PROSATEUR
. s. m.
Auteur qui écrit principalement en prose. Un bon prosateur. Il est un de nos meilleurs prosateurs. Il est également bon poëte et bon prosateur. Les prosateurs français.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prosateur — [ prozatɶr ] n. m. • 1666, rare av. XVIIIe; it. prosatore, lat. prosa ♦ Auteur qui écrit en prose. ⇒ écrivain. Les premiers prosateurs grecs. ⇒ logographe. « Je vous ai dit que Théophile de Viau était un grand poète, [...] c était un non moins… …   Encyclopédie Universelle

  • prosateur — (pro za teur) s. m. Celui qui écrit principalement en prose. •   J ai fait prosateur, à l imitation de l italien prosatore, pour dire un homme qui écrit en prose, MÉNAGE Dict.. •   J établirai que le français de nos poëtes est bien différent de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PROSATEUR — n. m. Auteur qui écrit en prose. C’est un de nos meilleurs prosateurs. Le poète en lui égale le prosateur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prosateur — noun Etymology: French, from Italian prosatore, from Medieval Latin prosator, from Latin prosa Date: 1880 a writer of prose …   New Collegiate Dictionary

  • prosateur — /proh zeuh terr /, n. a person who writes prose, esp. as a livelihood. [1875 80; < F < It prosatore; see PROSE, ATOR, EUR] * * * …   Universalium

  • prosateur — n. one who writes prose (especially for a living) …   English contemporary dictionary

  • prosateur — pro·sa·teur …   English syllables

  • prosateur — pro•sa•teur [[t]ˌproʊ zəˈtɜr[/t]] n. lit. a person who writes prose, esp. as a livelihood • Etymology: 1875–80; < F < It prosatore; see prose, ator, eur …   From formal English to slang

  • prosateur — |prōzə|tər noun ( s) Etymology: French, from Italian prosatore, from Medieval Latin prosator, from Latin prosa prose + ator : a writer of prose other literary vices quite as widespread among our representative prosateurs Yale Review …   Useful english dictionary

  • ARABE - Littérature arabe — La littérature arabe a vécu jusqu’au XIXe siècle sur ses propres concepts, en définissant ses propres catégories. C’est dire qu’en ce domaine toute manipulation imprudente conduit à l’incompréhension, tout rapprochement hasardeux altère la… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”