PROIE
. s. f.
Ce que les animaux carnassiers ravissent pour le manger. Le lion se jeta sur sa proie. Le loup emporta sa proie dans le bois. Les vautours vivent de proie. Deux animaux qui se disputent une proie. La plupart des animaux sont la proie les uns des autres. On força ce loup à lâcher sa proie. Suivre sa proie. S'acharner sur sa proie.   Oiseau de proie, Oiseau qui donne la chasse au gibier, et qui s'en nourrit.

PROIE, se dit figurément d'Un butin fait à la guerre, et en général de Toute chose dont on s'empare avec violence, avec une sorte de rapacité, etc. Être ardent à la proie. Partager la proie. Toutes ces richesses furent la proie du vainqueur. Sa fortune devint la proie d'avides héritiers. Plusieurs fois les monuments des arts de l'antiquité devinrent la proie des barbares. Ce royaume, attaqué par plusieurs ennemis, devint la proie du plus fort.   Il se dit aussi, figurément, en parlant Des personnes qui ont beaucoup à souffrir des vices, des passions des autres, ou de leurs propres passions. Être en proie à l'avidité, à la cupidité des usuriers. Il est en proie à la rapacité de ses valets, de ses domestiques. Il est en proie à la calomnie, à la médisance. Une femme inconsidérée devient la proie des médisants. Dénué de tous ses appuis, il demeura, il resta en proie à la vengeance. Il est en proie à ses passions, à sa douleur, à la tristesse. Se livrer en proie à ses passions, à sa douleur. Être la proie de ses passions.   Il se dit aussi en parlant Des choses qui détruisent ou ravagent. Plus de vingt maisons ont été la proie des flammes. Ce pays est en proie à toutes les calamités, aux plus horribles fléaux. La ville était en proie aux horreurs de la famine.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • proie — [ prwa ] n. f. • preie 1120; lat. præda 1 ♦ Être vivant dont un prédateur s empare pour le dévorer. Attendre, épier, guetter la proie, être à l affût d une proie. Chasser, poursuivre, saisir sa proie. « Alors soudain la bête a bondi sur sa proie… …   Encyclopédie Universelle

  • proie — (proî) s. f. 1°   Ce que les animaux carnassiers ravissent pour leur nourriture. •   L âne sauvage est la proie du lion dans le désert ; ainsi les pauvres sont la proie des riches, SACI Bible, Ecclésiast. XIII, 23. •   Nous sommes quatre à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PROIE — n. f. Ce que les animaux carnassiers ravissent pour le manger. Le lion se jeta sur sa proie. Le loup emporta sa proie dans le bois. Deux animaux qui se disputent une proie. La plupart des animaux sont la proie les uns des autres. Se jeter sur une …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Proie — Une proie (grenouille) se faisant dévorer par un prédateur (brochet) Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur. La proie ou espèce prédatée est chassée par le prédateur ou espèce prédatrice.… …   Wikipédia en Français

  • proie — lamproie proie …   Dictionnaire des rimes

  • proie — [pʀwa] (n. f.) pluriel : proies …   French Morphology and Phonetics

  • PROIE — Proiae …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • proie — Voir pignard …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • proie — nf. praiza (Albanais) ; => Victime …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • La Proie Et L'Ombre — 12e album de la série Yoko Tsuno Auteur Roger Leloup Coloriste Studio Leonardo Thèmes Bande dessinée Personnages principaux …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”