PRÉOCCUPER
. v. a.
Occuper fortement l'esprit, l'absorber tout entier. Cette idée le préoccupe du matin au soir. Cette affaire est assez grave pour le préoccuper.   Il signifie aussi, Prévenir l'esprit de quelqu'un, en lui donnant quelque impression défavorable qu'il est difficile de lui ôter. Dans ce sens, il se prend toujours en mauvaise part. Je crains qu'il ne lui préoccupe l'esprit, qu'il ne préoccupe son esprit. Il ne faut pas qu'un juge se laisse préoccuper. C'est un homme fort aisé à préoccuper.   Il s'emploie quelquefois avec le pronom personnel. Il se préoccupe d'abord. Il s'est préoccupé en faveur d'un faux système. Les esprits faibles se préoccupent aisément.

PRÉOCCUPÉ, ÉE. participe, Avoir l'esprit préoccupé d'un objet, être préoccupé d'un objet, En avoir l'esprit uniquement occupé. Il est tellement préoccupé de son affaire, qu'il ne peut songer à autre chose. Il a l'air fort préoccupé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • préoccuper — [ preɔkype ] v. tr. <conjug. : 1> • 1352 ; « saisir prématurément » XIIIe; lat. præoccupare « occuper avant un autre » 1 ♦ Inquiéter fortement. ⇒ tourmenter, tracasser, travailler. Son avenir me préoccupe. « Il faut croire que ces questions …   Encyclopédie Universelle

  • preoccuper — Preoccuper. v. a. Prevenir l esprit de quelqu un, en luy donnant quelque impression qu il est difficile de luy oster. Il se prend tousjours en mauvaise part. Il l a tellement preoccupé. je crains qu il ne luy preoccupe l esprit, qu il ne… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • preoccuper — Preoccuper, Praeoccupare, Occupare, Anticipare, Praeuertere, Praeuenire, Antecapere …   Thresor de la langue françoyse

  • préoccuper — (pré o ku pé) v. a. 1°   Saisir d avance (sens qui a vieilli). •   ....Besoin est il d aller au devant des maux, préoccuper une douleur que nous sentirons assez tôt quand l occasion en sera venue, et gâter la jouissance du présent par l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRÉOCCUPER — v. tr. Occuper fortement l’esprit l’absorber tout entier. Cette idée le préoccupe du matin au soir. Cette affaire est assez grave pour le préoccuper. Je me suis préoccupé de ce problème, de résoudre cette difficulté. Il signifie aussi Inquiéter,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • préoccuper — vt. , faire souci : fére soussi à vti. (Albanais.001), kassâ la téta à <casser la tête à> (Saxel.002). E. : Travailler. A1) se préoccuper, se faire du souci, se soucier, être préoccupé : s fére d soussi vp. (001), se kassâ la téta <se… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se préoccuper — ● se préoccuper verbe pronominal être préoccupé verbe passif Porter son attention sur quelque chose, en avoir le souci : Il ne se préoccupe que de ses vacances …   Encyclopédie Universelle

  • sorbiñ — préoccuper …   Dictionnaire Breton-Français

  • soucier — [ susje ] v. tr. <conjug. : 7> • v. 1240; du lat. sollicitare → solliciter 1 ♦ Causer de l inquiétude à (qqn). ⇒ ennuyer, préoccuper. 2 ♦ SE SOUCIER v. pron. Vx ou littér. Se faire du souci. ⇒ se tourmenter. « Sans se soucier Que le monde à …   Encyclopédie Universelle

  • travailler — [ travaje ] v. <conjug. : 1> • 1080; lat. pop. °tripaliare « torturer avec le tripalium » → 2. travail I ♦ V. tr. A ♦ 1 ♦ Vx (sauf dans quelques emplois) Faire souffrir, tourmenter, torturer. Littér. (douleur, gêne physique) « La goutte me… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”