., Kantonnements Q. (Ortsunterkunft) und Winter Q.; letztere werden… …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”