PREUVE
. s. f.
Ce qui établit la vérité d'une proposition, d'un fait. Preuve convaincante. Preuve démonstrative. Preuve authentique. Preuve incontestable. Preuve concluante. Preuve sans réplique. Preuves judiciaires ou juridiques. Preuves testimoniales ou par témoins. Preuves littérales ou par écrit. Preuve matérielle. Preuve morale. À la preuve. Les preuves subsistent encore. Empêcher le dépérissement des preuves. Avoir preuve en main. Justifier de la preuve. Vous avancez ce fait sans preuve. Demander, être admis à faire la preuve d'un fait. Le juge a ordonné la preuve. La preuve est à la charge du demandeur. Acquérir la preuve d'un délit. Il y a preuve acquise contre l'accusé. La preuve de cela est que... La preuve que cela est, c'est que... La preuve en est que ... Fam., par ellipse : Preuve de cela, preuve que cela est, c'est que... Pour preuve, je dis que ...  En venir à la preuve, Vérifier. Quand on en viendra à la preuve, on verra qui a dit vrai.   En Jurispr. criminelle, Preuve muette, Preuve qui n'est ni littérale ni testimoniale, mais qui résulte de quelque circonstance d'où l'on a lieu de juger qu'un homme est véritablement coupable.  En termes de Procédure, Semi-preuve, ou Demi-preuve, Commencement de preuve qui n'est pas suffisant pour l'éclaircissement entier du fait dont il s'agit, mais dont on tire des indices. Il n'y avait pas de preuves entières contre lui, mais il y avait des semi-preuves. Il ne faut pas ajouter trop de foi aux semi-preuves. Beaucoup de semi-preuves réunies ne font jamais une preuve complète.   Faire preuve de noblesse, Justifier par titres qu'on est de noble extraction. On dit absolument, dans le même sens, Faire ses preuves.

Fig., C'est un homme qui a fait ses preuves, se dit D'un homme qui, dans plusieurs occasions, s'est fait reconnaître pour un homme de courage, pour un honnête homme, pour un savant, etc. On dit de même, Faire preuve de courage, de savoir, etc.

PREUVE, se dit particulièrement Des titres, des extraits, des pièces que l'on met à la fin d'une histoire ou d'un autre ouvrage, pour prouver la vérité des faits qui y sont avancés. Il a ajouté à son histoire un volume de preuves.

PREUVE, signifie aussi, Marque, témoignage. Donner des preuves de sa capacité, de son savoir, de sa valeur, de son courage, de son amitié, de son affection, etc. J'ai reçu de lui une preuve d'amitié, une preuve de confiance dont je suis fort touché. Recevez cet avis comme une preuve de mon attachement pour vous.

PREUVE, en termes d'Arithmétique et d'Algèbre, La vérification d'une opération de calcul, qui se fait par l'opération opposée. La preuve de la division se fait par la multiplication. La preuve de la soustraction se fait par l'addition.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • preuve — [ prɶv ] n. f. • v. 1200 « témoin »; prueve 1175; de prouver 1 ♦ (XIIIe) Ce qui sert à établir qu une chose est vraie. On prouve par des preuves, on démontre par des arguments (⇒ démonstration) . Preuve d une vérité (⇒ établissement) et… …   Encyclopédie Universelle

  • preuve — Preuve. s. f. Ce qui prouve la verité d une proposition, d un fait. Preuve convainquante. preuve demonstrative. preuve authentique. preuve incontestable. preuves judiciaires. preuves testimoniales, ou par tesmoins. preuves litterales ou par… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • preuve — (preu v ) s. f. 1°   Ce qui montre la vérité d une proposition, la réalité d un fait. •   On trouve toujours obscure la chose qu on veut prouver, et claire celle qu on emploie à la preuve, PASC. Pens. VII, 3, édit. HAVET.. •   Dire à ceux là [les …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PREUVE — n. f. Ce qui établit la vérité d’une proposition, d’un fait. Preuve convaincante. Preuve démonstrative. Preuve authentique. Preuve probante. Preuve concluante. Preuve sans réplique. Preuves judiciaires ou juridiques. Preuves testimoniales ou par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Preuve — Une preuve est un fait ou un raisonnement propre à établir solidement la vérité. Il existe deux types de preuves épistémologiquement considérées comme valides : Les preuves basées sur la déduction qui ont un caractère absolu ou certain pour… …   Wikipédia en Français

  • preuve — I. Preuve, voyez Prouver. II. Preuve, Tentatio, Experimentum. Raison et preuve de quelque chose douteuse, Argumentum. Preuve et audition de tesmoins, Probatio. Amener pour preuve, In argumentum ducere. Je n ameneray point pour preuves ces choses… …   Thresor de la langue françoyse

  • Preuve — martyre près de Guise, au Vème siècle. Nom latin Proba …   Dictionnaire des saints

  • Preuve —     Définition de Preuve     La preuve est la démonstration de la réalité d un fait, d un état, d une circonstance ou d une obligation. L administration en incombe à la partie qui se prévaut de ce fait ou de l obligation dont elle se prétend… …   Lexique de Termes Juridiques

  • preuve —    Rejeton d un cep de vigne, mis en terre pour prendre racine; dites, provin , d où l on a formé le verbe provigner …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • preuve — nf. PRUVA (Albanais, Saxel, Villards Thônes, SAX.205a13), prouva (Arvillard). E. : Profit, Signe, Témoin …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”