PRÉSERVER
. v. a.
Garantir quelqu'un d'un mal qui pourrait lui arriver. Dieu l'a préservé au milieu des périls. Dieu nous préserve de ce fléau, nous en préserve par sa miséricorde ! Dieu me préserve de penser à cela, d'en avoir la pensée ! M'en préserve le ciel ! C'est ce remède qui l'a préservé de la goutte. Une bonne éducation préserve la jeunesse de quantité de désordres. La sobriété, la tempérance, préservent de beaucoup de maladies.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Se préserver d'une maladie, de la contagion. Se préserver d'une tentation, d'un péril.

PRÉSERVÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • préserver — [ prezɛrve ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XVe; « réserver » 1398; lat. præservare 1 ♦ Garantir, mettre à l abri ou sauver (d un danger, d un mal). ⇒ protéger. Préserver qqn des dangers, des ennuis, du malheur, d une maladie. ⇒ épargner (à). « …   Encyclopédie Universelle

  • preserver — PRESERVER. v. a. Garantir de mal, empescher, détourner un mal qui pourroit arriver. Dieu l a preservé au milieu des perils. c est Dieu qui l a preservé par sa grace. Dieu l a preservé de tout peché. Dieu nous preserve de mort subite, nous en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Preserver — Pre*serv er, n. 1. One who, or that which, preserves, saves, or defends, from destruction, injury, or decay; esp., one who saves the life or character of another. Shak. [1913 Webster] 2. One who makes preserves of fruit. [1913 Webster] {Game… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • preserver — Preserver, et garder qu aucun n ait mal, Aliquem conseruare, Tueri. Preserver et garder de quelque malheur, Auertere pestem. Estre preservé, Defensum esse, Conseruatum esse …   Thresor de la langue françoyse

  • preserver — index guardian Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • préserver — (pré zèr vé) v. a. 1°   Sauver d un mal qui pourrait arriver. •   De quel trouble un regard pouvait me préserver !, RAC. Brit. III, 7. •   Un Juif m a préservé du glaive des Persans !, RAC. Esth. II, 3. •   Dans l affaire du quiétisme, il [l abbé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • preserver — n. a life preserver USAGE NOTE: In AE, life preserver means life belt , life jacket ; in BE, it means club used for self defence . * * * [prɪ zɜːvə] a life preserver (USAGE NOTE: In AE, life preserver means life belt , life jacket ; in BE, it… …   Combinatory dictionary

  • preserver —    In All’s Well That Ends Well (2:iii). the King of France says to Helena: ‘Sit, my preserver, by thy patient’s side.’ She has managed to cure the king of a disease thought to be incurable, and thus saved his life. In The Tempest (5:i), Prospero …   A dictionary of epithets and terms of address

  • PRÉSERVER — v. tr. Garantir quelqu’un d’un mal qui pourrait lui arriver. Dieu me préserve de penser à cela, d’en avoir la pensée! M’en préserve le ciel! La sobriété, la tempérance préservent de beaucoup de maladies. Se préserver de la contagion. Se préserver …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • preserver — noun a) One who preserves. b) A life preserver See Also: preservation, preserve …   Wiktionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”