PRIVER
. v. a.
Ôter à quelqu'un ce qu'il a, ce qu'il possède, l'empêcher de jouir de quelque avantage qu'il avait ou pouvait avoir, le dépouiller de quelque chose qui lui appartient. L'arrêt qu'on a rendu contre lui, le prive de tous ses biens, le prive de ses droits civils. On l'a privé de tous ses avantages. Sa dernière fluxion l'a entièrement privé de la vue. Priver un homme de la vue de ses enfants, de sa femme, de ses amis.   Il s'emploie quelquefois avec le pronom personnel. Par là ils se sont privés de toute sorte de secours. Il s'est privé de sa liberté.

PRIVER, avec le pronom personnel, signifie aussi, S'abstenir. Se priver du plaisir de la comédie, de la chasse, de la promenade. Il faut savoir se priver des choses qui ne sont pas nécessaires.

PRIVER, signifie quelquefois, Apprivoiser, rendre privé. Cette espèce d'oiseau est la plus difficile de toutes à priver.

PRIVÉ, ÉE. participe, Corps privé de sépulture. Corps privé de vie. Homme privé de sa raison, privé de raison. Être privé de l'usage de ses membres. Voyez PRIVÉ, ÉE, adjectif.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • priver — [ prive ] v. tr. <conjug. : 1> • 1307; lat. privare 1 ♦ Empêcher (qqn) de jouir d un bien, d un avantage présent ou futur; lui ôter ce qu il a, lui refuser ce qu il espère. ⇒ déposséder, frustrer, sevrer, spolier. Priver un héritier de ses… …   Encyclopédie Universelle

  • priver — 1. (pri vé) v. a. 1°   Ôter à quelqu un ce qu il a, l empêcher de jouir de quelque chose. •   Je te prive, pendard, de ma succession, Et te donne de plus ma malédiction, MOL. Tart. III, 6. •   Notre siècle a vu un roi se servir de ces deux grands …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • priver — Priver, Priuare, Spoliare. Priver aucun de son estat et office, Abrogare alicui imperium, Magistratum alicui abigere, Magistratum alicui eripere, vel detrahere, Exigere atque eximere aliquem honoribus. Priver quelqu un de son office à tousjours,… …   Thresor de la langue françoyse

  • priver — PRIVER. v. act. Oster à quelqu un ce qu il a, luy retenir ce qui luy appartient l empescher d en joüir. Ses creanciers le vouloient priver de tous ses biens. on le prive de tous les avantages de sa charge. priver un homme de la veuë de ses enfans …   Dictionnaire de l'Académie française

  • priver — vt. PRIVÂ (Aix, Albanais.001, Peisey, Saxel, Villards Thônes). E. : Anémique. A1) priver de nourriture, de soins matériels, de façon permanente : afôti <anémier> vt. (Genève.022, Juvigny, Saxel.002). A2) priver qq. d un priver plaisir //… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • PRIVER — v. tr. ôter à quelqu’un ce qu’il a, ce qu’il possède, l’empêcher de jouir de quelque avantage qu’il avait ou pouvait avoir, le dépouiller de quelque chose qui lui appartient. L’arrêt qu’on a rendu contre lui le prive de tous ses biens, le prive… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Priver — Recorded in many forms including Prop, Proop, Proops, Proffer, Proffor, Proper, Propper, Proppers, Priver, and Prover, this is probably a Welsh surname, or at least it may owe something to a Welsh ancestry. Surnames which are quite rare, which… …   Surnames reference

  • Priver —          SOLJENITSYNE (Alexandre Issaïevitch)     Bio express : Écrivain russe (1918 )     «Quelqu un que vous avez privé de tout n est plus en votre pouvoir. Il est de nouveau entièrement libre.»     Source : Le Premier Cercle     Mot(s) clé(s) …   Dictionnaire des citations politiques

  • PRIVER — Priverno …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • se priver — ● se priver verbe pronominal S ôter la jouissance de quelque chose, s abstenir de : Se priver de cigarettes. S imposer des privations : Il ne se prive de rien. ● se priver (expressions) verbe pronominal Ne pas se priver de, le faire… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”