PURGER
. v. a.
Purifier, nettoyer. Il signifie particulièrement, en Médecine, Ôter, faire sortir ce qu'il y a dans le corps d'impur, de grossier, de superflu, de malfaisant, avec des remèdes pris ordinairement par la bouche. Purger un malade. Cette drogue purge le bas-ventre. Purger quelqu'un avec du séné, de la casse, de la manne, etc. Ce médicament purge trop, purge violemment, purge doucement. Ce malade a été saigné et purgé. On l'a purgé deux jours de suite. On dit dans un sens analogue, Purger le cerveau, Dégager le cerveau.  Cette drogue purge la bile, Elle chasse la bile.  Son médecin l'a purgé, Il lui a fait prendre une médecine, une purgation Purger les métaux, Les dégager de tout ce qu'ils ont d'impur et d'étranger. On dit de même, Purger le sucre.   Purger l'État, la contrée de voleurs, de vagabonds, etc., Faire disparaître les voleurs, les vagabonds d'un État, d'un pays. Purger sa maison de fripons, Chasser de sa maison les valets fripons. Purger la mer de pirates, Délivrer la mer des pirates qui l'infestent. On dit de même : Hercule purgea la terre des monstres qui la désolaient. De tels hommes sont dangereux, on doit en purger la société. Etc.

Fig., Purger sa conscience, Ne rien souffrir sur sa conscience qu'on se puisse reprocher. Il signifie aussi, Se confesser.

Fig., Purger son esprit d'erreurs, de préjugés, Se défaire de ses erreurs, de ses préjugés.

Fig., Purger une langue, En retrancher les expressions barbares, triviales ou incorrectes.  En termes de Poétique, Purger les passions, Détruire, modérer, épurer ou diriger les passions. Aristote enseigne que l'effet du poëme dramatique doit être de purger les passions.

Fig., Purger son bien de dettes, Acquitter toutes ses dettes, en sorte que ce qui reste du bien soit net et liquide.  En termes de Jurispr., Purger les hypothèques, Remplir les formalités nécessaires pour qu'un bien cesse d'être grevé d'hypothèques.  En Matière criminelle, Purger la contumace, Se constituer prisonnier pour se justifier du crime à raison duquel on a été condamné par contumace.  Purger la mémoire d'un mort, Le déclarer juridiquement innocent du crime pour lequel il avait été condamné.

PURGER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, tant au propre qu'au figuré. Le corps se purge naturellement des humeurs superflues. Cet homme a besoin de se purger, de prendre médecine. Il s'est purgé hier. La langue tendait à se purger de ces restes de la barbarie. La société doit se purger de ces hommes dangereux.   Se purger d'une accusation, se purger d'un crime, S'en justifier, faire connaître qu'on est innocent. Se purger par serment, Se justifier devant les juges, en jurant qu'on est innocent.

PURGÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • purger — [ pyrʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • déb. XIIe; lat. purgare 1 ♦ Débarrasser de ce qui altère, purifier. Techn. Purger le métal, les fils de soie. Cour. Purger un radiateur, en évacuer l air pouvant gêner le fonctionnement. Vider de son contenu …   Encyclopédie Universelle

  • purger — Purger. v. a. Purifier, nettoyer, oster ce qu il y a de grossier & d impur. Purger des laines. purger du cotton. On dit, Purger l Estat de voleurs, de vagabonds, &c. purger sa maison de fripons, pour dire, Chasser les voleurs, les vagabonds d un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • purger — Purger, Purgare, Depurgare, Expurgare, Februare. Purger quelque peché et offense, Piare, Expiare, Procurare, Lustrare. On les a contraincts de se purger de ce qu on leur mettoit à sus, Coëgerunt eos causam dicere. Cum purgari nequiuissent,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Purger — Pur ger, n. One who, or that which, purges or cleanses; especially, a cathartic medicine. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • purger — pȕrger m DEFINICIJA 1. v. purgar 2. a. pejor. malograđanin, filistar, sitničav čovjek, burger b. nadimak za Zagrepčane, često za zagrebačke navijačke skupine ETIMOLOGIJA vidi purgar …   Hrvatski jezični portal

  • purger — (pur jé. Le g prend un e devant a et o : purgeant, purgeons) v. a. 1°   Nettoyer, purifier. •   Le plomb entraîne le cuivre dans sa vitrification, et il rejette le fer sur les bords de la coupelle ; c est par cette propriété particulière qu il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PURGER — v. tr. Purifier, nettoyer. Il signifie particulièrement, en termes de Médecine, ôter, faire sortir ce qu’il y a dans le corps d’impur, de superflu, de malfaisant, avec des remèdes pris ordinairement par la bouche. Purger un malade. Purger… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • purger — vt. peûrzhî (Albanais.001b.PPA.), porzhî (001a, Villards Thônes), pourzhî (Saxel.002), C. peûrzhe <(il) purge> (001a/b). A1) se purger : s peûrzhî / s porzhî (001), se pourzhî vp. (002) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • purger — noun see purge I …   New Collegiate Dictionary

  • purger — See purge. * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”