PROSAÏQUE
. adj. des deux genres
Qui tient de la prose, qui appartient à la prose. Il s'emploie ordinairement pour condamner, dans la poésie, des expressions et un style qui tiennent trop de la prose. Terme prosaïque. Façon de parler, expression prosaïque. Style prosaïque. Tour prosaïque. Vers prosaïques. Ces façons de parler prosaïques ne sauraient convenir à la poésie. Cela est trop prosaïque.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prosaïque — [ prozaik ] adj. • déb. XVe; bas lat. prosaicus, de prosa → prose 1 ♦ Vx Qui tient trop de la prose, qui manque d élévation. « La composition est languissante [...] , le vers lâche et prosaïque » (Chateaubriand). 2 ♦ (mil. XVIe) Fig. et mod. Qui… …   Encyclopédie Universelle

  • prosaïque — Prosaïque. adj. de tout genre. Qui tient de la Prose, qui ne convient qu à la Prose, & qui ne doit point estre employée en Poësie. Terme prosaïque façon de parler prosaïque. les façons de parler purement prosaïques ne se peuvent souffrir dans la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PROSAÏQUE — adj. des deux genres Qui tient de la prose, qui appartient à la prose. Il s’emploie ordinairement pour condamner, dans la poésie, une expression, un style qui tient trop de la prose. Terme prosaïque. Expression prosaïque. Style prosaïque. Tour… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prosaïque — (pro za i k ) adj. 1°   Qui tient trop de la prose. •   Il faut, dans une tragédie, certains vers qui semblent prosaïques, pour relever les autres, et pour conserver la nature du dialogue, VOLT. Lett. d Argental, sept. 1751. •   La composition du …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • prosaïsme — [ prozaism ] n. m. • 1785; de prosaïque 1 ♦ Vx Caractère de ce qui est prosaïque (1o). Le prosaïsme de ces vers. 2 ♦ Mod. Caractère de ce qui est plat, sans noblesse. Le prosaïsme du quotidien. ⇒ monotonie. « Au souffle glacial du prosaïsme, j ai …   Encyclopédie Universelle

  • Cantillation hébraïque — Cantillation liturgique par un ḥazane d Andalousie manuscrit espagnol de la Haggadah XIVe siècle La cantillation[1] hébraïque est la prononciation soigneuse et nuancée de la hauteur musicale des voyelles …   Wikipédia en Français

  • prosaïquement — [ prozaikmɑ̃ ] adv. • 1833; « en prose » 1539; de prosaïque 1 ♦ Vx D une manière, d un style qui rappelle trop la prose. 2 ♦ Mod. D une manière prosaïque (2o). ⇒ banalement, platement. « La Gilardière n était pas La Gilardière, mais prosaïquement …   Encyclopédie Universelle

  • romanesque — [ rɔmanɛsk ] adj. et n. m. • 1628; h. XVIe; de 1. roman, d apr. it. romanesco 1 ♦ Qui offre les caractères du roman traditionnel : poésie sentimentale, aventures extraordinaires. Aventures romanesques. Une passion romanesque. « Il y a je ne sais… …   Encyclopédie Universelle

  • vulgaire — [ vylgɛr ] adj. et n. m. • 1452; vulgal 1270; lat. vulgaris, de vulgus « le commun des hommes » I ♦ Adj. 1 ♦ Vx Très répandu; admis, mis en usage par le commun des hommes (sans aucune valeur péj.).⇒ banal, 1. courant. « C était un mal vulgaire et …   Encyclopédie Universelle

  • prosaïser — ⇒PROSAÏSER, verbe Vx, péj. A. Empl. intrans. ,,Écrire en vers d une manière prosaïque (Ac. 1878, 1935). B. Empl. trans. Rendre prosaïque, enlever tout éclat, toute noblesse (à quelque chose ou à quelqu un). Synon. banaliser. Aristote a précisé,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”